Alexie Lapierre

Une enseignante engagée à offrir un milieu respectueux et sécuritaire aux élèves les plus vulnérables

Alexie Lapierre, une enseignante de français queer, est très sensible aux réalités des adolescents LBBTQ+.

En 2018, l’école doit emménager dans des locaux plus restreints, ce qui fait mal à la vie étudiante. Alexie ouvre alors sa classe sur l’heure du midi aux jeunes qui veulent s’y réfugier et socialiser. Ainsi naît un groupe de discussion sur la littérature, l’actualité, le féminisme et bien sûr l’orientation sexuelle et l’identité de genre. L’année suivante, l’enseignante fonde le LGBTQlub. Avec l’isolement social causé par la COVID, ce club devient vital. Outre ce projet rassemblant une vingtaine d’élèves, Alexie s’occupe de Fillactive pour inciter les adolescentes à bouger. Elle aide aussi à l’écriture de messages de coming-out, à la production d’un guide d’autodéfense verbal contre les arguments homophobes et transphobes ainsi qu’à la compilation d’œuvres queers.

Bref, elle fait du soutien de ces jeunes marginalisés un projet de vie.