• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Catégories

 

Rechercher


ANNÉE



CATÉGORIE



INSTITUTION




lauréats et finalistes

LAURÉAT
Santé


Get the Flash Player to see this player.

Problématique alimentaire alarmante chez les enfants du Sénégal, l’anémie entraîne invariablement des répercussions importantes sur le plan de la santé, de l’apprentissage et du développement des enfants. Se sentant concernées par cette situation persistante, cinq étudiantes en nutrition de l’Université Laval ont élaboré le Projet d’apprentissage international en nutrition (PAIN), qu’elles se sont acharnées à appliquer durant trois mois à l’été 2002 à Yoff, petit village de pêcheurs, le tout dans le respect des coutumes et des habitudes de vie des Sénégalais. Dès le départ, la délégation a identifié, à l’aide de prélèvements sanguins effectués sur plus de 200 enfants et certains membres de leur famille, les familles anémiques et celles non anémiques. Preuve de l’ampleur du phénomène, 66 % des enfants sondés souffraient effectivement d’anémie. Ainsi, le projet proposait aux familles touchées de s’inspirer des habitudes de vie et alimentaires positives des familles non anémiques afin d’enrayer la transmission de cette maladie. Dans l’avenir, la réussite du projet sera garante de la continuité du programme qui s’étendra aux familles de Dakar, la capitale, et de ses banlieues.
Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Santé


Get the Flash Player to see this player.

En 2002, les spécialistes de la clinique pour adolescent de l’Hôpital de Montréal pour enfants ont diagnostiqué près de 100 nouveaux cas, dont le plus jeune avait 10 ans, souffrant de troubles de l’alimentation. Décelant là une montée apparente et rapide de l’anorexie chez les jeunes filles, deux étudiantes à la maîtrise en thérapies par les arts de l’Université Concordia ont pris l’initiative de mettre sur pied le projet pilote Group Art Therapy Used in the Treatment of Adolescent Girls Diagnosed with Anorexia Nervosa. Ainsi, pendant huit semaines, un premier groupe de jeunes filles a exploré différentes facettes artistiques de manière à exprimer et surtout à identifier la source de la problématique occasionnant leurs troubles de l’alimentation. Déjà, les résultats préliminaires sont fort encourageants et les promotrices du projet espèrent être en mesure de prouver, à la suite de la participation d’un second groupe de participantes, que l’utilisation de la thérapie par les arts valorise de façon significative l’estime de soi, le fonctionnement global de la personne et la perception de son image, tout en ayant un impact positif sur la santé mentale des jeunes filles.
Pour plus d'informations >>>


Partenaires Collaborateurs


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc