• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Catégories

 

Rechercher


ANNÉE



CATÉGORIE



INSTITUTION




lauréats et finalistes

LAURÉAT
Arts, lettres et culture


Get the Flash Player to see this player.

Pour matérialiser le rêve et révéler le génie créatif des étudiants
À l’Université du Québec à Montréal (UQAM), les étudiants, artistes ou organisateurs de projets peuvent réaliser leurs rêves grâce à l’appui de Capteur de rêves. Cette organisation fondée par des étudiants s’engage à offrir des plates-formes de diffusion à la communauté étudiante de l’UQAM. Capteur de rêves, c’est entre autres trois projets permanents : L’Informateur, un bulletin hebdomadaire annonçant gratuitement toutes les activités du campus, le Fébriloscope, un ciné-club qui permet aux étudiants cinéastes de présenter leurs œuvres devant public, et la Galerie d’en face, une galerie d’art virtuelle où tous les étudiants de l’UQAM peuvent exposer leurs œuvres gratuitement. Née de la volonté de faciliter l’émergence de projets artistiques, l’organisation Capteur de rêves a déjà contribué, par l’entremise de ses services, à la réussite d’une trentaine de projets étudiants.
Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Arts, lettres et culture


Get the Flash Player to see this player.

Une tribune exceptionnelle où règnent cohésion et complicité artistique
Lancé en mai 2002 par un groupe d’étudiant de l’Université du Québec à Montréal, l’événement AgorA FestiF est devenu un rendez-vous annuel majeur. Et pour cause. Le 22 mai 2004, et cela le temps d’une seule nuit, AgorA FestiF rassemblait plus de 4 200 participants, dont 600 artistes issus de 35 disciplines. Acrobates, danseurs, poètes, photographes, sculpteurs, écrivains et musiciens en tout genre, pour ne nommer que ceux-là, n’avaient plus qu’une seule ambition : créer dans la cohésion et la complicité une œuvre collective affirmant l’identité plurielle et bouillonnante d’une communauté d’artistes en pleine émergence. Cette nuit d’éclatement artistique a largement pavé la voie à l’élaboration de multiples projets connexes, dont Holmium, Dia-gnostique et le projet Diapason.
Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Arts, lettres et culture


Get the Flash Player to see this player.

Une tribune exceptionnelle où règnent cohésion et complicité artistique
Lancé en mai 2002 par un groupe d’étudiant de l’Université du Québec à Montréal, l’événement AgorA FestiF est devenu un rendez-vous annuel majeur. Et pour cause. Le 22 mai 2004, et cela le temps d’une seule nuit, AgorA FestiF rassemblait plus de 4 200 participants, dont 600 artistes issus de 35 disciplines. Acrobates, danseurs, poètes, photographes, sculpteurs, écrivains et musiciens en tout genre, pour ne nommer que ceux-là, n’avaient plus qu’une seule ambition : créer dans la cohésion et la complicité une œuvre collective affirmant l’identité plurielle et bouillonnante d’une communauté d’artistes en pleine émergence. Cette nuit d’éclatement artistique a largement pavé la voie à l’élaboration de multiples projets connexes, dont Holmium, Dia-gnostique et le projet Diapason.
Pour plus d'informations >>>


Grand partenaire


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc