• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Catégories

 

Rechercher


ANNÉE



CATÉGORIE



INSTITUTION




lauréats et finalistes

LAURÉAT
Personnalité 1er cycle


Get the Flash Player to see this player.

Une étudiante engagée dans la promotion de la diversité culturelle et la défense des droits de l

Deborah Hayek est de celles et ceux pour qui la beauté du monde repose sur la mixité des couleurs et qui s’insurgent contre l’injustice. Grande voyageuse, instigatrice de nombreux projets et mobilisatrice infatigable, l’étudiante en anthropologie et études sociales à l’Université McGill cultive la fibre de l’engagement. Son implication à titre de coordonnatrice de la logistique pour un projet d’école rurale dans un petit village du Ghana, et un autre en Inde, témoigne de son souci à harmoniser ses actions en fonction des besoins locaux. En Inde, elle a aussi mis en place un projet de cuisinières solaires afin de contrer les besoins en combustible. À Montréal, elle s’est impliquée avec le Social Justice Committee of Montreal, avec lequel elle a coordonné des ateliers sur les droits de l’homme, et aussi avec l’organisme Junior Peacemakers, avec lequel elle visitait une école primaire de Montréal afin de parler de la diversité culturelle.


Pour plus d'informations >>>


LAURÉAT
Personnalité 1er cycle


Une étudiante engagée à devenir une médecin militante et à s’investir socialement

Activiste positive, Geneviève Bois s’implique pour être un agent de changement. Lors d’un long séjour à la Grenade, elle a mis sur pied la fondation Finding Smiles afin d’unir les étudiants internationaux de l’Université St-George et les groupes vulnérables avoisinants. De retour au Québec, Geneviève s’est impliquée avec l’Institut Nouveau Monde et contribua à l’organisation de l’École d’été de l’INM qui regroupe maintenant plus de 600 jeunes. Puis sa passion pour la politique l’a conduite vers le Parlement jeunesse du Québec. Élue recrue de l’année à sa première participation, elle a siégé comme première ministre à sa dernière. L’étudiante en médecine a aussi organisé des activités sur la santé maternelle et remis sur pied le journal Bulletin de santé mondiale. Préoccupée par les ravages que provoque encore la tuberculose, Geneviève a orchestré la campagne « Pour un second souffle ! », reprise partout en Amérique lors de la journée mondiale de la tuberculose, le 24 mars 2010.


Pour plus d'informations >>>


LAURÉAT
Personnalité 1er cycle


Get the Flash Player to see this player.

Un étudiant engagé à faire de son université un modèle en développement durable

En trois ans à l’Université McGill, Jonathan Glencross, étudiant à l’École d’environnement, a largement contribué à faire de l’institution un modèle en matière de développement durable. Entre autres, il a participé à la mise en place du McGill Office of Sustainability (Bureau du développement durable) et à l’essor du McGill Food Systems Project, qui fait la promotion d’une alimentation responsable sur le campus. Puis Jonathan a défendu corps et âme la création d’un fonds visant à financer des projets en lien avec le développement durable. À la suite de mois d’efforts et de nombreuses rencontres, le Sustainability Projects Fund a été officialisé au début de 2010, marquant une collaboration sans précédent entre les étudiants et l’administration de l’Université. Disposant d’un impressionnant budget d’un peu plus de 800 000 $ par année pour les trois prochaines années, ce fonds est le plus important du genre pour une université nord-américaine.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Personnalité 1er cycle


Get the Flash Player to see this player.

Un étudiant engagé dans la protection de l’environnement et dans la promotion du développement

Fort d’un voyage de deux ans autour du monde qui lui aura permis de prendre conscience de nombreuses problématiques planétaires, Antoine Maranda aborde maintenant les enjeux sociaux à travers une nouvelle perspective. Étudiant en géographie physique à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Antoine s’engage entre autres au sein d’associations vouées à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable. Toutefois, son engagement le plus marquant aura sans contredit été la mise sur pied, à l’automne 2008, du Collectif Lèche-Babines. Cet organisme à but non lucratif a comme mission d’organiser des cuisines collectives destinées aux étudiants de l’UQAR. Grâce à son leadership et son sens des responsabilités, Antoine est parvenu à bâtir un projet unique et porteur de valeurs humanistes, comme la valorisation de l’achat d’aliments écoresponsables et la diminution du gaspillage de nourriture.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Personnalité 1er cycle


Get the Flash Player to see this player.

Une étudiante engagée à communiquer ses connaissances afin de sensibiliser et de mobiliser les ge

Convaincu qu’une société en santé est d’abord une société informée, Bouchra Ouatik. étudiante en génie physique à l’École Polytechnique de Montréal, s’engage afin de renseigner, de sensibiliser et de mobiliser. Entre autres, ses implications avec des médias étudiants, tels que la radio Polyrad, le journal Le Polyscope, le Journal canadien des étudiants en physique et CHOQ-FM, n’ont jamais passé inaperçues. Son engagement avec le groupe Ingénieur Sans Frontières fait sans doute partie de ses plus importants faits d’armes. L’an dernier, à titre de vice-présidente Sensibilisation du public, Bouchra a piloté l’organisation de nombreuses activités de sensibilisation sur divers sujets dont le commerce équitable, le développement humanitaire et la pauvreté. Elle a même été l’instigatrice et la coordonatrice de l’activité Nuit Sans Frontière qui s’est déroulée en février dernier dans le cadre de l’événement Nuit blanche à Montréal.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Personnalité 1er cycle


Get the Flash Player to see this player.

Un étudiant engagé à accompagner des jeunes en difficulté dans la découverte des sciences

Avoir tous les sens en éveil, c’est de cette façon que Gabriel Millaire, étudiant en génie de la production automatisée à l’École de technologie supérieure (ÉTS), considère que l’on devient un bon citoyen. Dès son entrée à l’ÉTS, il se joint au conseil d’administration de la librairie coopérative. À sa deuxième année, il prendra la direction de la coopérative. Ainsi, depuis plus de cinq ans déjà, il s’investit à rendre plus performant le conseil d’administration, mais aussi toute la gestion de l’organisme. Plus tard, le projet Découverte attire son attention. Avec ce dernier, il accompagne des jeunes en difficulté dans la découverte des sciences afin de leur donner le goût d’étudier. Récemment, il a rejoint le groupe du Programme de regroupement pour la coopération internationale (PRÉCI). Ainsi, pendant 11 semaines, il a contribué à bâtir un dispensaire pour la communauté de Savalou au Bénin, mettant ainsi à profit toutes ses capacités.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Personnalité 1er cycle


Get the Flash Player to see this player.

Un étudiant engagé à promouvoir le sentiment d’appartenance en sciences de la santé

Étudiant en médecine à l’Université Laval, Hugo Morin-Brassard a su trouver l’équilibre entre ses passions tout en les partageant avec ambition. Le premier jalon de son ascension, il le pose à l’Association des étudiants et étudiantes en médecine dentaire par la création d’un comité multidisciplinaire. Ainsi, par l’entremise d’activités culturelles interfacultaires, il renforce le sentiment d’appartenance de ses confrères et consoeurs de l’ensemble des programmes des sciences de la santé. Puis il participe à la fondation du groupe Sexperts, créé pour répondre aux besoins d’information en éducation sexuelle des écoles secondaires en milieu défavorisé. Mais sans nul doute, sa plus grande réalisation a été de faire revivre le café étudiant l’Exocytose. Réussissant avec des collègues à réunir tous les programmes de la santé autour de ce projet, ils sont parvenus à trouver les fonds nécessaires et à réaliser ce grand projet.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Personnalité 1er cycle


Get the Flash Player to see this player.

Un étudiant engagé à améliorer la qualité de vie des réfugiées, des malades et des pauvres

Il est rare de voir des designers industriels se pencher sur les besoins des réfugiés, des malades et des pauvres. Samuel Bernier compte être un de ceux-là et entend réinvestir 10 % de son temps ou de son argent à résoudre des problèmes qui affectent les pays en voie de développement. Ce philanthropique objectif de vie s’est précisé lorsque Samuel s’est rendu au Mali, à l’été 2008, pour prendre part au projet Écoles et jardins communautaires. Ce projet visait à appuyer la communauté dans la création d’un jardin maraîcher afin d’améliorer les conditions de vie de la population locale. De retour à Montréal, il a poursuivi son engagement en préparant un autre voyage humanitaire, cette fois au Costa Rica. Créatif, rigoureux et déterminé, il a aussi remporté le prix Recyc-Québec en 2008 pour l’installation de boîtes de récupération des matières plastiques et métalliques dans tous les ateliers de la Faculté de l’aménagement à l’Université de Montréal.


Pour plus d'informations >>>


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc