• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Catégories

 

Rechercher


ANNÉE



CATÉGORIE



INSTITUTION




lauréats et finalistes

LAURÉAT
Affaires et vie économique


Pour chaque emploi offert, bon nombre demployeurs exigent un solide bagage dexpérience. Et cest pour briser ce cercle infernal de la sacro-sainte expérience que des étudiants en traduction à lUniversité Laval ont entrepris de mettre sur pied Langulaire, un cabinet dirigé, géré et exploité par eux-mêmes. LUniversité Laval a appuyé ce projet qui constitue une première au Canada. Tout comme lOrdre des traducteurs et interprètes agréés du Québec qui a salué cette brillante initiative. La façon de procéder est simple. Les travaux de traduction sont effectués par des étudiants et révisés par des traducteurs agréés. Ceux-ci retournent les copies corrigées et commentées aux étudiants qui y gagnent en confiance et en expérience.
Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Affaires et vie économique


Effectuer de la gestion de portefeuille à partir d’un actif véritable est un geste courant à l’université. Mais aller jusqu’à adopter la structure d’un fonds commun de placement permettant de gérer un actif par le biais d’investisseurs, recrutés à même la population étudiante, est une mesure qui n’avait jamais été entreprise au Canada. Le défi des étudiants du Fonds de placement étudiant HEC (FPHEC) était d’atteindre le rendement exigé par les investisseurs, ce qu'ils ont réussi avec brio. Se donnant comme mission d'offrir à sa clientèle des choix de placements à rendements acceptables et d’offrir de la formation sur la gestion d'un portefeuille, le FPHEC serait en plus de cela parvenu à se classer parmi les dix premiers fonds d'actions canadiennes sur 320 en 1998.
Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Affaires et vie économique


« Il suffisait d’y penser », reconnaît Jean Fahmy, directeur général et fondateur d’Ensigna.com. Mettre sur pied une entreprise spécialisée en consultation informatique s’avérait une idée des plus simples. Mais, sous cet œuf de Colomb cybernétique, des embûches de taille couvaient, dont un roulement constant de personnel, et tout cela sans le moindre modèle à suivre ni aucune subvention gouvernementale à se mettre sous la dent. Mais, les « petits débrouillards universitaires » ont levé le gant et plongé dans l’aventure. Et les résultats ont de quoi étonner; jugez-en par vous-mêmes : 200 000 $ de chiffre d’affaire pour la première année d’exploitation d’Ensigna.com et déjà une clientèle qui comprend des entreprises d’envergure.
Pour plus d'informations >>>


Grand partenaire


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc