• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Catégories

 

Rechercher


ANNÉE



CATÉGORIE



INSTITUTION




lauréats et finalistes

LAURÉAT
Sciences et applications technologiques


Get the Flash Player to see this player.

L'École en course avait tout pour séduire. Le projet a non seulement emballé les jeunes élèves du primaire auxquels il s'adressait, mais il a aussi fait accourir les médias. L'essentiel du projet consistait à mettre sur pied des équipes d'étudiants en génie mécanique chargées de parrainer des élèves des écoles primaires participantes afin de les aider à concevoir et à construire un tacot devant prendre part à la course du Carnaval de Québec. La difficulté pour les étudiants en génie mécanique était double, puisqu'ils devaient participer au développement d'un prototype viable, tout en incorporant un maximum d'idées d'enfants de 10 ou 11 ans. Bien qu'il existe peu de projets scientifiques qui permettent un arrimage direct primaire-universitaire et favorisant le transfert de connaissances, celui-ci n'a pas tardé à générer des retombées tangibles. En effet, plusieurs écoles ont déjà manifesté leur intérêt afin de pouvoir participer à la prochaine édition du projet en 2002.
Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Sciences et applications technologiques


Get the Flash Player to see this player.

Les esprits s'entrechoquent et les idées s'entremêlent à la Folle course informatique, une compétition de programmation qui en sera à sa septième édition cet automne. Autrefois seulement réservée aux étudiants de l'Université de Sherbrooke, qui en sont les instigateurs, voilà qu'elle attire maintenant plus de 300 participants provenant d'autres établissements du Québec, des États-Unis et même de la France. Épreuve unique en son genre, la Folle course place les compétiteurs dans un contexte où la gestion des ressources devient une contrainte très importante et où les compromis font partie intégrante de la réussite. Lors de ce rallye d'une durée maximale de huit heures, les équipes participantes se doivent de résoudre 10 problèmes différents et, comme la course est décentralisée, il ne faut pratiquement qu'un ordinateur et une connexion à Internet pour être dans le coup. Cet événement, que l'on souhaite rendre mondial, commande pas moins de neuf mois de préparation.
Pour plus d'informations >>>


FINALISTE
Sciences et applications technologiques


Get the Flash Player to see this player.

Esteban n’a pas fini de faire parler de lui ! Ambassadeur convaincant de l’énergie solaire, ce véhicule, par ciel clair et soleil de plomb, peut atteindre une vitesse maximale de 125 km/h et gravir les pentes les plus abruptes. Cette voiture solaire, mise au point par la Société technique du véhicule solaire de l’École polytechnique de Montréal, a participé à plusieurs courses interuniversitaires et s’attaquera dès cet automne à la World Solar Challenge en Australie. La fabrication d’Esteban, assurée par plus d’une cinquantaine d’étudiants poussés par la soif de l’excellence et le désir de créer la meilleure voiture qui soit, a débuté en décembre 1999 et s’est poursuivie par phases successives jusqu’en avril dernier. Non seulement une voiture de course, ses fabricants la veulent une voiture verte symbolisant les effets néfastes de l’utilisation des combustibles fossiles.
Pour plus d'informations >>>


Grand partenaire


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc