• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Josianne Gosselin-Dubois

Personnalité 1er Cycle



Josianne Gosselin-Dubois

Engagée à bâtir une société plus juste et équitable

Étudiante en droit international et relations internationales à l’Université du Québec à Montréal, Josianne Gosselin-Dubois fait partie de celles qui gagnent aisément la confiance des gens lorsqu’il faut prendre de grandes responsabilités. Elle fait preuve, selon les gens qui la côtoient, d’un dynamisme contagieux et d’une détermination surprenante pour son jeune âge et aime prendre, depuis toujours, des engagements exigeants afin de se dépasser constamment.

Sa participation à Amnistie internationale, qui a débuté alors qu’elle n’avait que 13 ans et qui se poursuit encore, montre d’ailleurs avec éloquence la détermination de l’étudiante originaire de l’Outaouais. Elle a contribué à accroître l’enthousiasme des enseignants envers la cause alors qu’elle était au secondaire et a poursuivi sur sa lancée en arrivant au cégep, rassemblant autour d’elle une équipe engagée avec laquelle elle a mis sur pied des projets originaux. Par exemple, elle a transformé le café étudiant de son cégep en une prison où elle a enfermé des professeurs et des membres de la direction. Elle souhaitait ainsi sensibiliser les étudiants aux détentions arbitraires et aux violations des droits de la personne ayant cours à Guantanamo.

Josianne s’insurge toujours contre les situations qu’elle juge inacceptables. Elle a notamment contribué à la libération d’une vingtaine de prisonniers d’opinion, au financement d’une école pour les jeunes de la rue au Pérou et à l’information des étudiants d’ici sur divers sujets, dont les enfants soldats et les réfugiés du Darfour. Elle vient tout juste d’accepter le rôle de vice-coordonnatrice du Comité des jeunes de la section canadienne francophone d’Amnistie internationale.

« J’ai longuement discuté avec elle de sa vision du monde et des causes qui lui tiennent à cœur, et je dois dire que je n’ai absolument aucune inquiétude quant à sa capacité de laisser sa marque dans le domaine du développement humanitaire », dit Mme Évelyne Guindon, directrice générale d’Unicef Québec.

Participant dès l’âge de 13 ans à la création de la Commission jeunesse de Gatineau, Josianne y a joué un rôle important au cours des dernières années. Présidente jusqu’en juin 2006, elle a entre autres participé à l’ouverture de la maison des jeunes La Caserne, à la création du Festival Jeunesse Outaouais et à l’élaboration d’un programme d’actions contre les graffitis illégaux. « Josianne a toujours été une porte-parole hors pair pour la Commission. Avec son éloquence, elle a grandement contribué à modeler la philosophie de l’organisation, lui donnant ainsi une grande crédibilité auprès de la population », explique M. Louis D’Amour, coordonnateur de la Commission.

Josianne a représenté le Québec au Forum pour jeunes Canadiens et le Canada au Sommet des futurs leaders mondiaux et a participé à un projet de coopération au Nicaragua. Elle a aussi conçu, réalisé et animé une émission sur l’engagement des jeunes diffusée sur le Canal Vox, en plus de produire une série d’articles de vulgarisation sur les principaux enjeux en matière de protection des droits de la personne. « Je sais que par mon travail, j’aiderai à bâtir une société plus juste et équitable. J’ai envie d’être une citoyenne du monde, une personne qui se consacre aux autres, sans égard à leurs différences », conclut-elle en toute sincérité.



Josianne Gosselin-Dubois




RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Josianne Gosselin-Dubois /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc