• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Amine Benbachir Hassani

Personnalité 1er cycle



Amine Benbachir Hassani

Un étudiant engagé à défendre les intérêts des jeunes les plus démunis dans l’espoir de les sortir de leur isolement

Considéré comme une personne ouverte d’esprit, persévérante et prompte à l’initiative, Amine Benbachir Hassani n’hésite jamais à s’impliquer quand il est question d’aider les jeunes les plus démunis d’ici et d’ailleurs à aller de l’avant. L’étudiant en sciences politiques à l’Université du Québec à Montréal fait d’ailleurs preuve de dynamisme auprès des jeunes du quartier de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension de Montréal, pour lesquels il a organisé un voyage de coopération internationale au Guatemala, préparé des ateliers musicaux et accepté de les représenter au Forum jeunesse de l’île de Montréal.

Marocain d’origine et artiste engagé, Amine s’est toujours senti concerné par le sort de la jeunesse. Alors qu’il n’avait que 18 ans, il a fondé un groupe de musique urbaine qu’il souhaitait voir devenir le porte-étendard des revendications des jeunes issus des quartiers difficiles de Montréal. Parallèlement à cette aventure musicale, il mettait en ondes à Radio Centre-Ville l’émission Réalité 514 où, durant quatre ans, il s’est donné comme mission de faciliter la compréhension du nouveau visage urbain montréalais.

De fil en aiguille, son engagement l’a amené à croiser la route de PEYO (Organisation des Jeunes de Parc-Extension), avec laquelle il a conçu des ateliers axés sur la création musicale dans un contexte de prises de position sociales. Ateliers qu’il a présentés dans différentes villes du Québec, au Nunavut et même à La Havane à Cuba. Il y a aussi animé des soirées slam dans le cadre d’un projet de poésie.

« Les différents projets réalisés sous l’impulsion d’Amine, sa réussite musicale et académique ainsi que son dévouement pour les jeunes font de lui un exemple pour la jeunesse de Parc-Extension », témoigne Sandra Mbemba, coordonnatrice du local X-Art au PEYO.

La mise en place du projet de coopération internationale au Guatemala, où huit jeunes en difficulté ont pu participer à la construction d’un orphelinat, est l’une des plus grandes fiertés d’Amine. « Ce projet a été couronné de succès, car plusieurs semaines après notre retour, nous avons constaté une véritable transformation de la façon d’être des huit participants. Aujourd’hui, ils sont tous de retour à l’école ou investis dans un emploi », explique le principal intéressé.

Il n’y a pas qu’ici que l’engagement de l’étudiant envers la jeunesse se fait sentir. En 2007, il a agi comme porte-parole de l’association Pour un Maroc meilleur, avec laquelle, en tant qu’artiste, il a pris part à des activités de financement pour lutter contre l’analphabétisme au Maroc. Plus tard, il a été bénévole pour un projet de l’ONU qui visait à faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire en Libye, pays vivant une instabilité politique. Puis il s’est joint au Programme des Nations Unies pour le développement, pour lequel il a travaillé bénévolement à élaborer au Kirghizistan un projet de consolidation de la paix intégrant la participation de jeunes issus de milieux défavorisés et ayant diverses religions.

« Ces expériences m’ont profondément marqué et m’ont fait prendre conscience des conséquences sociales et humaines de la guerre. C’est pourquoi je veux contribuer à la construction d’un monde plus équitable, plus particulièrement en continuant à défendre les intérêts des jeunes les plus démunis », indique Amine en terminant.

« Ce projet a été couronné de succès, car plusieurs semaines après notre retour, nous avons constaté une véritable transformation de la façon d’être des huit participants. »



Amine Benbachir Hassani




Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Amine Benbachir Hassani /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc