• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Lauréat
GALA FORCES AVENIR
2011


AVENIR 2011
AVENIR Projet par excellence






Projet Harmattan II de Génie-Vert

AVENIR Projet par excellence



Projet Harmattan II de Génie-Vert
Université de Sherbrooke

À Madagascar, à peine 5 % des gens habitant en milieu rural ont accès à l’électricité, et quand cet accès est possible, il nécessite souvent des technologies polluantes telles que les génératrices au diesel. Devant ce constat, une vingtaine d’étudiants membres de Génie-Vert, le groupe environnemental de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke, ont planché pendant quatre ans à la réalisation du projet Harmattan II. Ayant permis la conception d’une éolienne de trois mètres de diamètre adaptée aux réalités de ce pays, peu coûteuse et efficace, Harmattan II révolutionnera progressivement le quotidien de nombreux Malgaches.

C’est en janvier dernier que les étudiants de Génie-Vert ont pu apprécier les résultats de ces quatre années de labeur. À ce moment, la première éolienne Harmattan II amorçait son tournoiement, sous les regards remplis d’espoir de nombreux villageois malgaches.

« L’électricité est un besoin important non comblé dans la majeure partie des régions rurales de Madagascar. Dans la communauté ciblée pour notre projet, les villageois utilisaient des batteries d’auto qu’ils allaient recharger à 10 kilomètres du village, à pied. Ultimement, une multiplication des stations de recharge alimentées par une éolienne et des panneaux solaires, comme avec Harmattan II, rendrait l’électricité plus accessible, tout en respectant l’environnement », explique le porte-parole du projet.

Afin d’assurer la réussite du projet, Génie-Vert a tout d’abord développé un partenariat avec le laboratoire de recherche malgache New Technology and Business Laboratory (NTBL). Cette entente allait surtout permettre aux étudiants de saisir le mieux possible les besoins des Malgaches et de développer un produit adapté à leur environnement. C’est de cette façon que Génie-Vert a proposé un système hybride combinant éolienne et panneaux solaires, permettant ainsi d’augmenter la constance de l’approvisionnement : de l’énergie s’accumule que ce soit par temps ensoleillé et peu venteux, ou par temps nuageux et venteux.

Puis, les étudiants ont bien pris soin de concevoir l’éolienne à partir de matériaux recyclés qui se retrouvent aisément à Madagascar. De cette façon, ils ont réduit considérablement les coûts de production.

« Harmattan II a été conçu pour offrir la simplicité des éoliennes artisanales et, à la moitié du prix, l’efficacité des éoliennes importées. De plus, au village où le projet a pris forme, un emploi a été créé : quelqu’un s’occupe de la recharge des batteries, des tâches d’entretien et de la surveillance », indique le porte-parole.

La viabilité du projet n’aurait pas été assurée sans un transfert complet des connaissances à l’équipe malgache du NTBL. Maintenant, cette dernière est en mesure de prendre en main les suites du projet et souhaite d’ailleurs procéder à sa commercialisation.

« Dans un même projet, les étudiants auront réussi à intégrer la coopération internationale, le transfert technologique, les besoins sociaux et la protection de l’environnement par la production d’énergie renouvelable. Harmattan II est un projet complet sur le plan du développement durable basé d’abord et avant tout sur l’appropriation par le milieu », déclare Alain Webster, professeur à l’Université de Sherbrooke.



Projet Harmattan II de Génie-Vert




RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


Voir la galerie vidéos

PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Projet Harmattan II de Génie-Vert /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc