• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Sarah Deschênes

Personnalité 2e et 3e Cycles



Sarah Deschênes
Université McGill

« J’étais une gamine comme les autres. Je voulais faire comme les grands », lance Sarah Deschênes en guise de préambule. Et c’est probablement ce que la jeune femme de 28 ans aurait fait si elle n’avait pas eu à vivre, pendant son enfance, le deuil d’une grande sœur emportée par la leucémie. Un événement qui l’a propulsée dans un long tourbillon d’émotions d’où elle est ressortie avec la conviction que sa vie serait consacrée à la jeunesse. Et c’est par les mots que l’étudiante à la maîtrise en création littéraire française à l’Université McGill compte apporter sa contribution.

C’est pourtant vers la médecine que se dirigeait Sarah à son entrée au cégep. Puis spontanément, elle a bifurqué vers un programme d’arts et lettres. Dès lors, elle comprend qu’un jour, elle sera à son tour enseignante en littérature au collégial.

« J’ai choisi mon clan. Celui de ceux qui rêvent encore. J’ai choisi mes outils. Ces milliers de mots qui me trottent dans la tête. J’ai choisi mes lieux. L’éducation et la littérature », confirme-t-elle.

Ces milliers de mots qui lui trottent dans la tête, Sarah les doit à ses expériences de vie, belles et moins belles, et à ses multiples engagements. Des conseils étudiants à la mise en scène de spectacles, d’Amnistie internationale à Jeunesse du monde, de la défense de l’environnement à la découverte du monde, Sarah Deschênes a depuis longtemps décidé de ne jamais faire les choses à moitié.

Puis, comme il y avait toujours en elle cette petite voix d’enfant (la sienne) qui souhaitait s’exprimer, en 2008 la jeune femme est passée de la pensée aux actes. « C’est en espérant donner des mots à ceux qui n’en ont pas que j’ai écrit et publié mes confidences autobiographiques sous le titre L’enfance muette. Tout y est ou presque, sans pudeur et sans faux-fuyant, même les sentiments que j’aurais préféré taire », avoue-t-elle en toute simplicité.

Puis, pour venir en aide à tous ces enfants qui accompagnent un frère ou une sœur dans la mort et qui se retrouvent ensuite sans parole face au deuil, Sarah est allée frapper à la porte de Leucan pour offrir son ouvrage. Des conférences ont suivi et l’étudiante a même pu mener à bien son projet de court métrage, Fragments d’une enfance muette, un outil pour amorcer la discussion entre des parents et des enfants.

« C’est son sens de l’entrepreneuriat et son habileté à accepter les refus comme le tremplin de sa réussite qui ont fait de Sarah une source d’inspiration pour nous tous », affirment conjointement Isabelle Giguère et Anne Lebel de Leucan. « Par sa volonté de vouloir changer les choses, Sarah a donné une voix à tous les enfants qui sont éclipsés par le poids et le ravage de la maladie », ajoutent-elles.

Et comme les mots habitent son quotidien, Sarah multiplie les occasions de les rendre productifs. En plus d’avoir participé à de nombreux concours littéraires, en sortant souvent avec des honneurs, elle s’est mise à l’écriture théâtrale en 2008-2009. Puis, cette année, elle a décidé de fonder Les Productions Qu’en dit Raton, un théâtre pour enfants défavorisés, auquel elle contribue aussi à titre d’auteure.

Et si elle entreprend avec autant d’énergie tous ces projets, c’est qu’elle croit qu’il suffit souvent d’indiquer la voie pour pallier l’ignorance et l’inaction. « Avec mes futurs étudiants au cégep, je souhaite partager la littérature comme source infinie de réflexion et d’ouverture. Et s’ils apprennent à lire, à lire vraiment, ils développeront l’esprit critique nécessaire à la saine compréhension de tout discours, littéraire ou non », croit-elle avec conviction.



Sarah Deschênes




RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Sarah Deschênes /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc