• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Antoine Maranda

Personnalité 1er cycle



Antoine Maranda
Université du Québec à Rimouski

Fort d’un voyage de deux ans autour du monde qui lui aura permis de prendre conscience de nombreux problèmes planétaires, Antoine Maranda aborde maintenant les enjeux sociaux avec une nouvelle perspective. « Les vastes et complexes problèmes mondiaux peuvent trouver leurs réponses dans des actions concrètes et joviales du quotidien », soutient-il.

En choisissant d’étudier en géographie physique à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Antoine souhaitait avoir l’occasion de s’engager activement dans une petite communauté et de poursuivre sa quête d’outils vers la résolution de problèmes sérieux. Jusqu’à maintenant, il a atteint ses objectifs.

« Il a su tirer profit de ses études en géographie pour appliquer concrètement les notions théoriques apprises durant son cursus afin de bonifier les actions entreprises par les associations dont il est membre. D’un naturel engagé et curieux, il a su s’entourer d’étudiants partageant le même dévouement pour réaliser des actions concrètes pour l’environnement », indique Antoine Morissette, chargé de cours en géographie à l’UQAR.

Au sein d’associations vouées à la protection de l’environnement et à la promotion du développement durable, Antoine a notamment participé à la plantation d’arbres sur le campus afin de compenser les émissions de dioxyde de carbone occasionnées par certaines activités. Son engagement le plus marquant aura sans contredit été la mise sur pied, à l’automne 2008, du collectif Lèche-Babines. Cet organisme à but non lucratif a pour mission d’organiser des cuisines collectives destinées aux étudiants de l’UQAR. Les activités visent à favoriser l’achat d’aliments écoresponsables, à diminuer le gaspillage de nourriture et à mettre en commun les connaissances culinaires des étudiants.

Depuis la création du collectif, Antoine assure la coordination des activités. Au fil du temps, il a su s’entourer d’une panoplie de partenaires financiers et institutionnels venant des milieux universitaire, social et gouvernemental. Pas moins de 25 membres bénévoles le soutiennent dans ses activités.

Concrètement, le collectif Lèche-Babines récupère trois fois par semaine entre 40 et 60 kilos de nourriture périssable que l’organisme Moisson Rimouski-Neigette se voit dans l’impossibilité de conserver et de distribuer à sa clientèle. Cette nourriture est ensuite transformée de façon sommaire et entreposée de manière à pouvoir être utilisée pour la confection de plats lors de cuisines collectives.

« Par son leadership et son sens des responsabilités, Antoine a su établir un lien de confiance entre notre organisation et le collectif. De ce lien est née une collaboration grandissante qui permet de faire bénéficier les étudiants aux prises avec des problèmes de précarité alimentaire de bons repas », témoigne Louis Vézina, directeur général de Moisson Rimouski-Neigette.

« Nous avons bâti un projet unique, porteur de valeurs humanistes, dont l’avenir se profile de la plus belle des manières », renchérit Laurence Gravel, qui a appuyé Antoine dans la création du collectif Lèche-Babines.

Le jeune homme ne souhaite certainement pas s’arrêter là. « Je compte trouver des actions à la fois efficaces et pertinentes pour contrer les problèmes les plus sérieux, tout en favorisant un cadre d’action ouvert, démocratique et amusant », dit-il.



Antoine Maranda




RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Antoine Maranda /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc