• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Happy Belly

Environnement



Happy Belly

Des étudiants engagés à réduire le gaspillage alimentaire

Chaque semaine, depuis huit ans, un groupe d’étudiants du campus Macdonald de l’Université McGill cuisine et sert des repas concoctés à partir de donations alimentaires. Leur objectif : sensibiliser les étudiants à la question de la faim dans le monde, au gaspillage alimentaire dans notre société et à la récupération d’aliments déclassés qui sont encore comestibles.

« Dans la cuisine de Happy Belly oeuvrent des jeunes dont le cœur et les valeurs sont une source d’inspiration pour l’avenir de notre société. En franchissant certains tabous, comme l’apparence et la date de péremption des aliments, ces jeunes ouvrent de nouveaux chemins qui peut-être seront la base des solutions pour l’avenir de la planète », soutient Joëlle Mottart, de la Société des étudiants du campus Macdonald.

Dans leur projet de cuisine communautaire, les membres de Happy Belly sont associés à la ferme du campus ainsi qu’à des supermarchés de Sainte-Anne-de-Bellevue, où est situé le campus. Ils y recueillent des aliments trop vieux pour être vendus, mais encore propres à la consommation.

Ces aliments sont presque exclusivement des produits de boulangerie, des fruits et des légumes que les étudiants cuisineront en y ajoutant épices, pâtes alimentaires, légumineuses et autres afin de rehausser la saveur et la valeur nutritive des plats préparés. Les aliments sont cuisinés le soir même de leur cueillette et servis gratuitement le lendemain midi sur le campus.

« Les mets cuisinés sont variés et nutritifs, de la salade à la soupe, et des sandwichs grillés. Chaque semaine, nous récupérons plus de 50 kg de nourriture, ce qui nous permet d’offrir plus d’une soixantaine de repas. Par nos activités, nous souhaitons faire réaliser aux étudiants qu’ils peuvent être proactifs et impliqués dans la réduction de la faim dans le monde, à partir de gestes simples posés chaque semaine », fait valoir Chloé Nadeau-Perrier, membre de Happy Belly. Elle rappelle d’ailleurs qu’en Amérique du Nord, 30% de la nourriture produite est jetée alors qu’elle est encore propre à la consommation.

De fait, la dégustation de repas préparés en utilisant majoritairement des aliments destinés aux poubelles est une activité qui suscite, chez les étudiants qui y prennent part, des questionnements sur le gaspillage alimentaire chez les producteurs et dans les supermarchés, et sur les différentes étapes de la production alimentaire.

« Par ailleurs, Happy Belly offre un coup de main aux étudiants qui ont un budget limité, en leur offrant ce qui devient probablement leur repas le plus nutritif de la semaine », ajoute Caroline Pegg, de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement de l’Université McGill.

L’action de Happy Belly est également bien reçue de la part des épiciers participants. Selon François Richard, du Marché Richelieu de Sainte-Anne-de-Bellevue, la collaboration avec l’organisme est très utile. « Cela permet de contrer une partie importante du gaspillage en plus de réduire le volume de nos déchets en utilisant des produits qui sont encore bons et nullement dangereux à consommer. Encore plus important, cela permet à des gens qui ont peu de ressources de prendre un bon repas. »

Happy Belly est en pleine croissance et son impact sur la population du campus Macdonald est en constante augmentation. « Nous avons plusieurs projets pour le futur », dit Chloé Nadeau-Perrier.



Happy Belly




RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Happy Belly /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc