• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Café-bistro Le Charlot

Arts, lettres et culture



Café-bistro Le Charlot

Des étudiants engagés à diffuser la culture émergente

Trouver un lieu de diffusion adapté lorsqu’on est un artiste de la relève avec peu de notoriété, et surtout peu de moyens, comporte son lot de défis. Mais pour les artistes trifluviens, le café-bistro Le Charlot, pensé et fondé par des étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), est devenu un carrefour de convergence où se côtoient la poésie, la musique, le théâtre, les arts visuels et encore bien d’autres formes d’art.

En juillet 2007, trois amis au profil académique totalement différent, mais cultivant une passion commune pour la culture alternative, décident de donner vie à leur passion et ouvrent un café-bistro en plein cœur du centre-ville de Trois-Rivières. Ainsi, se disent Simon Bellerose (génie mécanique), Alexandre Gauthier (communication sociale) et Thomas Richard (administration des affaires), les artistes émergents auront enfin un endroit pour se faire voir et entendre.

 

« La place des jeunes dans une ville se construit en partie grâce à la culture. Avec l’exode des jeunes vers les grands centres, nous avons choisi d’investir dans notre ville pour en faire un milieu stimulant et dynamique », lancent d’une seule voix les trois comparses.

Essentiellement, l’équipe à la tête du Charlot agit comme diffuseur d’événements en mettant ses espaces et ses équipements à la disposition des artistes et des groupes communautaires, et ce, tout à fait gratuitement. Mais plus encore, elle agit comme producteur d’événements en organisant et finançant des événements régionaux comme le Cercle de conteurs ou le Théâtre Spontané. Depuis l’ouverture, c’est plus de 200 événements culturels de tous genre qui ont pu profiter de la scène du Charlot.

Mais Le Charlot, c’est beaucoup plus qu’un café-bristro, c’est un concept à l’image des jeunes d’aujourd’hui, conscientisés à l’environnement, au développement durable et à la solidarité humaine. L’équipe de la cuisine a choisi de préparer des repas équilibrés et sans friture, de favoriser l’achat auprès des fournisseurs locaux, et d’offrir des cafés et du sucre équitables. Ce principe de solidarité se reflète également dans le mode de gestion. Le café-bistro s’est converti en coopérative de solidarité à l’été 2009. Et, signe que ce choix était judicieux, en mars 2009 lors du Gala Implic’Action organisé par la COOPSCO de l’UQTR, le projet s’est mérité le prix Coup de cœur pour un projet coopératif. « Les membres de l’équipe du Charlot sont passionnés et leur implication entraîne des résultats. Ils sont rassembleurs, dynamiques et n’ont pas peur du travail », indique le président de l’Association générale des étudiants de l’UQTR, Jonathan Fortier.

Le Charlot, c’est aussi un lieu de diffusion et de promotion de la langue française. Ainsi, en collaboration avec la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie, Le Charlot offre plusieurs activités mettant en valeur l’identité québécoise.

Et toujours dans un souci d’entraide, Le Charlot ne cesse d’innover. Notamment par la formule de soupers de financement, il permet à des dizaines de groupes communautaires de réaliser des levées de fonds dans un endroit convivial. Madame Annie Fontaine, du Comité de solidarité de Trois-Rivières n’hésite pas à souligner les valeurs incarnées par l’équipe du Charlot : « proximité avec le milieu, sens de l’initiative, démocratie et solidarité. Nous croyons que c’est sur ces valeurs que doit s’appuyer la jeunesse pour construire le monde de demain ».



Café-bistro Le Charlot




RESSOURCES

PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Café-bistro Le Charlot /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc