• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Lauréat
GALA FORCES AVENIR
2008


AVENIR 2008
AVENIR Sciences et applications technologiques






Canöe de béton

AVENIR Sciences et applications technologiques



Canöe de béton

Engagé à repousser les limites de l’imagination

Construire un canoë entièrement en béton pouvant accueillir quatre passagers et faire en sorte qu’il puisse remonter à la surface une fois complètement immergé, voilà la commande qui attendait le Club du canoë de béton de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Et pour y parvenir, 28 étudiants en génie de la construction ont dû faire preuve d'imagination, de persévérance, de débrouillardise, d’esprit d’innovation et... démontrer qu'ils savent pagayer, puisqu'il faut bien le faire avancer, ce canoë!

En général, les avancées de la science sont basées sur les découvertes antérieures. Ainsi, chaque chercheur ajoute sa petite brique à l'édifice du savoir. Cependant, les membres du Club du canoë de béton n'ont pas la chance de s'appuyer sur les travaux de leurs prédécesseurs, puisque les règles sont modifiées chaque année. Tout est à refaire : la recherche, l'expérimentation, les essais.

Prenons le béton comme exemple. Pour que le canoë flotte, il ne faut pas que la densité du béton dépasse celle de l'eau. Pourtant, un béton normal possède une densité qui lui est environ deux fois et demi supérieure. L'une des premières étapes du projet était donc de mettre au point un mélange de béton de faible densité, mais quand même assez résistant pour traverser les épreuves auxquelles le canoë serait soumis. « Comme la science du béton léger est inexistante, le Club a dû faire ses propres recherches », explique Jean-Michel Malo, capitaine du Club.

De nombreux essais ont été réalisés avec différents matériaux pour remplacer le sable et la roche du béton ordinaire, jusqu'à ce que le mélange optimal soit mis au point. « Et contrairement à plusieurs universités, nous n’utilisons pas de flotteurs pour réussir les tests de flottaison, une source de fierté pour nous! », souligne Jean-Michel.

Puis il y a l’équipe de rameurs. Composée de quatre hommes et de quatre femmes, elle s'est soumise à un entraînement physique rigoureux. À raison de trois séances par semaine en gymnase et d'une en piscine sous la supervision d'un entraîneur expérimenté, les rameurs ont acquis l'endurance et la technique essentielles pour être à la hauteur lors des compétitions.

Si les résultats témoignent des efforts investis dans la préparation, le Club du canoë de béton de l'ÉTS a toutes les raisons d'être fier de son travail. Les objectifs étaient élevés dès le départ. Le Club voulait remporter la Compétition canadienne de canoë de béton 2008, qui regroupe une dizaine d'universités du pays, ainsi que la Compétition régionale américaine de canoë de béton 2008, disputée dans l'État de New York. « Pour couronner le tout, nous souhaitions faire bonne figure lors de la compétition nationale américaine, dont nous étions les hôtes », ajoute le porte-parole.

Eh bien, les 28 membres du Club de canoë de béton de l'ÉTS peuvent dire « mission accomplie »! Ils ont fini champions de la Compétition canadienne, champions de la Compétition régionale américaine et en troisième place à la 21e Compétition nationale américaine, qui regroupait une centaine d'universités réparties en 20 divisions.

Au-delà de la gloire et du sentiment du devoir accompli, l'aventure aura permis aux membres du Club de canoë de béton de l'ÉTS d'approfondir leurs connaissances dans le domaine de la construction tant aux niveaux pratique que théorique, dans la planification et dans la gestion de projet.



Canöe de béton



Liste des membres du projet:

Alexandre Casabon, Ana Teodorescu, André Fillion, Audrey Mayrand, Catherine Vaillancourt, Cindy Lavallée, Dominic Pellerin, Emilie Fleury-Lavigne, Eric Saillant, Franck Ndjentcha Noumen, Frédéric Dion, Jean-François Cusson, Jean-Michel Malo, Jean-Philippe Leblanc, Jonathan Rémillard, Marc-Antoine Gauthier-Hétu, Marie-Andrée Bardier, Marie-Christine Paquin Tremblay, Mathieu Laberge, Mathieu Pépin, Monsieur Jonathan Villiard, Philippe St-Arnaud, Sébastien Leduc, Simon King et Véronique Côté.
RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


Voir la galerie vidéos

PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Canöe de béton /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc