• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Lauréat
GALA FORCES AVENIR
2006


AVENIR 2006
Affaires et vie économique






Poly-Monde 2006, Pologne-République tchèque

Affaires et vie économique



Poly-Monde 2006, Pologne-République tchèque

Il y a des voyages qui forment la jeunesse. Il y en a d’autres qui font bien plus encore. La mission Poly-Monde de l’École Polytechnique de Montréal a permis cette année à 20 étudiants en génie de découvrir les rouages économiques d’un autre pays. Cette fois, c’est en Pologne et en République tchèque que les futurs ingénieurs ont pu effectuer des visites industrielles, dans le but de mieux comprendre les forces et les faiblesses économiques de ces deux pays. En effet, cette activité de recherche amène les étudiants à analyser les facteurs expliquant la compétitivité ainsi que les stratégies d’innovation et d’exploitation de grandes firmes étrangères. Une expérience unique où les jeunes participants établissent des comparaisons avec les industries québécoises qu’ils ont visitées avant le voyage.

Pour expliquer le choix de ces destinations en 2006, Robert L. Papineau, directeur général de l’École Polytechnique de Montréal, souligne que « dans un contexte de mondialisation et d’ouverture des marchés, une mission technologique en Pologne et en République tchèque est le meilleur moyen d’apprendre comment les entreprises de ces pays s’adaptent au changement et comment les entreprises d’ici pourraient profiter de l’expansion des échanges commerciaux et des marchés de l’Europe centrale ». Effectivement, sortant tout juste du communisme et ayant fait leur entrée dans l’Union européenne, ces deux sociétés souhaitent percer les marchés occidentaux, mais doivent également faire face à une concurrence féroce. La Pologne et la République tchèque offrent ainsi des perspectives d’étude inespérées, telles que la gestion de la transition, l’émergence du secteur privé et l’attraction des investisseurs étrangers.

Avec Poly-Monde, l’apprentissage des étudiants ne se limite pas aux notions économiques. Entièrement responsables de l’organisation de la mission, ces jeunes passionnés s’investissent sans compter pendant plus de 15 mois. Pour mener à bien le projet, ils mettent en place trois cellules. La section éditique prend en charge la rédaction des documents officiels, tels que le cahier de financement et le rapport final contenant l’ensemble des résultats de la mission. La section logistique, pour sa part, organise les déplacements, l’hébergement et les visites industrielles au Québec comme en Europe. La troisième section gère le financement du projet, ce qui exige d’établir et de respecter un budget, fixé cette année à plus de 100 000 $. Pour atteindre ce montant, l’équipe a mis en place plusieurs activités étudiantes et a réalisé de nombreuses démarches visant à obtenir des contributions financières de l’École, d’entreprises et de divers paliers gouvernementaux. Pour cette 17e mission, plus de 40 000 $ ont été amassés auprès de firmes réputées, comme Bell, Alcan, Velan ainsi que Pratt & Whitney Canada. Voilà une preuve incontestable de la pertinence du projet et de l’intérêt qu’il suscite auprès des acteurs technologiques du Québec.

Au cours des trois semaines passées en Europe centrale, les polytechniciens ont donc agi comme des experts analysant pour nos entreprises les meilleures pratiques des industries tchèques et polonaises. Le premier ministre du Québec, Jean Charest, a d’ailleurs constaté que « ces ingénieurs de demain se font les ambassadeurs du savoir-faire québécois et qu’ils ouvrent ainsi leur carrière sur tous les marchés ». Forts des expériences acquises, ils pourront en effet guider nos entreprises afin qu’elles profitent de l’expansion des échanges commerciaux avec les anciens marchés communistes. Un levier plus que prometteur pour l’ensemble de l’économie québécoise !



Poly-Monde 2006, Pologne-République tchèque



Liste des membres du projet:

Adam Korzekwa, Alexandre Chateauneuf, Bertrand Guay-Paquet, Céline Trotignon, David Giocondese, Étienne Soucy, Geneviève Morin, Géraldine Cosset, Hakim Naifer, Jean-François Côté, Julie Roch, Lamiae Zhar, Marie-Frédérique Paiement, Maud Ouellet, Maxime Clerk-Lamalice, Mélanie Turcotte, Patrick Brosseau, Patrick Guedj, Sébastien Maszkalo et Sophie Fallaha.
RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


Voir la galerie vidéos

PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Poly-Monde 2006, Pologne-République tchèque /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc