• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Lauréat
GALA FORCES AVENIR
2004


AVENIR 2004
Environnement






Photon

Environnement



Photon
L’équipe ne vise rien de moins que le titre de champion du monde pour une seconde fois.

Aujourd’hui, de plus en plus de gens sont sensibles aux problématiques liées à l’environnement. Les gaz à effet de serre et l’épuisement du pétrole comptent parmi les plus grandes préoccupations écologiques et économiques de notre époque. C’est ainsi qu’un groupe d’une vingtaine d’étudiants de l’École de technologie supérieure travaille depuis quelques années déjà à la conception d’une embarcation totalement révolutionnaire, un projet qui leur vaut le prix Avenir – Environnement de 2004. Il s’agit du bateau Photon III qui, tout comme ses prédécesseurs Photon I et II, fonctionne à l’énergie solaire et électrique. Ces deux formes d’énergie sont renouvelables et ne dégagent aucune émission toxique, ce qui rend l’embarcation tout à fait inoffensive pour l’environnement. L’objectif ultime de l’équipe : contribuer à la transformation des appareils de loisirs nautiques en général afin qu’ils soient en parfaite harmonie avec l’environnement où ils sont utilisés.
Chaque année depuis trois ans, l’équipe de Photon participe au « Solar Splash », une compétition d’envergure nord-américaine qui se tient à Buffalo, dans l’état de New York. Les participants y rivalisent d’ingéniosité afin de faire connaître les multiples possibilités de l’énergie solaire et électrique. Des courses de courte distance permettent de démontrer les vitesses pouvant être atteintes, tandis que des courses d’endurance mettent en valeur l’autonomie des bateaux, et les parcours de slalom révèlent leur degré de maniabilité. « En juin 2003, Photon III, le seul prototype canadien à être présenté dans le cadre de cette compétition, a été couronné grand champion, en plus de remporter les prix de la meilleure conception générale et de la meilleure conception électrique », déclare fièrement Isabelle Dubreuil, porte-parole du groupe et étudiante en génie mécanique.
À ce prix prestigieux s’ajoutent ceux récompensant la meilleure conception générale, la meilleure conception électrique (prix remis par l’Institute of Electrical and Electronics Engineers), ainsi qu’un prix soulignant l’excellence du travail d’équipe. « Nous avons également obtenu le deuxième rang pour le rapport technique et le troisième rang à la course d’endurance. Nous pouvons donc être très fiers du prototype conçu en 2003 : un bateau qui a offert une performance remarquable face à ses compétiteurs », ajoute Isabelle Dubreuil.

La course à la sensibilisation
En 2004, le Photon III s’est également fait remarquer lors de sa participation à divers événements tels que le salon Expert – chasse, pêche et camping, le Salon du bateau, la journée portes ouvertes de l’École de technologie supérieure ainsi que le salon Entreprendre. « Ces rencontres avec le public permettent de valoriser l’utilisation de l’énergie solaire et d’expliquer ses multiples applications. Elles permettent également de mettre en lumière l’implication des ingénieurs dans le développement des technologies environnementales, démontrant ainsi le souci qu’ils accordent à cette cause », affirme la jeune femme.
« Malgré ce succès, l’équipe du projet Photon n’envisage pas de se retirer de la course, bien au contraire. Pour leur prochain bateau, les étudiants souhaitent améliorer la conception de l’embarcation afin d’augmenter substantiellement sa vitesse de croisière. De ce fait, le bateau deviendra encore plus intéressant aux yeux de la population, au même titre que les véhicules hybrides qui atteignent maintenant des niveaux de performance respectables », raconte Patrick Terriault, professeur au département de génie mécanique de l’École de technologie supérieure.
En effet, l’équipe du projet Photon regarde déjà vers l’avenir avec la conception du bateau Photon IV. Le défi de ce nouveau prototype est d’obtenir de meilleures performances lors de l’épreuve de course de courte distance, sans pour autant négliger son efficacité pour la course d’endurance. Le prototype Photon IV, après avoir été peaufiné et présenté dans de nombreuses expositions au cours de l’été de 2004, sera maintenant soumis à plusieurs tests afin d’être fin prêt pour la « Solar Splash » qui aura lieu en 2005. L’équipe ne vise rien de moins que le titre de champion du monde pour une seconde fois, ainsi que la victoire lors des deux courses les plus importantes, soit la course de courte distance et la course d’endurance.
« Il est clair que l’avenir appartient aux sources d’énergie non polluantes, en particulier dans le domaine des transports où l’utilisation de moteurs à essence est encore fort répandue. En réalisant leur prototype, en l’inscrivant à des compétitions et en participant à plusieurs expositions, l’équipe du projet Photon offre une belle visibilité à l’énergie solaire, sensibilisant ainsi la population à cette énergie renouvelable et non polluante », indique en terminant Kamal Al-Haddad, professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada pour la conversion de l’énergie électrique et électronique de puissance.


Photon



Liste des membres du projet :

Alexandre Marquis, Anne-Marie Lafond, Antoine Moreau, Benoit Allard, Cédric Fortin, Charles Fischer, Christine Richard, Colin Thauvette, Étienne Rondeau-Garon, François Marion, Guillame Sauriol, Guillaume La Rose, Isabelle Dubreuil, Jean-François Arvisais, Jean-Michel Surprenant, Marko Plavsic, Martin Massé, Mélanie Gauthier, Mélanie Gosselin, Normand Bourdage, Patrick Chiocchio, Patrick-Olivier Marquis, Pierre-Olivier Berthiaume, Sébastien Bérubé et Stéphanie De Celles.
RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


Voir la galerie vidéos

PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Photon /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc