• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Lauréat
GALA FORCES AVENIR
2006


AVENIR 2006
Projet par excellence






Project Re-CYCLE

Projet par excellence



Project Re-CYCLE
Parfois, la solution est là , sous nos yeux, en germe au quotidien sans que personne ne s’en aperçoive. Il suffit alors d’un déclic, d’une idée lumineuse qui ne s’impose que chez quelques personnes à l’esprit plus vif. Katrina Harris est l’une d’entre elles. Reconnue pour son sens de l’initiative, cette jeune bachelière en économie et développement international de l’Université McGill s’est toujours investie avec succès dans les projets qu’elle a entrepris. Tout au long de ses études, elle a fait preuve d’un engagement grandissant envers les différentes communautés qu’elle a rencontrées, aussi bien sur le plan humain qu’économique.

Mais le projet dont Katrina retire la plus grande fierté est sans contredit celui qu’elle a mis en place lors d’un séjour de trois mois au Kenya : Re-Cycle. Son objectif initial : réaliser, en partenariat avec une organisation non gouvernementale (ONG), un projet favorisant le développement économique du pays. Une nation parmi les plus pauvres de la planète, où plus de la moitié des 31 millions d’habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Logée chez l’habitant à Kisumu, la troisième plus grande ville du Kenya, l’étudiante a tout le loisir de découvrir la vie locale, les mœurs et la culture du pays. Consciente que la création d’un projet de développement économique nécessite une connaissance approfondie des besoins de la communauté, Katrina observe, consigne et analyse le mode de vie des gens. C’est alors qu’elle constate le nombre incroyable de vélos-taxis : plus de 10 000 conducteurs en ville. Comprenant leur importance au sein de l’économie locale, elle décide de mener une enquête auprès de 1 816 travailleurs de cette « industrie ».

Dès lors, elle apprend que les dépenses quotidiennes d’une famille de quatre personnes à Kisumu représentent environ 5 $ canadiens. Ce montant inclut les frais de location du vélo-taxi, la nourriture, l’eau, les frais médicaux essentiels et les dépenses scolaires. Les recherches de la jeune femme révèlent que le revenu quotidien de ces gens frôle à peine 0,71 $ canadien, que 81 % des conducteurs de vélos-taxis ont été incapables de subvenir à leurs besoins au cours du dernier mois et, pire, de la dernière année.

Après une analyse économique exhaustive et minutieuse, Katrina trouve une solution. Cette fameuse idée à laquelle personne encore n’avait pensé : un système de crédit-bail s’appliquant aux vélos-taxis. Alors que la location de vélos-taxis engouffre plus de 25 % des revenus des conducteurs, un système de crédit-bail peut faire chuter ce coût à 0,29 $ canadien par jour. L’argent qu’économisent les travailleurs en devenant propriétaires de leur véhicule leur permet de payer leurs dépenses médicales ou encore les frais scolaires de leurs enfants. Des groupes locaux, en finançant eux-mêmes leur formule de crédit-bail, finissent en quelque sorte par « imiter » le rôle d’une ONG.

Katrina a même estimé les retombées de Re-Cycle sur la santé des habitants. Puisque les conducteurs ont désormais les moyens de s’acheter des filets anti-moustiques à 3 $, les risques d’épidémies de malaria ont diminué. Le montant de la contribution pour le système de santé local a du même coup connu une réduction. De plus, représentant un véritable frein au cycle de la pauvreté, Re-Cycle encourage efficacement le développement économique local. Les conducteurs peuvent en effet se servir de l’argent économisé pour mettre sur pied un atelier de réparation, voire un commerce.


Comblée par les résultats concluants de son projet, cette étudiante à l’avenir si prometteur prévoit poursuivre en septembre une maîtrise en économie à l’Université de Toronto. Elle a même offert d’investir le montant de sa bourse dans l’achat d’une douzaine de vélos-taxis si son projet était récompensé. Un geste symbolique pour une personne qui, avec une seule idée, est capable de « faire rouler l’économie » de tout un pays !


Project Re-CYCLE



liste des membres du projet:

Katrina harris
RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


Voir la galerie vidéos

PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Project Re-CYCLE /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc