• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Lauréat
GALA FORCES AVENIR
2006


AVENIR 2006
Entraide, paix et justice






Ashraya Initiative for Children

Entraide, paix et justice



Ashraya Initiative for Children

Selon l’organisme Human Rights Watch, il y aurait en Inde plus de 18 millions d’enfants de la rue, orphelins ou abandonnés par leurs parents. Leur quotidien se résume souvent à une lutte pour la survie, ponctuée par des problèmes de violence, de prostitution, d’alcool ou de drogue. Mais en juin 2005, le projet Ashraya Initiative for Children (AIC) a changé radicalement la vie de quelques-uns d’entre eux.

AIC est un organisme à but non lucratif, géré par des étudiants de diverses universités à travers le monde. Trois des fondatrices viennent de l’Université McGill : Kaminika Morjaria, Asami Matsumoto et Livia Ottisova.

Établi dans la ville de Pune, dans l’ouest de l’Inde, le centre AIC se veut beaucoup plus qu’un refuge. C’est un foyer, une famille qui s’est donné pour mission de combler les besoins physiques, émotifs et sociaux de chacun des enfants qu’elle accueille. À ce jour, l’équipe d’AIC a « adopté » 11 jeunes âgés de 6 à 14 ans. La taille volontairement restreinte du centre permet aux intervenants de s’investir étroitement auprès des enfants. Ces derniers expérimentent ainsi pour la première fois les fabuleux moteurs de développement que sont l’amour, la confiance et le dévouement.

Le docteur Anjana Mitra – l’une des professionnelles locales engagées dans le projet – ne tarit pas d’éloges à l’égard d’AIC. « Depuis leur arrivée l’été dernier, les enfants ont fait des progrès étonnants. Leur santé et leur comportement se sont beaucoup améliorés, ils se sont fait des amis et ils ont développé des liens solides avec les responsables du centre. Je suis particulièrement impressionnée par la maturité des dirigeants d’AIC, ainsi que par le temps et l’énergie qu’ils consacrent à chaque enfant. C’est un engagement très sérieux. »

Le jour, les enfants fréquentent l’école du quartier. À leur retour, ils partagent un repas « en famille », discutent, font leurs travaux et participent aux corvées de la maisonnée. Un quotidien qui peut nous sembler banal, mais qui est riche en apprentissages et surtout, à des lieues de l’insécurité de la rue…

Pendant les vacances, un camp de jour local donne aux jeunes l’occasion de s’initier aux traditions culturelles indiennes. De plus, AIC accueille régulièrement des bénévoles venus partager ce qui les passionne avec les enfants, qu’il s’agisse de danse, de religion, d’art, de sport… En permettant aux enfants d’explorer leurs champs d’intérêt et d’approfondir leurs talents, AIC veut en faire des citoyens épanouis et engagés dans leur communauté. Des adultes autonomes qui pourront à leur tour changer les choses.

À ce jour, AIC compte huit « directeurs », venant de différentes universités au Canada, aux États-Unis, en Autriche et au Japon. Chacun d’entre eux séjourne à Pune pour une période d’environ six mois, en compagnie de Sangeeta, qui est en quelque sorte la « maman » de la maison, celle qui assure une continuité. Son bagage culturel revêt une valeur inestimable, autant pour l’éducation des enfants que pour l’intégration des membres d’AIC. Car le respect de la culture et des valeurs indiennes est au cœur du projet, ce qui exige une ouverture sincère et une bonne part d’humilité. Pas question pour AIC d’occidentaliser ses petits protégés.

« Le projet AIC est basé sur le principe éthique voulant que les privilégiés aient l’obligation de partager avec ceux que la vie a placés en marge de la société. C’est un modèle de réussite qui montre à quel point l’amour inconditionnel peut changer le cours des choses », mentionne Myron J. Frankman, directeur des études en développement international à McGill.

Un modèle en effet. Et un choix de vie pour ces étudiants à la conscience sociale aiguisée qui, la vingtaine à peine entamée, sont devenus parents d’une famille nombreuse… et épanouie !



Ashraya Initiative for Children



Liste des membres du projet:

Abida Azad, Allison Lee, Asami Matsumoto, Jessica Worley, Judith manger, Kaminika Morjaria, Kanako Hase, Lior Miller, Livia Ottisova, Lopamudra Das, Lydia Ainsworth, Pamela Suneja, Rebecca Ronsley, Shinsaku Shiga et Syamala Kalyanasundaram.
RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


Voir la galerie vidéos

PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Ashraya Initiative for Children /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc