• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Lauréat
GALA FORCES AVENIR
2005


AVENIR 2005
Personnalité 1er Cycle






Julie Dumais-Lévesque

Personnalité 1er Cycle



Julie Dumais-Lévesque
Bachelière en enseignement secondaire à l’Université Laval, Julie Dumais-Lévesque mord à belles dents dans la vie. Son attitude constructive se traduit par un leadership et une détermination exemplaires, et ne manque pas d’être remarquée par ceux qui la côtoient.
« Je dois avouer que, bien qu’ayant côtoyé de nombreux jeunes qui se démarquaient dans un domaine particulier, j’en ai rencontré très peu dont le parcours est aussi riche et diversifié que celui de Julie », constate Christophe Caritey, chargé de cours à l’Université Laval et professionnel de recherche. Ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à confier à Julie un poste d’auxiliaire de recherche à la Chaire de recherche du Canada en histoire et économie politique du Québec contemporain.
Les dernières années ont donc été bien remplies pour celle dont le plan de carrière –ambitieux, mais en aucune façon dénué de fondement – est tout tracé. Que ce soit comme animatrice de camps scouts, comme monitrice, chef de camp et coordonnatrice au Camp Trois-Saumons ou encore comme directrice des communications de son association étudiante, elle a cumulé et assumé des responsabilités avec un art qui la destine déjà à un avenir des plus prometteurs.
Avec pour point de départ l’enseignement au secondaire et pour apogée la carrière politique, la trajectoire qu’entend suivre Julie est à son image : singulière et brillante. Dans l’intervalle, elle s’investit sans compter dans des activités qui font appel à son altruisme.
Parmi celles-ci, notons les fonctions de ministre de l’Immigration, un poste qu’elle a occupé au Parlement jeunesse du Québec. Appelée à concevoir et à défendre un projet de loi puis élue au poste de leader de l’opposition au sein du comité exécutif, Julie ne refuse jamais de relever un nouveau défi. Chargée de préparer le prochain Parlement jeunesse, qui regroupera plus d’une centaine de jeunes du Québec, elle se réjouit déjà à l’idée d’y faire de belles rencontres, d’autant plus que des jeunes de la Belgique et de la Roumanie participeront à ces sessions parlementaires.
« L’amélioration du système démocratique est emballant pour qui aime influencer les choix de société. Je m’y exerce et m’y destine. J’adore! » lance celle dont le plaisir semble se décupler à mesure que la tâche prend de l’ampleur.
« Son engagement au sein du Parlement jeunesse et son travail d’éducatrice auprès d’enfants vivant une déficience font foi de sa détermination à bâtir un monde meilleur », souligne Marie Jolicœur, professeure au cégep de Sainte-Foy en techniques d’éducation à l’enfance.
Et de la détermination, Julie en a à revendre! En plus d’être la voix des étudiants au sein du comité de son programme d'études, elle organise actuellement le Colloque provincial en enseignement secondaire qui aura lieu en 2006 à l’Université Laval. Parallèlement, et depuis six ans, Julie travaille à l’avancement des droits étudiants, notamment à titre de représentante d’un groupe classe. Par ailleurs, elle remplit régulièrement la fonction de tutrice au Service d’aide en français de la faculté des sciences de l’éducation.
À la voir se consacrer ainsi à la vie étudiante, ça ne fait pas de doute : Julie adore l’école. Ses études la passionnent à un point tel qu’en classe, elle est incapable de se limiter à écouter de toutes ses oreilles. Celle qui a toujours un million de questions à poser aux professeurs, c’est elle! Et Julie n’hésite pas à faire valoir son droit à une approche critique à l’endroit de la connaissance.
Quand on ne la trouve pas à l’école, c’est souvent qu’elle est en pleine nature. Au Camp Trois-Saumons, ses expériences en animation lui ont permis d’acquérir des aptitudes qui ont pour elle une grande valeur, soit la capacité de favoriser l’intégration de l’enfant et celle de lui transmettre un savoir. Celle qui prend aujourd’hui place dans l’équipe de direction du camp contribuait déjà en 2004 au projet d’actualisation de la gestion du personnel et, l’année suivante, à la révision de l’animation globale. Pas étonnant qu’on l’ait nommée à deux reprises « meilleure membre pédagogique du personnel ».
Bien que sa vie soit un véritable feu roulant, la lauréate avoue qu’elle n’hésite pas à se réserver des plages horaires bien à elle. Ses moments de répit passent par l’évasion et le voyage. D’ailleurs, elle a déjà visité l’Égypte, le Mexique, la France continentale et la Corse. Faut-il s’en étonner alors qu’elle prévoit enseigner l’histoire et la géographie au début de son parcours professionnel?
Ce parcours s’annonce d’ailleurs chargé : voulant d’abord être une enseignante exemplaire, elle compte ensuite devenir une directrice d’école secondaire au leadership rassembleur et, finalement, une politicienne engagée et engageante. C’est le programme d’une vie! « Demain, mon rôle sera de proposer, de convaincre et de diriger un nouveau système d’éducation et une nouvelle démocratie en émergence. Et ce rôle de demain, j’ai commencé à m’y préparer hier. »


Julie Dumais-Lévesque




RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


Voir la galerie vidéos

PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Julie Dumais-Lévesque /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc