• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Catégories 2017

 

Rechercher


Pôle


ANNÉE


CATÉGORIE


Commission scolaire/École privée


École



 
 

 


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Samuel Asselin-Laflamme

Un élève engagé à accepter ses différences pour réaliser le rêve d’obtenir son diplôme d’études secondaires

Ayant un trouble du spectre de l’autisme, Samuel Asselin-Laflamme a dès son primaire été une cible facile pour les moqueries, et son passage au secondaire n’a rien amélioré. Mais l’élève de l’école secondaire Grande-Rivière avait un seul objectif en tête : obtenir son diplôme. Au fil des ans, grâce à sa grande organisation, à sa participation aux ateliers de rattrapage et à sa persévérance, il a amélioré ses notes, a réussi les cours essentiels et a finalement pu passer de l’adaptation scolaire au cheminement régulier de 5e secondaire. Pour un élève comme Samuel, voilà un exploit extraordinaire. Pendant cette véritable ascension, il a appris à s’accepter comme il était, et à accepter l’incompréhension des autres à son égard. Ainsi, quand il en a l’occasion, comme dans le club de mangas ou dans celui d’Amnistie internationale, il explique son état, tisse des liens et parvient à gagner le respect de ses pairs.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Lena Côté

Une élève engagée à entreprendre, malgré ses limitations, plusieurs projets afin de s’épanouir et de devenir une citoyenne impliquée

Arrivée de Russie à l’âge de deux ans dans les bras de ses parents québécois d’adoption, Lena Côté a dès lors laissé paraître des troubles de développement. À l’école, ces troubles ont au fil des ans engendré des retards de plus en plus importants. Pourtant, malgré ses difficultés d’apprentissage et de langage, Lena n’a jamais souhaité abandonner. Au secondaire, elle est devenue une jeune fille fonceuse, a commencé à s’impliquer et a poussé l’audace jusqu’à réaliser avec succès des stages en entreprise. S’entêtant à dompter ses bêtes noires que sont le français et les mathématiques, l’élève de l’école secondaire Sainte-Famille/aux Trois-Chemins a aussi surpris en effectuant un voyage de coopération en Haïti, en se joignant à la troupe de théâtre de l’école et en participant à l’organisation de diverses sorties, prouvant à tous qu’elle pouvait prendre sa place.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Élodie Boucher

Une élève engagée à surmonter sa timidité et ses problèmes de santé pour regagner le plaisir de fréquenter l’école

Adolescente discrète et timide, Élodie Boucher n’avait jamais voulu se faire remarquer, préférant rester en retrait plutôt que de prendre part à des activités. Puis, un jour, malgré une présence irrégulière à l’école en raison de migraines sévères et récurrentes, qui l’avaient forcée à prendre du retard dans ses matières, elle s’est laissé tenter par l’aventure des projets parascolaires, ce qui a aussitôt stimulé sa persévérance scolaire. De fil en aiguille, elle s’est jointe à la Brigade NOEL, qui organise des semaines thématiques, et au Comité Solidarité, qui sensibilise les élèves aux enjeux environnementaux. En agissant ainsi, Élodie s’est ouverte aux autres et s’est fait de nouveaux amis. Grâce à leur aide et à leur soutien, elle a pu rattraper ses retards, améliorer grandement ses notes dans plusieurs matières et prendre confiance en elle. Aujourd’hui, elle regarde la vie avec optimisme.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Simon Beaudoin

Un élève engagé à viser l’intégration plutôt que l’exclusion

Devant faire sa place tout en vivant avec un trouble du spectre de l’autisme, Simon Beaudoin a toujours visé l’intégration plutôt que l’exclusion. À son arrivée à l’école secondaire Cité étudiante de la Haute-Gatineau, il a refusé de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, préférant aller au-devant des autres pour gagner leur amitié et leur respect, chose qu’il est arrivé à réaliser malgré les difficultés initiales. Puis, souhaitant aussi voler de ses propres ailes sur le plan scolaire, il a dû mettre les bouchées doubles et développer une éthique de travail très rigoureuse pour poursuivre ses apprentissages. Aujourd’hui en 4e secondaire, il gagne quotidiennement en confiance et est même parvenu à dompter sa bête noire : les mathématiques. Cette assurance nouvelle lui a également permis de se faire remarquer lors de sa participation à la finale locale de Secondaire en spectacle.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Audrey Grenier

Une élève engagée à ne jamais laisser ses difficultés d’apprentissage et la maladie prendre le dessus sur sa réussite scolaire

Pendant que d’autres élèves profitaient des activités sportives ou culturelles offertes à l’école, Audrey Grenier se consacrait plutôt à des séances d’orthopédagogie et à des cours de rattrapage. Après avoir obtenu un diagnostic de dyslexie et de dysorthographie dès son primaire, l’adolescente a été frappée par la maladie en juillet 2015. Depuis, des douleurs permanentes liées à un kyste ovarien, des stases stercorales et des inflammations à l’estomac et à l’œsophage l’ont empêchée de dormir une seule nuit entière. Pourtant, malgré ses absences répétées à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin, son état de santé ne lui a jamais servi d’excuse pour justifier un retard scolaire. Bien au contraire, sa persévérance naturelle la pousse à aller chercher de l’aide auprès de ses enseignants et de ses amis. Résultat? Elle parvient à maintenir des notes au-dessus de la moyenne dans plusieurs matières.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Sébastien Landers

Un élève engagé à surmonter ses troubles de dysorthographie et de dyslexie pour vivre son rêve professionnel

S’il n’est pas rare d’apercevoir Sébastien Landers avec ses écouteurs sur les oreilles, ce n’est pas qu’il souhaite s’isoler des autres, mais plutôt qu’il se concentre sur ses études. Pourquoi? Parce que Sébastien est dysorthographique et dyslexique, ce qui nuit à sa concentration. Mais il en faut plus pour décourager l’élève de l’école secondaire de Gracefield, qui compte bien réussir ses études pour ensuite travailler en mécanique de véhicules légers. Car Sébastien aime les moteurs. En fait, il ne fait pas que les aimer, il vit pour les moteurs. Sa contribution à Expo-Sciences portera sur les voitures téléguidées. Et il s’est même fabriqué un meuble télé à partir de pièces automobiles. Malgré les difficultés, Sébastien ne dévie pas de ses objectifs et fait tous les efforts pour y parvenir, allant même jusqu’à refuser un voyage dans le Sud pour ne pas manquer d’école!


Pour plus d'informations >>>


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc