• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Catégories 2017

 

Rechercher


Pôle


ANNÉE


CATÉGORIE


Commission scolaire/École privée


École



 
 

 


FINALISTEAVENIR PROJET ENGAGÉ
Voyage humanitaire à Haïti

Des élèves engagés à venir en aide à une population durement éprouvée au fil des ans

Rien de tel que de sortir de sa zone de confort pour réaliser que malgré les découragements et les nombreux défis à surmonter, il est toujours possible de réussir si on y met des efforts. C’est ce qu’ont volontairement fait des élèves de l’école secondaire Sainte-Famille/aux Trois-Chemins en prenant part à un voyage humanitaire à Haïti en février 2016. S’ils souhaitaient offrir leur aide, ils ont aussi trouvé dans cette expérience une manière de s’épanouir et de se découvrir. Pour vivre cette aventure de deux semaines, il leur a fallu plus d’un an de préparation. Une année à amasser les 26 000 $ nécessaires au voyage et à la réalisation de projets sur place : livres, médicaments, fournitures scolaires, jeux, vêtements et outils pédagogiques ont ainsi été entassés dans une douzaine de valises afin d’être distribués à la population haïtienne qui en a grandement besoin.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PROJET ENGAGÉ
Brigade NOEL

Des élèves engagés à faire de leur école un milieu de vie respectueux et stimulant pour tous

Depuis l’implantation de la Brigade NOEL (Nous On Est Là!) à l’école secondaire du Versant, les dénonciations de situations d’intimidation ont augmenté de 20 %, contribuant à ramener un sentiment de sécurité à l’école. Des retombées spectaculaires quand on sait que les principaux artisans de ce projet sont les élèves eux-mêmes. Composée de 14 élèves de la 3e à la 5e secondaire, la Brigade a pour mission de venir en aide aux jeunes qui vivent des moments difficiles ou des relations conflictuelles. Formés à la relation d’aide, les bénévoles de la Brigade peuvent ainsi détecter des signes de détresse, répondre aux confidences et diriger les élèves vers les bonnes ressources. Ils sont aussi aux premières loges lorsque vient le temps de mettre sur pied des semaines thématiques dont l’objectif est de sensibiliser à divers sujets.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PROJET ENGAGÉ
Collecte de sang du PEI à l’ESHG

Des élèves engagés à encourager le don de sang pour contribuer à sauver des vies

Apprenant que seulement 3 % des Québécois pouvant donner du sang passaient à l’action, des élèves du programme d’éducation internationale à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin ont voulu pousser cette statistique à la hausse en organisant, avec la collaboration d’Héma-Québec, une collecte de sang le 6 février dernier. Pour faire de cet événement un succès, les élèves Justine Veilleux et Sabryna Laroche, responsables du projet, avaient amorcé leurs démarches dès le mois d’octobre précédent. Il n’y avait pas de temps à perdre pour réunir une équipe de bénévoles, planifier la logistique, élaborer le plan de communication et commencer à sensibiliser les gens de la communauté à l’importance d’un don de sang. Puis le jour J s’est finalement présenté. Tout était au point et, grâce à l’énergie déployée par l’ensemble des élèves bénévoles, 191 dons ont été acceptés.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Marc-André Labelle

Un technicien en sports et loisirs engagé à stimuler la réussite scolaire par la pratique du sport

À son arrivée à l’école secondaire Mont-Bleu, il y a 12 ans, Marc-André Labelle s’est donné comme objectif de permettre au plus grand nombre possible d’élèves d’avoir la chance de se joindre à une équipe sportive. Car il est convaincu qui si un élève est heureux et fier de pratiquer un sport à son école, il y restera et réussira ses études. Aujourd’hui, le technicien en sports et loisirs est parvenu à faire passer le nombre d’équipes sportives de 9 à 27, impliquant ainsi près de 400 élèves chaque année. Le succès régional de ces équipes, appelées les Panthères, est tel qu’un programme de mini-Panthères est en train de prendre forme dans les écoles primaires. Et comme il est impensable pour Marc-André que des soucis financiers empêchent des élèves de représenter leur école à des compétitions, il est toujours volontaire pour piloter une campagne de financement ou pour faire appel à ses contacts pour obtenir commandites et subventions.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PROJET ENGAGÉ
ESGVert

Des élèves engagés à éveiller l’ensemble des élèves et du personnel de l’école à l’importance de réduire leur empreinte environnementale

« Et si on prenait en main la protection de notre environnement? » Voilà ce qu’ont dû se dire des élèves de l’école secondaire Grande-Rivière lorsqu’ils ont décidé de se regrouper pour créer le comité ESGVert, dont la mission est de proposer, de gérer et de mettre en œuvre de nombreuses actions « vertes ». Que ce soit en redonnant vie à une serre abandonnée pour approvisionner le café étudiant en légumes, en orchestrant une campagne de sensibilisation au gaspillage d’eau et d’électricité, en encourageant l’installation de deux fontaines d’eau adaptées au remplissage de bouteilles, ou en élaborant le projet d’une plantation d’arbres dans la cour d’école, le comité ESGVert a largement prouvé sa valeur et sa capacité à amorcer le changement. Peu importe l’activité, le comité s’est donné comme mandat d’éveiller l’ensemble des élèves et du personnel de l’école à l’importance de réduire leur empreinte environnementale.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Samuel Asselin-Laflamme

Un élève engagé à accepter ses différences pour réaliser le rêve d’obtenir son diplôme d’études secondaires

Ayant un trouble du spectre de l’autisme, Samuel Asselin-Laflamme a dès son primaire été une cible facile pour les moqueries, et son passage au secondaire n’a rien amélioré. Mais l’élève de l’école secondaire Grande-Rivière avait un seul objectif en tête : obtenir son diplôme. Au fil des ans, grâce à sa grande organisation, à sa participation aux ateliers de rattrapage et à sa persévérance, il a amélioré ses notes, a réussi les cours essentiels et a finalement pu passer de l’adaptation scolaire au cheminement régulier de 5e secondaire. Pour un élève comme Samuel, voilà un exploit extraordinaire. Pendant cette véritable ascension, il a appris à s’accepter comme il était, et à accepter l’incompréhension des autres à son égard. Ainsi, quand il en a l’occasion, comme dans le club de mangas ou dans celui d’Amnistie internationale, il explique son état, tisse des liens et parvient à gagner le respect de ses pairs.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Lena Côté

Une élève engagée à entreprendre, malgré ses limitations, plusieurs projets afin de s’épanouir et de devenir une citoyenne impliquée

Arrivée de Russie à l’âge de deux ans dans les bras de ses parents québécois d’adoption, Lena Côté a dès lors laissé paraître des troubles de développement. À l’école, ces troubles ont au fil des ans engendré des retards de plus en plus importants. Pourtant, malgré ses difficultés d’apprentissage et de langage, Lena n’a jamais souhaité abandonner. Au secondaire, elle est devenue une jeune fille fonceuse, a commencé à s’impliquer et a poussé l’audace jusqu’à réaliser avec succès des stages en entreprise. S’entêtant à dompter ses bêtes noires que sont le français et les mathématiques, l’élève de l’école secondaire Sainte-Famille/aux Trois-Chemins a aussi surpris en effectuant un voyage de coopération en Haïti, en se joignant à la troupe de théâtre de l’école et en participant à l’organisation de diverses sorties, prouvant à tous qu’elle pouvait prendre sa place.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Élodie Boucher

Une élève engagée à surmonter sa timidité et ses problèmes de santé pour regagner le plaisir de fréquenter l’école

Adolescente discrète et timide, Élodie Boucher n’avait jamais voulu se faire remarquer, préférant rester en retrait plutôt que de prendre part à des activités. Puis, un jour, malgré une présence irrégulière à l’école en raison de migraines sévères et récurrentes, qui l’avaient forcée à prendre du retard dans ses matières, elle s’est laissé tenter par l’aventure des projets parascolaires, ce qui a aussitôt stimulé sa persévérance scolaire. De fil en aiguille, elle s’est jointe à la Brigade NOEL, qui organise des semaines thématiques, et au Comité Solidarité, qui sensibilise les élèves aux enjeux environnementaux. En agissant ainsi, Élodie s’est ouverte aux autres et s’est fait de nouveaux amis. Grâce à leur aide et à leur soutien, elle a pu rattraper ses retards, améliorer grandement ses notes dans plusieurs matières et prendre confiance en elle. Aujourd’hui, elle regarde la vie avec optimisme.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Lianna Rees

Une élève engagée à user de son influence positive pour stimuler un fort sentiment d’appartenance à l’école chez les élèves

Plutôt introvertie à son entrée au secondaire, Lianna Rees a rapidement gagné en confiance à travers ses nombreux engagements pour devenir aujourd’hui, à l’aube de son passage aux études supérieures, un modèle positif pour plusieurs élèves de l’école secondaire Grande-Rivière. Largement impliquée dans le conseil des élèves, organisant des activités et chapeautant de nombreux projets, l’adolescente a toujours souhaité, à travers son action, faire éclore chez chaque élève un sentiment d’appartenance enthousiaste vis-à-vis de l’école. Militante active au sein du Club des alliés, elle s’est ainsi fait remarquer pour ses slams engagés qui dénoncent les préjugés, le sexisme et l’homophobie. Bénéficiant d’une grande influence auprès de ses pairs et des autorités scolaires, elle n’a jamais hésité à prendre la parole afin d’amener des changements et de mobiliser les gens autour d’un projet commun.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Jeanne Rieux

Une élève engagée à faire fi de ses limitations pour déployer son plein potentiel et faire le bien autour d’elle

Croire qu’un handicap visuel et une dysphasie sont assez pour empêcher Jeanne Rieux de déployer son plein potentiel, c’est sans doute mal connaître cette élève de l’école secondaire Sainte-Famille/aux Trois-Chemins. Faisant preuve d’une grande force de caractère, Jeanne profite de toutes les occasions pour mettre ses compétences à profit. Voyage humanitaire à Haïti, projet de maison hantée dans sa communauté, service de repas gratuits à son école, bénévolat auprès de personnes âgées, Jeanne cherche systématiquement à faire le bien autour d’elle. Son leadership naturel lui a permis de monter en grade au sein de son corps de cadets, se voyant ainsi confier de plus en plus de responsabilités. Il faut aussi savoir qu’elle tire son épingle du jeu assez brillamment lors des concours de tir à la carabine, et ce, malgré son handicap visuel. Comme quoi rien ne l’arrête!


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Outaouais

2017-06-26

Une élève engagée à faire de son école un milieu de vie agréable pour tous

Travailler à développer l’ouverture d’esprit chez les jeunes et l’acceptation des différences, apprendre à comprendre les autres et à démystifier les tabous qui touchent les élèves, voilà ce qui motive Valérie Malette à poursuivre ses engagements parascolaires au sein de l’école. Membre fondatrice de la Brigade NOEL, dont elle est devenue la présidente, l’élève de l’école secondaire du Versant agit ainsi à titre de pair aidant, contribuant à faire de son école, par diverses interventions et l’organisation de semaines thématiques, un milieu de vie agréable pour tous. Dynamique et dotée d’un fort sens de l’initiative, elle montre aussi son souci de l’autre par son implication dans le comité Solidarité, qui encourage le bénévolat dans la communauté environnante. Cela l’a amené à offrir son temps à Patrimoine canadien et à la Fondation québécoise du cancer.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Tyler La Salle

Un élève engagé à bonifier l’offre d’activités dans sa communauté et à son école

Quand Tyler La Salle a fait le constat qu’il manquait d’activités dans sa communauté, il s’est dit que le meilleur moyen d’en avoir était de les organiser. Mais comme il ne pouvait tout faire seul, il a eu l’idée de créer un comité de jeunes qui permettrait à d’autres adolescents énergiques comme lui de contribuer à l’animation de son patelin. Tout cela s’est passé en 2014 alors que Tyler n’avait que 14 ans. Depuis, plusieurs jeunes ont suivi son exemple. À l’école secondaire Sieur-de-Coulonge qu’il fréquente, Tyler a aussi souhaité s’impliquer. Ayant été victime d’intimidation à une certaine époque, il a cru bon de mettre sur pied un groupe d’entraide permettant aux jeunes aux prises avec des situations difficiles d’échanger et ultimement d’obtenir de l’aide. Le groupe, qui compte maintenant 14 bénévoles, organise également des événements abordant divers problèmes vécus par les élèves.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Éric Labonté

Un technicien en travaux pratiques engagé à laisser un environnement en meilleur état

Dans une école secondaire comme celle de Grande-Rivière, qui compte 1850 élèves et membres du personnel, il y a beaucoup de monde à sensibiliser aux enjeux environnementaux. Surnommé Monsieur Environnement, Éric Labonté, technicien en travaux pratiques, s’affaire justement à cette tâche avec optimisme et conviction. Tous les jours, aux heures de repas, il passe de table en table pour vérifier que les bonnes habitudes de recyclage sont maintenues. Et ce n’est qu’une de ses contributions. Il n’hésite jamais à trier les déchets afin de s’assurer qu’aucune matière recyclable n’emprunte la route du dépotoir. Grâce à ses efforts, le compostage a pris racine à l’école, les bacs de recyclage ont été renouvelés et leur nombre a augmenté, les effets scolaires non désirés sont récupérés et redistribués aux moins bien nantis, et des visites de centres de tri ont été organisées pour les élèves.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Isabelle Girard

Une enseignante engagée à créer les conditions gagnantes pour que les élèves s’ouvrent sur le monde

Pour une école éloignée des grands centres urbains, les occasions de s’exposer à de nouvelles cultures et de s’ouvrir sur le monde sont souvent moins nombreuses. Isabelle Girard a donc choisi de remédier à la situation en proposant aux élèves de l’école Providence/J.M.-Robert des projets qui les amènent à voir leur environnement immédiat sous un autre aspect tout en se découvrant eux-mêmes. En plus de piloter divers projets musicaux, dont le spectacle de Noël et le gala de fin d’année, et de collaborer à des événements-bénéfice locaux, l’enseignante a mis sur pied le Club des passions, grâce auquel les élèves animent des ateliers sur des sujets qui les passionnent comme la robotique, la mécanique et la danse. Son ambition est simple : voir les yeux de ses élèves s’illuminer de fierté au moment où ils prennent conscience de leur potentiel et de tout ce qui s’offre à eux.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Sylvie Paul

Une agente de développement engagée à convaincre les gens d’affaires qu’ils peuvent contribuer à la réussite scolaire de ses élèves

Depuis 10 ans, Sylvie Paul remue chaque année ciel et terre dans le but de dénicher pour quelque 120 élèves, souvent étiquetés comme décrocheurs potentiels en raison de leurs difficultés scolaires, un milieu de stage stimulant. Armée de sa détermination légendaire, l’agente de développement de l’école secondaire Sainte-Famille/aux Trois-Chemins sillonne la région pour aller à la rencontre de gens d’affaires et les convaincre de faire confiance à ses jeunes, de les prendre avec eux et ainsi de contribuer à leur réussite scolaire. C’est également en passant du temps avec les élèves, en apprenant à les connaître, en découvrant leurs champs d’intérêt et en faisant le lien avec leur famille, qu’elle parvient à créer des maillages bénéfiques élèves-stages. Offrant un soutien de tous les instants aux élèves, elle est devenue une véritable source d’inspiration et un vrai modèle de persévérance.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Simon Beaudoin

Un élève engagé à viser l’intégration plutôt que l’exclusion

Devant faire sa place tout en vivant avec un trouble du spectre de l’autisme, Simon Beaudoin a toujours visé l’intégration plutôt que l’exclusion. À son arrivée à l’école secondaire Cité étudiante de la Haute-Gatineau, il a refusé de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, préférant aller au-devant des autres pour gagner leur amitié et leur respect, chose qu’il est arrivé à réaliser malgré les difficultés initiales. Puis, souhaitant aussi voler de ses propres ailes sur le plan scolaire, il a dû mettre les bouchées doubles et développer une éthique de travail très rigoureuse pour poursuivre ses apprentissages. Aujourd’hui en 4e secondaire, il gagne quotidiennement en confiance et est même parvenu à dompter sa bête noire : les mathématiques. Cette assurance nouvelle lui a également permis de se faire remarquer lors de sa participation à la finale locale de Secondaire en spectacle.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PROJET ENGAGÉ
Groupe d’entraide ESSC

Des élèves engagés à instaurer un climat de confiance et d’entraide favorisant la résolution de problématiques

La période de l’adolescence génère pour ceux qui la traversent son lot de belles aventures, mais également une potentielle panoplie de problématiques : isolement, démotivation scolaire, conflits familiaux et entre pairs, intimidation, pression sociale, etc. C’est pour soutenir les adolescents de l’école secondaire Sieur-de-Coulonge dans cette période parfois houleuse que le Groupe d’entraide ESSC a vu le jour en septembre 2015. Depuis, grâce à la vigilance d’une brigade de jeunes « entraidants » qui détectent des besoins ou reçoivent des demandes en lien avec diverses problématiques, un pont est créé entre les élèves en difficulté et les ressources pouvant les accompagner. Parfois, en raison de leur écoute et de leur ouverture, les jeunes intervenants résolvent eux-mêmes des situations, ce qui les amène à avoir une influence plus que positive dans leur milieu.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Dominique Bomans

Une enseignante engagée à éveiller l’identité des jeunes par des activités culturelles et sportives

Véritable passionnée d’activité physique et de mots, Dominique Bomans, en tant qu’enseignante de français, s’est donnée le mandat d’éveiller l’identité multiple des jeunes qu’elle côtoie, de leur servir de modèle et de leur donner une voix. Ainsi, si elle les pousse à courir, elle court avec eux; si elle les pousse à faire du vélo, elle en fait avec eux; si elle les pousse à exprimer leurs sentiments, elle en fait autant. Dans un milieu rural comme celui de l’école secondaire Sieur-de-Coulonge, cet engagement que prend l’enseignante vis-à-vis de ses élèves est devenu une source de motivation pour plusieurs, se traduisant tantôt par une implication dans le Grand défi Pierre Lavoie, tantôt dans le spectacle de slam De bouche à oreille ou encore dans l’activité Journalistes en herbe. Ce sont tous des projets pilotés par Dominique, qui toujours, peu importe le contexte, se donne à 100 % pour la réussite des jeunes.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Audrey Grenier

Une élève engagée à ne jamais laisser ses difficultés d’apprentissage et la maladie prendre le dessus sur sa réussite scolaire

Pendant que d’autres élèves profitaient des activités sportives ou culturelles offertes à l’école, Audrey Grenier se consacrait plutôt à des séances d’orthopédagogie et à des cours de rattrapage. Après avoir obtenu un diagnostic de dyslexie et de dysorthographie dès son primaire, l’adolescente a été frappée par la maladie en juillet 2015. Depuis, des douleurs permanentes liées à un kyste ovarien, des stases stercorales et des inflammations à l’estomac et à l’œsophage l’ont empêchée de dormir une seule nuit entière. Pourtant, malgré ses absences répétées à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin, son état de santé ne lui a jamais servi d’excuse pour justifier un retard scolaire. Bien au contraire, sa persévérance naturelle la pousse à aller chercher de l’aide auprès de ses enseignants et de ses amis. Résultat? Elle parvient à maintenir des notes au-dessus de la moyenne dans plusieurs matières.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Marie-Andrée Laganière

Une élève engagée à déployer tous les efforts possibles afin d’apaiser les douleurs et les inégalités

Pas plus haute que trois pommes, Marie-Andrée Laganière rêvait déjà de partir à l’étranger pour travailler dans un orphelinat et contribuer à améliorer le monde. Comme il lui a fallu attendre de grandir, c’est à l’été 2014 que l’élève au Programme d’éducation internationale de l’école secondaire de l’Île a pu passer à l’action en organisant un voyage de coopération au Sénégal. Parvenue avec une amie à amasser les 10 000 $ nécessaires au voyage, elle a en plus réussi à faire un don à un orphelinat local et à financer l’achat de matériel médical. Se disant passionnée par l’humain, elle a mis sur pied, en mémoire de sa grande amie Flavie récemment décédée du cancer, une vaste collecte de sang. Grâce à deux participations au Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer, elle avait auparavant contribué à recueillir plus de 18 000 $.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Gislain Mba Natadjom

Un enseignant engagé à convaincre ses élèves de devenir les moteurs de leur propre réussite

Benjamin d’une famille camerounaise de cinq enfants, Gislain Mba Natadjom a compris très jeune qu’il fallait de la volonté et de la détermination pour atteindre ses rêves. Devenu, à force de labeur, enseignant et responsable du département de mathématiques d’une école de 900 élèves dans son pays natal, c’est le désir de relever de nouveaux défis qui l’a ensuite amené à s’établir au Québec. Aujourd’hui, au sein de l’école secondaire de Gracefield, il se donne la mission de convaincre ses élèves qu’ils sont les artisans de leur propre succès. Pour y parvenir, il utilise ses cours de maths, mais également l’enseignement de la couture en activité parascolaire. Mais c’est surtout en raison de son savoir-être et de son parcours peu banal, que Gislain, en plus de faire la promotion de la tolérance et du respect des différences, parvient à conduire ses élèves sur la route de la réussite.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR PROJET ENGAGÉ
Petits Gestes Monde Heureux

Des élèves engagés à réchauffer les cœurs et à rendre la vie plus agréable autour d’eux

Grâce à leur projet Petits Gestes Monde Heureux, des élèves de la Polyvalente de l’Érablière prouvent qu’avec une simple attention, il est possible de générer beaucoup de bonheur. Que ce soit en fabriquant et en remettant un signet de vœux d’anniversaire aux élèves, en distribuant une collation-surprise ou un chocolat chaud lors d’une froide journée d’hiver, en affichant des réflexions sur le bonheur ou en déneigeant les voitures des enseignants à la fin des classes, la douzaine d’élèves à l’origine du projet, vivant par ailleurs tous avec une déficience intellectuelle, ont su au cours des derniers mois réjouir les cœurs des 1000 élèves et 200 membres du personnel de l’école. Par leur engagement volontaire, ils ont contribué à développer la compassion, l’entraide, le respect des différences et l’amitié partout autour d’eux.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Sébastien Landers

Un élève engagé à surmonter ses troubles de dysorthographie et de dyslexie pour vivre son rêve professionnel

S’il n’est pas rare d’apercevoir Sébastien Landers avec ses écouteurs sur les oreilles, ce n’est pas qu’il souhaite s’isoler des autres, mais plutôt qu’il se concentre sur ses études. Pourquoi? Parce que Sébastien est dysorthographique et dyslexique, ce qui nuit à sa concentration. Mais il en faut plus pour décourager l’élève de l’école secondaire de Gracefield, qui compte bien réussir ses études pour ensuite travailler en mécanique de véhicules légers. Car Sébastien aime les moteurs. En fait, il ne fait pas que les aimer, il vit pour les moteurs. Sa contribution à Expo-Sciences portera sur les voitures téléguidées. Et il s’est même fabriqué un meuble télé à partir de pièces automobiles. Malgré les difficultés, Sébastien ne dévie pas de ses objectifs et fait tous les efforts pour y parvenir, allant même jusqu’à refuser un voyage dans le Sud pour ne pas manquer d’école!


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Charles Henrie

Un élève engagé à mettre sa créativité à profit pour offrir un milieu de vie stimulant aux autres élèves

Charles Henrie voit l’engagement scolaire comme une manière d’apporter, en mettant à profit son originalité et sa créativité, une touche de couleur dans le quotidien des autres élèves. Entre autres à titre de membre du conseil des élèves de l’école secondaire Mont-Bleu, Charles contribue à la mise sur pied de nombreux projets dont les festivités entourant diverses journées spéciales, le défi Têtes rasées de LEUCAN et une semaine multiculturelle. Puis il y a son implication dans la Brigade culinaire qui, en plus de lui permettre de développer ses habiletés de cuisinier, lui offre la possibilité d’agir socialement en préparant des repas qui sont remis à des organismes communautaires. Et Charles étant toujours volontaire, il n’est pas rare de l’apercevoir, le sourire aux lèvres, fabriquer des affiches ou monter des décors afin de donner un coup de main à qui le demande.


Pour plus d'informations >>>


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc