• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2016
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Diane Tremblay

École Jean-Gauthier
Commission scolaire du Lac-Saint-Jean





 
Diane Tremblay

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Diane Tremblay
École Jean-Gauthier

L’école Jean-Gauthier ne serait pas ce qu’elle est sans la présence de Diane Tremblay. Depuis huit ans, cette ouvrière d’entretien contribue non seulement à garder l’établissement propre, mais le façonne en y réalisant, entre autres, des travaux de peinture. C’est un peu grâce à elle que les murs de l’école arborent des teintes à l’image des jeunes qui la fréquentent. Mais au-delà de ses tâches de maintenance, Diane Tremblay est aussi une confidente, une complice hors pair pour les jeunes et pour l’ensemble du personnel. Qu’il s’agisse de superviser la location des gymnases pour les besoins de la communauté, d’accompagner les élèves lors de voyages scolaires, de monter des décors en vue d’un spectacle ou encore de mettre la main à la pâte pour des événements tels que le Grand Défi Pierre Lavoie, Diane Tremblay participe à la vie de l’école, la nourrit, la rend chaque jour un peu plus belle.

L’école Jean-Gauthier, Diane Tremblay l’a choisie comme milieu de travail. Situé dans un quartier où la clientèle est souvent défavorisée, cet établissement scolaire est, pour plusieurs jeunes, un tremplin vers une vie où ils pourront s’accomplir. C’est pourquoi madame Tremblay s’emploie à l’améliorer, à le rendre stimulant et chaleureux. Chaque jour, elle s’affaire aux tâches d’entretien nécessaires pour le garder en bon état. Ces temps-ci, elle est aussi à repeindre tout un secteur du bâtiment. Avec l’aide de l’enseignant en arts, elle recrée dans chaque classe un décor inspiré des grandes villes du monde, un projet auquel les jeunes sont invités à mettre leur grain de sel. « Je me dis que si les jeunes aiment l’ambiance de leurs locaux, ils les garderont impeccables, dit-elle. Depuis quelques années, je constate un grand changement dans le comportement de nos adolescents, qui sont plus respectueux de leur milieu de vie. »

Non seulement elle est présente à l’école le jour, mais elle y assure aussi une présence en soirée, lorsqu’il s’agit de superviser la location de plateaux pour les activités sportives de la communauté ou encore de monter des décors ou une scène en vue de la présentation d’un spectacle. Un voyage à l’extérieur est organisé pour les élèves? Elle ne se fait pas prier pour y prendre part à titre d’accompagnatrice, ce qui l’aura même menée jusqu’à New York. Bref, elle est devenue au fil du temps une figure connue, rassurante et accueillante pour tous ceux qui fréquentent l’école. « J’éprouve toujours un grand plaisir en leur présence. Les côtoyer dans un environnement différent de l’école me permet de les connaître autrement », affirme-t-elle.

Cette année, en collaboration avec la technicienne en loisirs, elle s’investit dans la préparation du Grand Défi Pierre Lavoie. L’objectif? Amasser pas moins de 10 000 $. Avec les jeunes, elle déploie des trésors d’ingéniosité et une énergie intarissable à l’organisation d’activités de financement : recherche de commandites, journées d’emballage au supermarché, barrage routier… Les initiatives se multiplient et Diane Tremblay est au rendez-vous. Un projet qui nécessite des rencontres hebdomadaires et qui culminera avec un séjour à Montréal au printemps. Pas moins d’une trentaine de jeunes peuvent compter sur elle pour parvenir à leur but.

Cette femme généreuse est leur alliée. Avec un grand dévouement, elle participe à l’installation de scènes, de décors, de rideaux lors de spectacles. Sa disponibilité l’aura même amenée à concevoir avec les jeunes un char allégorique pour un défilé dans la municipalité. Ceux qui doivent réaliser des travaux communautaires peuvent également compter sur sa bienveillance pour obtenir l’encadrement dont ils ont besoin. Ils savent qu’ils seront accueillis, accompagnés, jamais jugés. « Chaque jeune vaut la peine d’être écouté, dit-elle. Je peux lui apporter une réalité autre que celle qui l’a conduit à moi. »

L’école Jean-Gauthier est comme une deuxième maison pour Diane Tremblay. Elle l’habite avec son cœur pendant de longues heures, quotidiennement. Pourtant, cet investissement n’est jamais un fardeau. « J’ai accompagné des jeunes de la première secondaire jusqu’à la cinquième secondaire et je les ai vus défiler à quatre bals de finissants, se souvient-elle. À travers toutes ces années, ils changent et parcourent trop souvent des chemins difficiles. Mon oreille est toujours ouverte pour leurs confidences. Je partage avec eux des rires, des discussions et des moments de joie. C’est une motivation pour moi. » Ce qui la rend si heureuse entre ces murs? La vie qui y bat. Les rires qui fusent. L’activité constante qui y bouillonne. Exactement à l’image de la personne d’exception qu’elle est.



Diane Tremblay
École Jean-Gauthier



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Diane Tremblay /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc