• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2016
AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Emrick Doucet

École secondaire Curé-Hébert
Commission scolaire du Lac-Saint-Jean





 
Emrick Doucet

AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT



Emrick Doucet
École secondaire Curé-Hébert

Lire et écrire. Des compétences incontournables pour réussir. Or, pour Emrick Doucet, acquérir ces compétences aura été un défi de tous les instants depuis ses premiers pas à l’école. Ce finissant de l’école secondaire Curé-Hébert doit en effet composer avec une dyslexie-dysorthographie mixte et sévère. Lire et comprendre des consignes, décoder des textes, composer des phrases, écrire des messages textes ou des statuts sur les réseaux sociaux… Autant de gestes courants du quotidien qui sont, pour lui, de petites victoires. Des victoires qui l’auront mené jusqu’à l’obtention de son diplôme d’études secondaires et qui lui auront ouvert la voie vers le collégial.

Des difficultés d’apprentissage, Emrick en a vécu tout au long de son primaire. Au lieu de se décourager, il a choisi de mettre le paquet et de persévérer. Ce n’est qu’au secondaire que le jeune homme a pu obtenir une confirmation de ce que sa famille, ses professeurs et lui-même soupçonnaient depuis longtemps : il souffre de dysphasie-dysorthographie sévère. Dès lors, il a pu bénéficier de l’aide de la technologie pour faciliter ses apprentissages. Muni d’un ordinateur portable équipé de logiciels de rétroaction et de correction, il est en mesure de mieux détecter ses erreurs et de décoder plus facilement les textes qu’il lit. Un outil précieux qui lui aura permis de poursuivre son parcours au secondaire.

Mais au-delà de la technologie, sa réussite, Emrick la doit surtout à son tempérament, à sa détermination, à sa volonté. « Au secondaire, grâce aux aides technologiques, j’ai enfin pu vivre des réussites, surtout en français, dit-il. Toutefois, il fallait que j’y mette beaucoup d’efforts. Malgré mes difficultés, je n’ai eu aucun échec. À plusieurs reprises, j’ai reçu des mentions pour ma persévérance scolaire lors des galas Méritas de mon école. De plus, je n’ai pas eu à reprendre d’années, ce qui est pour moi une belle réussite. » Cette réussite, le jeune homme l’a méritée. Pour l’atteindre, il a dû renoncer à des activités de loisir avec ses amis. Il a dû aussi consacrer pas moins de deux heures chaque soir à ses travaux scolaires, et grappiller du temps pendant les fins de semaine, les heures de dîner et les périodes de récupération.

Et la motivation? Emrick en a toujours eu à revendre. Pour lui, pas question de déroger à son objectif : obtenir son diplôme et décrocher sa technique de génie mécanique. Dans les moments plus difficiles, c’est le sport qui lui a fourni sa planche de salut. Pour poursuivre sa participation au programme Plein air et planche à neige de l’école, il devait maintenir de bons résultats en mathématiques, en français et en anglais. En contrepartie, il pouvait s’adonner à son sport pendant deux après-midi chaque semaine. Les gens de son entourage ont aussi été de bons soutiens. Ses parents l’ont énormément encouragé et ne comptent plus les heures passées pour lui refiler le coup de pouce nécessaire. Les enseignants et le personnel de l’école lui ont proposé nombre de moyens pour qu’il y arrive. Son amie de cœur, avec laquelle il faisait ses travaux, l’a toujours épaulé.

« Le message que je veux transmettre, c’est que même avec des difficultés d’apprentissage, il est possible de réussir et d’atteindre ses objectifs, si on met l’effort et si on y croit », affirme-t-il. Y croire. Voilà la clé qui ouvrira assurément bien des portes à ce jeune homme inspirant et qui le mènera tout au bout d’un parcours exemplaire.



Emrick Doucet
École secondaire Curé-Hébert



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Emrick Doucet /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc