• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2016
AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Marie-Anne Doucet

École secondaire Curé-Hébert
Commission scolaire du Lac-Saint-Jean





 
Marie-Anne Doucet

AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ



Marie-Anne Doucet
École secondaire Curé-Hébert

La tête bouillonnante d’idées, Marie-Anne Doucet fait partie de ces personnes qui se lancent corps et âme dans les projets qu’elles entreprennent. Cette finissante de l’école secondaire Curé-Hébert cumule les engagements scolaires et communautaires afin de mieux se connaître et de se surpasser. Ainsi mue par le désir d’avancer, elle mène avec une belle intensité chacune de ses initiatives. Prendre part à des projets entrepreneuriaux à l’école, monter une pièce de théâtre, rédiger des articles pour le journal étudiant, prodiguer de l’aide aux devoirs auprès de jeunes du primaire, pratiquer son sport, le taekwondo, ou encore faire du bénévolat pour différentes causes… Elle se donne à fond.

Marie-Anne Doucet a la bougeotte. Perdre son temps? Très peu pour elle. Cette jeune fille au tempérament volontaire et à l’esprit créatif, qui doit composer avec un déficit d’attention, s’investit dans une foule d’initiatives qui l’amènent à se découvrir, à forger sa personnalité. Dès son entrée au secondaire, elle fabriquait des chocolats pour le Magasin général Mère-Grand, un commerce étudiant établi à l’école, où sont vendus des produits conçus par les élèves. L’année suivante, elle y vendait les bijoux qu’elle créait.

Puis, l’appel du théâtre s’est fait sentir. En troisième secondaire, elle a joué dans la pièce Le Banc, de Marie Laberge. Or, plusieurs de ses compagnons de théâtre ont dû se désister quelques semaines avant la présentation. Pas question de voir les efforts consacrés depuis des mois tomber dans le néant! Marie-Anne s’est retroussé les manches et a relevé le défi d’apprendre les textes de ses pairs et d’assumer leurs rôles. Bilan : une expérience qu’elle a adorée, qu’elle souhaite réitérer un jour.

Depuis des semaines, la jeune fille donne vie à un ambitieux projet scolaire, baptisé Horizon, qu’elle a mis sur pied dans le cadre de la formule intitulée Dans l’œil de la panthère, inspirée de la populaire émission télévisée Dans l’œil du dragon. Elle a présenté aux panthères une idée fort intéressante : trouver des conférenciers qui accepteraient de raconter des expériences de vie susceptibles d’intéresser les jeunes et leur parler ainsi de persévérance. Au total, sept ou huit conférenciers de haut calibre auront fait leur passage à l’école Curé-Hébert. Parmi eux, Rubie Bergeron, qui s’est démenée dans le but de conserver son refuge pour les animaux, et Marcellin Gbazaï, chanteur, musicien et danseur, qui a fait preuve d’une grande détermination pour se sortir de la misère de son pays d’origine. Un tour de force, puisque Marie-Anne doit composer avec la recherche de personnalités qui sauront captiver les jeunes, l’obtention des nécessaires autorisations pour la tenue de chacune des activités, le respect d’un budget limité, l’agenda chargé des conférenciers, et les nombreuses ficelles à attacher sur le plan logistique pour que tout se déroule sans accroc. Au total, quelque 200 élèves auront pu assister aux conférences et en auront retiré des leçons de vie.

Pour arriver à garder l’équilibre, Marie-Anne continue de pratiquer le taekwondo, salutaire pour elle. Elle peut y ventiler ses émotions, se défouler, canaliser son énergie à travers un objectif positif. Tellement positif que dans quelques mois, la jeune athlète décrochera sa ceinture noire. « Ma famille m’aide, également. Mes parents sont des piliers dans ma vie, affirme-t-elle. Ils m’encouragent dans tout ce que j’entreprends. »

Pétillante, dynamique et énergique, Marie-Anne avoue avoir une tendance au stress. « Pour moi, tout est toujours en tête des priorités, dit-elle. Je veux que tout fonctionne et j’ai de grandes attentes. J’apprends, peu à peu, à lâcher prise. Actuellement, j’apprends que ma confiance en moi dépend beaucoup du monde extérieur. Mes engagements font que tranquillement, la confiance vient de moi-même. » L’autre défi de Marie-Anne : développer ses compétences sociales. D’une nature timide et perfectionniste, il lui est parfois difficile de travailler en équipe, de déléguer, de s’en remettre aux autres. « J’essaie d’améliorer ce côté de moi, moins développé, affirme-t-elle. Avec persévérance, je continue d’avancer, même pendant les moments difficiles, car je sais que j’en sortirai plus forte. Je veux aussi trouver ma propre couleur et grandir dans tout ça. »

Les couleurs de Marie-Anne? On pourrait bien en voir toute une palette, puisque la jeune fille aspire à devenir réalisatrice, et à suivre les traces d’un Xavier Dolan, par exemple. Un rêve qu’elle caresse depuis un bon bout de temps. Avec sa créativité, son intensité, sa vision du monde, elle a tout pour concrétiser son rêve!



Marie-Anne Doucet
École secondaire Curé-Hébert



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Marie-Anne Doucet /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc