• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2016
AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Sarah Martineau

École secondaire Des Lacs
Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais





 
Sarah Martineau

AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT



Sarah Martineau
École secondaire Des Lacs

Si la moyenne générale de Sarah Martineau, élève de 5e secondaire à l’École secondaire Des Lacs, s’inscrit aujourd’hui autour de 78 %, il n’en n’a pas toujours été ainsi. À son arrivée au secondaire, ses difficultés scolaires étaient telles que Sarah a failli tout abandonner. Quand elle a appris qu’elle ne terminerait pas ses études en même temps que ses amis, puisqu’elle devait reprendre sa 4e secondaire, la jeune fille a décidé que c’en était assez. Refusant de « rester en arrière », elle a enfin accepté d’utiliser les moyens mis à sa disposition pour réussir : récupération sur l’heure du midi, ordinateur personnel, cours privés à la maison. Aujourd’hui, ses résultats scolaires impressionnent et la jeune fille entrevoit des études en droit. Elle est la preuve vivante que tout est possible, quand on y croit et qu’on fonce.

Sarah a fait la première moitié de son primaire dans une école anglophone. Le changement vers l’école primaire francophone a été difficile. Elle a même dû recommencer sa quatrième année en raison de ces difficultés d’adaptation.

Au secondaire, les choses n’ont guère été plus faciles pour Sarah. Il était difficile de maintenir son attention; elle était souvent impulsive et avait d’importantes difficultés d’apprentissage en lecture et en écriture. Des conditions qui, évidemment, ont eu un effet très néfaste sur son estime personnelle. Sarah se souvient qu’elle avait du mal à accepter sa différence et ses besoins particuliers, ce qui explique pourquoi elle refusait d’utiliser les moyens auxquels elle avait accès pour l’aider.

Heureusement, à ce moment, elle avait le sport. Dès son arrivée au secondaire, Sarah est devenue membre de l’équipe de volleyball, puis, quand la concentration sportive a été offerte, elle y a sauté à pieds joints! La jeune fille reconnaît à quel point le sport a eu un impact positif pendant cette période difficile de sa vie : « Le volleyball me changeait les idées, j’avais toujours hâte d’aller jouer, et je jouais chaque jour! » Aujourd’hui capitaine de son équipe, Sarah participe à toutes les pratiques et à tous les matchs, et ce, même si une blessure au pied l’empêche d’être sur le terrain depuis la mi-saison.

À la fin de sa deuxième secondaire, le diagnostic est tombé : trouble déficitaire de l’attention avec impulsivité, dyslexie et dysorthographie. Le choc a été grand pour Sarah. Malgré les efforts déployés par son entourage, elle refusait toujours d’avoir recours aux moyens mis en place pour l’aider à surmonter ses difficultés.

À la fin de sa 4e secondaire, elle apprend qu’elle doit recommencer son année scolaire. Mais au lieu de la décourager, cette nouvelle l’a transformée. « Ça a été un coup dur pour l’orgueil, mais c’est là que je me suis dit qu’il était hors de question que je reste en arrière. »

Encouragée par sa mère, son enseignante et entraîneuse de volleyball Catherine Godin-Proulx et par tout son entourage, Sarah s’est mise à utiliser son ordinateur portable et les logiciels auxquels elle avait droit. Elle a participé aux périodes d’enseignement-ressource avec l’orthopédagogue de l’école, a suivi des cours privés le soir et participe aux périodes de récupération le midi. Elle prend de l’avance et prépare ses cours en lisant les textes à la maison afin de pallier ses difficultés en lecture.

Enfin, Sarah récolte les fruits de ses efforts. Sa moyenne générale est passée de 62 % à 78 %. Elle a d’ailleurs obtenu la note de 89 % pour la première étape en mathématiques de 5e secondaire! Ses résultats en français se sont aussi grandement améliorés. De 56 % en 4e secondaire, elle affiche fièrement un résultat de 81 % dans son premier bulletin de 5e secondaire.

Sarah peut être fière du chemin parcouru. « En reprenant ma 4e secondaire, j’ai accepté de reculer pour mieux avancer ensuite. » Son estime et sa confiance retrouvées, elle envisage maintenant des études en droit. « Ça m’avait toujours trotté dans la tête de devenir avocate, mais maintenant, j’y crois. »



Sarah Martineau
École secondaire Des Lacs



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Sarah Martineau /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc