• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2016
AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Antoine Lachance

Polyvalente de L’Ancienne-Lorette
Commission scolaire des Découvreurs





 
Antoine Lachance

AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ



Antoine Lachance
Polyvalente de L’Ancienne-Lorette

C’est curieux comme certains traits de notre personnalité peuvent, dès le jeune âge, se manifester de façon si marquée qu’ils suscitent l’étonnement des adultes. Chez Antoine Lachance, ce sont ses aptitudes naturelles à défendre les plus vulnérables, à prendre soin des autres, qui ont attiré sur lui, dès son arrivée à la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette en 1re secondaire, l’attention de Nathalie Blondeau, l’animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire (AVSEC) de l’école. Il n’en fallait pas plus à celle-ci pour faire d’Antoine, aujourd’hui élève finissant, l’un des jeunes les plus actifs dans les mille et un projets qui animent la vie étudiante tout au long de l’année.

« Dans le groupe des Aidants secrets (AS), il faut que les élèves soient au minimum en 2e secondaire pour être choisis comme membres. Dans le cas d’Antoine, j’avais entendu dire qu’il prenait la défense dans l’autobus d’un jeune qui était victime d’intimidation. À ce moment, il n’était qu’en 1re secondaire et déjà, on observait ce souci de l’autre. Nous avons fait une exception pour lui et l’avons recruté dès ce moment », raconte Nathalie Blondeau.

Le groupe que mentionne l’AVSEC était taillé sur mesure pour Antoine. Lui qui a en horreur toute forme d’injustice, il a pu, au cours de tout son secondaire, travailler dans l’ombre, dénoncer les situations qu’il jugeait intolérables et contribuer ainsi à rendre son milieu de vie plus agréable pour tous.

« Avec les années, nous voyons les effets concrets de notre implication. Il y a vraiment une baisse significative des actes d’intimidation et nous y sommes pour quelque chose. Individuellement, j’ai eu à transmettre à des adultes plusieurs cas que j’ai observés. Parfois, je me suis aussi interposé directement. Il faut juste savoir détecter les bons moments pour intervenir, être capable de faire les bonnes interventions. Avec les AS et d’autres groupes, j’ai compris qu’il m’était possible d’agir pour changer des choses dans mon milieu », raconte l’adolescent de 16 ans.

Parmi les autres groupes dont parle Antoine, il y a celui des Sentinelles de l’aide, dans lequel il s’implique depuis quatre ans. Chaque début d’année, au sein des Sentinelles, il a accompagné les nouveaux élèves pour faciliter leur passage primaire-secondaire, animé des activités ludiques et des ateliers de sensibilisation à la violence verbale, participé à l’organisation de journées thématiques et pris part à des collectes de vêtements ou de livres qui ont ensuite été redistribués à des organismes communautaires.

« Je me rappelle que quand j’étais en 1re secondaire, ça pouvait paraître effrayant de mettre pour la première fois les pieds à la poly. J’ai voulu faire ma part pour que les élèves qui m’ont suivi se sentent mieux intégrés et moins craintifs. Cela m’a aussi amené à faire la tournée des classes dans des écoles primaires du secteur. »

Il y a également l’implication d’Antoine dans l’organisation du Réveillon de l’amitié qui est digne de mention. Depuis maintenant cinq ans, il contribue activement, et avec candeur, à faire de cette rencontre du temps des fêtes avec des personnes âgées délaissées, un événement de partage heureux et festif. Une fois de plus, cela montre à quel point les valeurs d’empathie et de partage sont importantes pour le jeune garçon. Des valeurs qu’Antoine met aussi de l’avant dans son rôle d’instructeur de planche à roulettes ou quand il croise des plus jeunes dans le skatepark près de l’école. Rapidement, les jeunes lui font confiance et le respectent.

« Mon engagement a rendu ma vie scolaire moins banale. Même si tout ça demande du temps, ça m’a apporté beaucoup et m’a aussi aidé à faire mon choix pour ma carrière. J’ai fait ma demande d’admission au collège militaire de Kingston et j’aimerais devenir officier de renseignements. C’est un peu comme une suite à mon travail fait avec les Aidants secrets », fait-il valoir.



Antoine Lachance
Polyvalente de L’Ancienne-Lorette



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Antoine Lachance /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc