• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2016
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Karine Lévesque

École Louis-Joseph-Papineau






 
Karine Lévesque

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Karine Lévesque
École Louis-Joseph-Papineau

Enseigner en adaptation scolaire dans une école obtenant l’indice de défavorisation le plus élevé comporte sans aucun doute sa bonne part de défis. Pour Karine Lévesque, enseignante à l’école Louis-Joseph-Papineau, cela représente tout simplement une belle occasion de mettre sa créativité à profit pour stimuler la motivation scolaire des élèves et les amener sur le chemin de la réussite. Une créativité qui prend entre autres la forme de la Brigade verte, des Jardins des patriotes et du projet Art-terre, de la friperie, de la récupération de matériel scolaire ou du projet Croque-livres. Pourvu que cela permette de favoriser l’engagement personnel des élèves et de développer leur conscience environnementale, elle est toujours prête à y mettre le temps.

Se qualifiant elle-même d’enseignante hyperactive, Karine Lévesque se voit comme une bougie d’allumage. Elle cherche par tous les moyens à allumer chez les élèves le désir de réussir, de s’accrocher à l’école et d’en apprécier ce qu’ils en retirent. C’est plus fort qu’elle. Quand elle voit l’intérêt des jeunes diminuer, elle trouve un nouveau projet.

« Derrière chaque projet se cache pour les jeunes une façon de rendre service à leur communauté, d’apporter une solution à un problème. Avec la friperie, nous avons voulu donner à des parents moins bien nantis l’accès à des uniformes usagés, et c’est un succès depuis quatre ans. En récupérant à chaque fin d’année le matériel scolaire dont les jeunes se débarrassent, nous parvenons à remonter entre 200 et 250 ensembles de cartables, feuilles, séparateurs et cahiers d’écriture, que nous remettons gratuitement à des élèves l’année suivante », raconte l’enseignante.

En début d’année, Karine a proposé la création de la Brigade verte. Cette dernière a pour le moment le mandat de superviser la collecte des matières résiduelles alimentaires à la cafétéria ainsi que la gestion de l’ensemble des activités de recyclage à l’école. Lorsqu’elle a fait le tour des classes pour parler de la brigade, elle est parvenue à intéresser 45 élèves qui, ensemble, vont contribuer à diminuer considérablement l’empreinte écologique de leur école.

« Cela faisait un moment que des élèves de l’école venaient me voir pour me demander comment ils pouvaient eux aussi s’impliquer et contribuer au changement des habitudes à l’école. Avec la Brigade verte, ils en ont maintenant l’occasion, et ce n’est qu’un début! » fait valoir l’enseignante, qui vient d’amorcer un programme court de 2e cycle à l’UQAM en études environnementales.

Effectivement, Karine voit grand pour sa brigade. Avec la collaboration d’organismes du milieu et de l’école, elle a proposé la mise en place du projet d’agriculture urbaine Les Jardins des patriotes. Dès l’hiver, les élèves prépareront des semis qui, une fois la belle température revenue, formeront un vaste jardin sur les terrains de l’école. À cela s’ajoutera un verger de plus de 50 arbres fruitiers. L’enseignante estime que ce projet permettra la création de quatre emplois étudiants à l’été 2016 et que les récoltes pourront non seulement contribuer à nourrir les élèves de l’école, mais aussi prendre la forme de paniers maraîchers qui seront vendus aux habitants du secteur.

« Le quartier Saint-Michel est pratiquement un désert alimentaire. Il n’y a que peu d’épiceries, pas de marché public et aucun jardin collectif. Les élèves vont pouvoir changer cela et comprendre qu’ils peuvent avoir de l’influence sur leur propre autonomie alimentaire. »

Avec le projet Art-terre, les élèves mettent encore à profit leurs capacités à changer les choses. En créant des œuvres avec des matériaux récupérés, comme des bancs, des mangeoires à oiseaux ou des mosaïques en céramique, ils embellissent l’environnement immédiat de leur école et le rendent attrayant.

« Quand je vois la motivation des jeunes augmenter, le taux d’absentéisme diminuer et les visages de mes élèves s’illuminer en raison de leur engagement et de la fierté de leurs parents, je me dis que je fais tout ça pour les bonnes raisons! » conclut Karine.



Karine Lévesque
École Louis-Joseph-Papineau



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Karine Lévesque /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc