• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2014
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Le comité Alliés contre l’homophobie

École secondaire De Rochebelle
Commission scolaire des Découvreurs





 
Le comité Alliés contre l’homophobie

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Le comité Alliés contre l’homophobie
École secondaire De Rochebelle

L’an dernier, des élèves de l’école secondaire De Rochebelle en ont eu assez d’entendre toutes sortes de propos méprisants dans les couloirs de l’école à l’endroit des homosexuels. De ce ras-le-bol collectif est né le comité Alliés contre l’homophobie, qui s’est donné comme mandat de démystifier la diversité sexuelle et de lutter contre toutes les formes d’homophobie. Regroupant une vingtaine de jeunes de 4e et 5e secondaire, ce comité, depuis sa création en mars 2013, a organisé des activités mobilisatrices dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie, a fait venir un conférencier et a tenu différents événements d’information.

Se sentant interpellée par l’épineuse question de l’homophobie en milieu scolaire, Marianne Beaupré, enseignante d’espagnol à l’école De Rochebelle, ne s’est pas fait prier, quand les élèves l’ont approchée pour les aider à structurer un projet : elle a tout de suite offert de son temps. « Je crois que sans l’accompagnement d’un adulte, ce projet aurait pu se perdre et se heurter à certaines objections. J’ai fait le lien avec la direction et mis les élèves en relation avec différents organismes ou intervenants œuvrant à la lutte contre l’homophobie. L’idée était de créer un projet qui évoluerait dans le temps », explique l’enseignante qui préférerait, dans un monde idéal, ne pas avoir à mettre sur pied de telles initiatives.

Né plus précisément de l’initiative de Chloé Guilbert-Savary, qui déplorait la forte présence de comportements et de commentaires homophobes à l’école, le comité s’est mis au travail dès sa constitution. Entre sa naissance en mars 2013 et la tenue de la Journée internationale contre l’homophobie le 17 mai suivant, les Alliés avaient peu de temps pour proposer des actions concrètes et structurantes. Ils y sont pourtant parvenus. Entre autres, durant les semaines précédant cette journée, ils ont invité les élèves et les membres du personnel de l’école à appliquer, en guise de geste de solidarité, leur main couverte de peinture sur une banderole arborant le titre « De Rochebelle contre l’homophobie ». Plus de 400 personnes se sont prêtées au jeu et la banderole a été installée devant la porte d’entrée principale, le 17 mai.

« Durant cette même journée, nous avons placardé l’école d’affiches et remis des feuillets dénonçant, sous forme de bandes dessinées, des situations d’intolérance et d’homophobie. Notre action a permis d’atteindre un très grand nombre de personnes et je suis certain que nous avons contribué à changer des comportements. Le moins que l’on puisse dire est que cela a au moins fait réfléchir plusieurs personnes », indique Joshua Paquette-Lessard, l’un des élèves fondateurs du comité.

De cette première manifestation du comité Alliés a découlé la production d’une vidéo relatant les actions mises de l’avant, mais témoignant aussi de l’engagement de nombreuses personnes de l’école à tire d’Alliés. Cette vidéo a largement été partagée sur les réseaux sociaux, par la page Facebook du comité, et se retrouve également sur YouTube. « Il est important de comprendre que tout le monde, peu importe son orientation sexuelle, peut devenir un allié. Les Alliés, ce sont simplement des gens qui prônent l’acceptation et qui rejettent l’homophobie », précise Mme Beaupré.

Selon l’information dont disposent les fondateurs du projet, la mise sur pied d’un tel comité dans une école secondaire serait une première dans la grande région de Québec. D’ailleurs, afin de souligner l’initiative et de soutenir ses actions, la Fondation Simple Plan et Gris Québec ont remis une bourse de 2 000 $ au comité.

« Nous voulons faire du comité Alliés un groupe phare pour les jeunes du secondaire. Nous voulons qu’il nous permette de créer un environnement où tous les jeunes, peu importe leur préférence sexuelle, se retrouveront en sécurité et se sentiront acceptés. Voilà notre souhait le plus cher », conclut l’enseignante d’espagnol.



Le comité Alliés contre l’homophobie
École secondaire De Rochebelle



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Le comité Alliés contre l’homophobie /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc