• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Amanda Montmeny

AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ



Amanda Montmeny
Polyvalente St-Jérôme

Pour Amanda Montmeny, élève de 4e secondaire à l’École polyvalente Saint-Jérôme, l’implication étudiante a débuté avec sa décision de se joindre, dès son entrée au secondaire, à l’équipe d’improvisation. Pas celle du premier cycle, mais bien celle du deuxième. Déjà, elle souhaitait imposer son rythme et prouver qu’elle pouvait relever les défis. Défis qu’elle a cherchés à maintes reprises, soit en animant le Talent Show, en relançant le journal étudiant, en mettant en scène une pièce de théâtre, en organisant un tournoi de quidditch et en participant à un concours de films étudiants. Comme ses amis disent qu’elle est partout, pas étonnant qu’elle ait été élue cette année présidente du conseil des élèves. Sortir de sa zone de confort, ça, elle connaît!

« Je ne sais pas comment l’expliquer, mais on dirait que le chapeau du leadership a été taillé pour ma tête. Si je décide de simplement participer à une activité, c’est plus fort que moi, il faut que je propose mon aide, que je prenne des initiatives. En plus, je suis capable de mener de front plusieurs dossiers et d’assumer plusieurs responsabilités. Je suis simplement faite ainsi », raconte d’entrée de jeu Amanda, pour qui le plaisir d’entreprendre est évident.

En fait, plus le défi est important, plus l’adolescente s’y sent investie. L’an dernier, avec la collaboration d’un ami, elle a eu l’idée de mettre en scène une pièce de théâtre. Auparavant, Amanda n’avait jamais foulé les planches. Comme l’idée lui plaisait, elle a foncé. Elle et son acolyte ont choisi la pièce à monter, soit La Déprime, puis se sont mis à la recherche de talents. Ils ont fait des auditions et recruté ainsi quinze autres élèves. La pièce a été jouée une seule fois, devant un auditorium plein. Cette expérience l’a convaincue de remettre ça cette année en se joignant à une troupe existante de l’école.

« Parfois, il me vient des idées comme ça, et je les mets en pratique. Cela a été la même chose quand nous avons voulu organiser un tournoi de quidditch. Il n’y en avait jamais eu à notre école et nous sommes parvenus à obtenir une bonne participation. »

La jeune fille ne connaissait rien non plus au cinéma quand elle a décidé de produire un film et de le présenter à la finale locale de Festifilm, un concours de courts métrages s’adressant aux élèves du secondaire du Québec. Elle a écrit son scénario, recruté des acteurs, interprété le rôle principal et réalisé l’ensemble de l’œuvre. Le tout avec l’aide financière de ses parents. « Je crois que plus le défi est grand, plus j’ai envie d’y participer. Ça ne me fait pas peur. La preuve, je vais recommencer cet été et produire un autre film pour l’édition de l’an prochain », précise Amanda, dont le court métrage Commencer par dire au revoir (disponible sur YouTube) a reçu le prix Choix du public et celui de la meilleure réalisation.

Sa propension à prendre en main les projets, l’adolescente l’a aussi exercée avec le projet de relance du journal étudiant de l’école, qui était disparu depuis trois ans. « Tout le monde parlait de le ramener, mais personne n’agissait. J’ai donc décidé d’agir. J’ai planifié une première rencontre, où nous avons constitué une équipe et décidé des contenus. Nous en sommes déjà à la troisième parution. »

Cette année, Amanda a enfin pu goûter à la politique étudiante en devenant la présidente de l’école. Elle en avait le goût depuis longtemps, dit-elle. Pour y arriver, et comme le veut la coutume à son école, elle a dû, avec la collaboration d’amis, fonder son propre parti et présenter des candidats pour tous les postes disponibles. Cela lui a permis de se familiariser avec les rudiments de la politique. Elle adore ça.

« J’en apprends tous les jours. Je comprends mieux le fonctionnement d’une école et surtout comment présenter nos projets pour qu’ils soient acceptés. Cette expérience est très formatrice et comme je suis seulement en 4e secondaire, cela me prépare pour l’an prochain. C’est certain, je vais avoir encore plein de projets », conclut-elle.



Amanda Montmeny
Polyvalente St-Jérôme



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Amanda Montmeny /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc