• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2014
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Martin Hébert

Dorval-Jean-XXIII
Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys





 
Martin Hébert

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Martin Hébert
Dorval-Jean-XXIII

Il y a trois ans, quand Martin Hébert est entré en fonction à l’école secondaire Dorval-Jean-XXIII à titre de coordonnateur des sports, son mandat a été clairement établi : favoriser une meilleure réussite scolaire au moyen de projets à teneur sportive. Depuis, en collaboration avec ses alliés, il a multiplié les efforts pour mettre en place le programme de football, bâtir un programme d’encadrement scolaire pour les athlètes, créer le Grand défi Jean-XXIII, organiser des tournois de mini-basket et mini-flag-football pour les élèves du primaire, mettre sur pied une structure de financement des activités et orchestrer un gala reconnaissance pour les équipes sportives. Tout cela au grand plaisir des élèves qui, aujourd’hui, trouvent certainement en ces projets plus de raisons qu’il n’en faut pour demeurer à l’école.

Refusant systématiquement de s’attribuer tout le mérite de ses réalisations, Martin Hébert répète qu’il a simplement joué un rôle de facilitateur. « Seul, je ne pourrais rien faire. J’ai l’appui de la direction, le soutien des enseignants et la collaboration des 35 entraîneurs que je coordonne. Pour faire tout cela en seulement trois ans, il faut forcément compter sur la participation de plusieurs personnes. Et nous avons tous un objectif en commun : la réussite de nos élèves! » lance-t-il avec conviction.

Enseignant de formation, Martin Hébert avait pourtant délaissé le milieu de l’éducation depuis plusieurs années avant d’y faire un retour il y a trois ans. Il est toutefois d’avis que son rôle de gestionnaire dans le privé lui a permis de développer des aptitudes essentielles aux nouvelles fonctions qu’il occupe. Puis, il ne s’en cache pas, l’aspect relationnel, la possibilité d’aider des jeunes à s’épanouir, de les voir progresser, tout ça lui manquait.

« Ce qui me fait me lever à tous les matins, c’est de pouvoir travailler avec les élèves. Par le sport, je crois que nous leur donnons des bonnes valeurs, des bonnes habitudes de vie et de travail. En début d’année, j’ai eu trois jeunes qui m’ont dit qu’ils venaient seulement pour la saison de football et qu’ensuite, ils arrêteraient l’école. Ils sont encore ici aujourd’hui, en train de finir leur secondaire. N’est-ce pas un exemple de réussite de notre programme? » fait valoir Martin.

Dans cette école d’environ 1600 élèves, près de 600 d’entre eux font partie de l’une ou l’autre des 35 équipes sportives. La nouvelle énergie amenée par Martin Hébert est loin d’être étrangère à ce succès. L’implantation d’un programme de football était demandée depuis quelques années par les jeunes. Le nouveau coordonnateur a mis les pièces en place et le programme connaît un engouement et un succès certains. Même chose pour le gala sportif de fin d’année, qui était inexistant à l’école. Avec la collaboration d’autres enseignants, il a organisé cette soirée reconnaissance.

« Tout cela contribue énormément à développer le sentiment d’appartenance des jeunes à leur école. Les élèves veulent participer. Il suffit de leur offrir ce qui leur plaît », indique Martin.

Sensible à la réussite scolaire de ses athlètes, il a aussi développé un projet d’aide aux devoirs avec la maison des jeunes À-ma-baie. Ainsi, des intervenants de cette dernière se rendent directement à l’école pour assister les jeunes qui ont des difficultés. Ensuite, le suivi est fait avec les entraîneurs, afin qu’ils puissent aussi avoir une influence sur le succès scolaire de leurs athlètes.

S’inspirant du Grand défi Pierre Lavoie, Martin Hébert a également mis en place le Grand défi Jean-XXIII. Cette course de 5, 10, 15 ou 21 kilomètres, qui en est à sa 3e année, permet de faire participer un plus grand bassin de jeunes de l’école. Car pour Martin Hébert, il est important que tous les élèves puissent prendre part à des projets sportifs.

« Je crois que nous sommes sur la bonne voie. Avec plusieurs projets comme ceux que nous réalisons depuis quelques années, nous ne pourrons faire autrement que de créer un milieu propice à la réussite. C’est tout ce qui compte à mes yeux », termine-t-il.



Martin Hébert
Dorval-Jean-XXIII



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Martin Hébert /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc