• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2014
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Des élèves engagés à faire une différence auprès des familles défavorisées grâce à des don

Polyvalente Nicolas-Gatineau
Commission scolaire des Draveurs





 
Des élèves engagés à faire une différence auprès des familles défavorisées grâce à des don

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Des élèves engagés à faire une différence auprès des familles défavorisées grâce à des don
Polyvalente Nicolas-Gatineau

C’est au cours de l’année 2013 que Zoé Gervais, élève de 5e secondaire à la polyvalente Nicolas-Gatineau, a mis sur pied un projet qui allait mobiliser plus d’une vingtaine de bénévoles et venir en aide à des dizaines de familles défavorisées de la région. L’idée? Mettre sur pied une friperie au sein de l’école primaire La Source. Les vêtements et chaussures récoltés à la suite de dons seraient vendus entre 0,25 $ et 2 $ aux familles dans le besoin et les sommes amassées seraient ensuite réinvesties dans l’école ainsi que dans la production de paniers de Noël pour les familles. Après moins d’une année d’activité seulement, plus de 800 $ ont déjà été accumulés et 13 familles ont déjà pu bénéficier d’un panier rempli de victuailles à l’occasion du temps des fêtes.

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Zoé Gervais a toujours fait du bénévolat. « C’est grâce à ma mère », reconnaît-elle. C’est d’ailleurs avec elle que Zoé a élaboré son projet de friperie. « On voulait venir en aide aux familles plus défavorisées et c’est à l’école La Source, où ma mère travaille, qu’on sentait qu’on pouvait avoir le plus d’impact », confie la jeune femme.

Le projet a donc débuté en juin 2013, où la collecte de vêtements, de chaussures et d’autres objets a débuté. Au cours de l’été, Zoé et une vingtaine de bénévoles ont lavé, nettoyé et classé tous les vêtements et accessoires récoltés plus tôt. Une tâche colossale. « Ça nous a pris tout l’été pour passer au travers », raconte Zoé. Si, à certains moments, le découragement s’est fait sentir, la motivation d’aider a toujours repris le dessus : « On aimait travailler ensemble. On était fiers de faire ça en équipe, et surtout, on savait pourquoi on le faisait », se souvient Zoé.

Mais avant, il a fallu présenter l’idée à la direction de l’établissement et trouver un local disponible dans l’école. Naturellement, la direction s’est montrée emballée et touchée par le projet, ce qui a permis à Zoé et à son équipe d’approcher des écoles primaires de la région afin de recueillir des dons d’objets et de vêtements.

Deux ventes majeures ont ensuite été organisées dans le gymnase de l’école La Source en septembre et en novembre 2013, à l’occasion de la rencontre parents-enseignants et lors de la remise des bulletins. « La première vente a connu un succès inespéré, dévoile Zoé. À la fin de la soirée, plus de 700 morceaux de vêtements avaient été vendus et 500 $ avaient été amassés! » La deuxième vente a également permis à plusieurs familles dans le besoin de se procurer, à une somme plus que modique,  des vêtements et des accessoires de qualité pour l’hiver.

La moitié des profits récoltés a été investie dans la production de 13 paniers de Noël alors que la balance a été remise à l’école primaire pour un projet d’amélioration de la cour de récréation. « D’autres ventes sont encore à venir d’ici la fin de 2014 », assure Zoé. Et autre bonne nouvelle : l’école a accepté de poursuivre le projet pour les prochaines années! Un nouveau local, plus grand, pourrait éventuellement accueillir la friperie.

En attendant, l’inventaire demeure disponible pour les enfants de l’école tout au long de l’année scolaire. Ce qui était le projet d’une vingtaine de personnes est maintenant devenu un véritable projet d’école, où tout le monde souhaite contribuer. « Le bouche-à-oreille a joué un grand rôle, affirme Zoé, car des personnes provenant des quatre coins de la ville nous apportent maintenant des vêtements pour la friperie ».

« Je trouve incroyable le nombre de personnes que nous avons réussi à aider avec le peu de moyens dont nous disposions », exprime Zoé. Je réalise qu’à partir de presque rien, on peut réellement aider les autres. On peut faire une différence avec très peu », conclut la jeune femme.



Des élèves engagés à faire une différence auprès des familles défavorisées grâce à des don
Polyvalente Nicolas-Gatineau



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Des élèves engagés à faire une différence auprès des familles défavorisées grâce à des don /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc