• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2014
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Robert Vallée

École secondaire de La Cité
Commission scolaire de la Capitale





 
Robert Vallée

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Robert Vallée
École secondaire de La Cité

Dans un milieu scolaire, tout adulte, peu importe sa fonction, peut avoir une influence positive sur les élèves. Robert Vallée, agent de sécurité à l’école secondaire de la Cité, en est l’exemple parfait. Dans ce petit milieu multiculturel de la capitale, Monsieur Robert, comme l’appellent les jeunes, est devenu, à force de discussions dans les couloirs, d’encouragements lors de joutes sportives, de mises sur pied spontanées d’activités de financement et de séances de motivation ciblées avec certains adolescents, un intervenant de première ligne qui n’hésite jamais à joindre ses efforts à ceux de tout le personnel dans le but de faire progresser les élèves.

« Cet homme a le tour avec les jeunes », affirment d’une seule voix Katie Bernier et Andrée Tousignant, respectivement surveillante de local et éducatrice spécialisée à l’école de la Cité. « À ceux qui ont des problèmes d’absentéisme, il dit : “Je suis content de te voir aujourd’hui.” Avec ceux qui ont des difficultés, il fait des contrats en leur laissant des chances ou en promettant des récompenses à condition qu’ils s’impliquent et changent leur comportement. Et cela fonctionne! »

Ce succès avec les jeunes, le principal intéressé dit, en toute humilité, le devoir à sa capacité d’observation et surtout à sa présence régulière auprès des jeunes. « Quand je suis arrivé ici il y a cinq ans, le système de surveillance était caché. J’ai tout mis à la vue, moi y compris, et je me suis mêlé aux jeunes. Au début, ils me voyaient comme un policier. Maintenant, ils m’appellent leur nounou », raconte-t-il en riant.

Avant son arrivée à l’école de la Cité, Monsieur Robert n’avait pourtant aucune expérience de travail au secondaire. À l’âge de 50 ans, et après 28 ans dans le monde de l’alimentation au détail, il a choisi de trouver un emploi qui lui permettrait davantage de venir en aide aux gens. Dès son premier contact avec le milieu scolaire, il a compris qu’il pourrait y réaliser son ambition. Ses interventions sont tellement profitables et tangibles que même la direction de l’école avoue ouvertement qu’elle ne se passerait plus de lui.

Par exemple, grâce à ses activités de financement qui prennent la forme de tirages moitié-moitié, de ventes de livres usagés ou de marchés aux puces, Monsieur Robert est parvenu avec le temps à amasser assez d’argent pour équiper la salle de jeu des élèves d’une table de billard, d’une table de mississipi, de deux tables de baby-foot, d’une table de hockey et d’un divan. Prochainement, il souhaite entreprendre la revitalisation de la bibliothèque.

Il se garde aussi toujours à portée de main une petite caisse dans laquelle il peut piger lorsqu’il conclut une entente avec un élève. Par exemple, une présence à la récupération peut être récompensée par un dîner à la cafétéria et une galette. Monsieur Robert se souvient aussi d’une jeune fille qui, quelques heures avant une joute de basketball, pleurait parce qu’elle ne pourrait pas y participer, ses parents n’ayant pas l’argent pour lui payer ses souliers de sport. L’agent de sécurité a décidé de passer le chapeau et a réglé l’affaire en 30 minutes. Elle a pu jouer sa partie.

Constamment, Robert Vallée cherche la meilleure façon d’amener un jeune à se découvrir et à bien canaliser ses énergies. Cette année, à un garçon vivant de grandes difficultés scolaires, il a proposé, en échange de son assiduité et de son implication dans ses études, de passer sa dernière période de la journée à réparer des choses avec lui à l’école. Depuis, ce jeune ne cesse de s’améliorer.

« Ils me font penser à moi. Je suis issu d’un milieu défavorisé, mais je crois que c’est encore plus difficile pour eux aujourd’hui. Je cherche à les comprendre et je leur montre à ne pas attendre après les autres pour s’en sortir, à travailler pour leur propre succès. C’est comme ça qu’ils peuvent se valoriser. Quand je vois que ça fonctionne, ça me pousse à m’engager encore plus », conclut Monsieur Robert.



Robert Vallée
École secondaire de La Cité



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Robert Vallée /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc