• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2014
AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Anne-Elisabeth Marois

Collège Jean de la Mennais






 
Anne-Elisabeth Marois

AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ



Anne-Elisabeth Marois
Collège Jean de la Mennais

Être la grande sœur d’un garçon autiste et hyperactif peut à coup sûr avoir un effet sur le développement de vos qualités humaines. Anne-Élisabeth Marois n’hésite pas une seconde pour dire que cela lui a fait développer son sens des responsabilités, son leadership et son empathie. Ce qui explique probablement pourquoi cette élève de 5e secondaire au Collège Jean de la Mennais a été élue par ses pairs au sein du groupe Entraide, qu’elle préside le comité Solidarité Tiers-Monde, visite des personnes âgées, accompagne depuis trois ans un garçon handicapé et fait du tutorat avec un élève plus jeune.

« J’aime égayer la journée des personnes que je rencontre, avoir du plaisir avec elles. Le plus inusité est qu’elles ne savent pas à quel point leur présence m’est bénéfique. Elles m’en apprennent plus sur la vie que quiconque », lance avec spontanéité l’adolescente de 17 ans qui cumule depuis son entrée au secondaire plus de 500 heures de bénévolat.

C’est un peu dans les regards que les gens posaient sur son frère qu’Anne-Élisabeth a puisé la motivation d’aller à la rencontre de la différence et de ceux qui vivent des difficultés. Elle en a passé, des jours de fin de semaine à visiter des démunis, des toxicomanes, des sidéens ou des personnes âgées. Tous avaient un point en commun : la solitude. L’adolescente tentait ainsi de briser, l’espace d’une journée, cet isolement involontaire.

Même auprès des élèves de son école, Anne-Élisabeth tend l’oreille. À titre de membre du groupe Entraide, elle a suivi de nombreuses formations sur diverses problématiques pouvant frapper les jeunes, acquérant ainsi des outils pour apporter son aide à des élèves qui la sollicitent. « Beaucoup de personnes se sont confiées à moi. J’ai entre autres accompagné un jeune qui avait des problèmes de consommation de drogue. Il a été pris en main par les bonnes ressources et je l’encourageais. Il va beaucoup mieux maintenant », raconte-t-elle.

Même si son rêve de prendre part un jour à un voyage d’aide humanitaire n’est pas encore réalisé, la jeune fille parvient tout de même à aider des populations défavorisées. Engagée depuis sa deuxième secondaire dans le comité Solidarité Tiers-Monde, assumant cette année sa présidence, Anne-Élisabeth s’efforce de sensibiliser les élèves aux conditions de vie difficiles dans certains pays et organise, avec des collègues, des activités de financement afin de soutenir des projets précis. L’an dernier, elle s’est investie dans l’organisation d’un spectacle-bénéfice qui aura permis de récolter 1 000 $ pour soutenir l’éducation d’un groupe de jeunes sourds du Rwanda. Pour l’occasion, elle avait réalisé une vidéo montrant la marginalisation des enfants sourds dans ce pays.

« Je crois que je cherche simplement les occasions pour aider. Ça me permet de décrocher de mes petits problèmes. Un jour, tout à fait spontanément, j’ai décidé de faire couper mes cheveux très courts et de les donner afin qu’ils servent à la fabrication de perruques qui sont offertes à des personnes luttant contre le cancer. Ça me faisait simplement plaisir de le faire », indique l’adolescente.

Avec tout ce dévouement pour les autres, il ne faut pas croire qu’Anne-Élisabeth s’oublie pour autant. S’engageant aussi pleinement dans ses études et maintenant une moyenne générale de 89 %, elle a déjà fait partie de l’équipe de volleyball et de soccer de l’école et a relevé un défi personnel en s’entraînant pour participer aux compétitions régionales de cross-country. Cette année, souhaitant repousser à nouveau ses limites, elle a levé la main pour joindre la troupe de théâtre. Jamais elle n’avait fait ça avant. À sa dernière année de secondaire, c’était le temps ou jamais.

« Je crois qu’il ne faut pas avoir peur de s’engager. Il faut trouver le temps pour le faire. C’est ce qui nous permet d’en apprendre sur nous et de contribuer à la vie de notre école », conclut l’élève.

« J’aime égayer la journée des personnes que je rencontre, avoir du plaisir avec elles. Le plus inusité est qu’elles ne savent pas à quel point leur présence m’est bénéfique. »



Anne-Elisabeth Marois
Collège Jean de la Mennais



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Anne-Elisabeth Marois /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc