• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2013
AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Mattis Savard-Verhoeven

École secondaire Paul-Gérin-Lajoie-d'Outremont
Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys





 
Mattis Savard-Verhoeven

AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ



Mattis Savard-Verhoeven
École secondaire Paul-Gérin-Lajoie-d'Outremont

« J’ai décidé d’être un acteur d’un monde meilleur plutôt qu’un spectateur d’un monde qu’on nous impose », indique Mattis Savard-Verhoeven, élève de 5e secondaire à l’école Paul-Gérin-Lajoie-d’Outremont. Et pour y parvenir, Mattis brille par la multidisciplinarité de ses engagements. Participation au conseil des élèves, mise sur pied de la Grande Guignolée Marguerite-Bourgeoys, construction d’un îlot de compostage, planification d’activités artistiques ou de financement, participation à des forums ainsi qu’à un voyage de coopération internationale au Sénégal… Mattis souhaite inspirer d’autres jeunes à s’impliquer à leur tour.

« Quand je suis arrivé ici en 1re secondaire, je trouvais la vie étudiante peu animée. J’ai donc commencé à m’engager. Nous, les jeunes, avons des choses à dire et pouvons avoir de l’influence autour de nous. Il faut juste avoir l’audace de se lever et d’agir. En toute modestie, je crois avoir eu une influence dans mon école, et quand des plus jeunes me disent qu’ils veulent aussi s’impliquer pour faire comme moi, je crois être parvenu à donner l’exemple », raconte Mattis.

L’adolescent croit que c’est en rayonnant le plus possible que l’on parvient à de meilleurs résultats. À l’automne 2011, alors qu’il était vice-président du conseil des élèves, il a pris l’initiative d’approcher la direction de son école, puis celle de la commission scolaire, pour leur proposer de créer le Comité représentatif des élèves de la commission scolaire, qui regroupe 12 écoles secondaires, soit environ 15 000 élèves.

« Le Comité est devenu un lieu d’échange et de mise en commun de plusieurs idées. Il a même servi de levier à mon idée de créer la Grande Guignolée Marguerite-Bourgeoys, qui a eu lieu pour la première fois en décembre dernier. Toutes les écoles primaires et secondaires y ont participé. Des dizaines de milliers de dollars ont été amassés et distribués à différents organismes, sans compter tous les paniers de Noël qui ont été offerts à des familles dans le besoin », relate l’élève.

Des idées comme ça, Mattis en a plein la tête. Lui qui fréquente le programme en arts dramatiques, il a, avec la collaboration d’un ami, traduit, adapté, mis en scène et interprété la pièce Zoo Story de l’auteur américain Edward Albee afin d’amasser des fonds pour MultiCaf, un organisme qui vient en aide aux plus démunis. Il a participé à la création du défi Marche 2/3 d’Oxfam-Québec, qui invite les participants à tenter de transporter un sac de terre de 16 kg sur une distance de 5 km. L’an dernier, ce projet a permis d’amasser 5 000 $ pour aider des familles victimes de la crise alimentaire au Honduras.

Sa conscience écologique l’a conduit à suggérer l’instauration d’un système de compostage à la cafétéria de l’école. Avec l’aide d’un parent bénévole, il a construit un îlot de compostage et, comme il a fallu ensuite sensibiliser les élèves à alimenter cette nouvelle installation, Mattis a cru bon organiser avec des collègues la Semaine de sensibilisation à l’environnement.

En plus d’être responsable de la radio étudiante et des ressources humaines du magasin équitable de l’école, Mattis a été un représentant élu au Forum jeunesse de l’île de Montréal et a fait partie de la délégation québécoise au dernier rassemblement pancanadien, à Charlottetown, où les participants ont discuté des solutions à apporter aux problèmes d’intimidation et de discrimination.

« Mattis est une bougie d’allumage, un moteur et une courroie de transmission. Chaque fois qu’il a une idée, il se donne les moyens de la réaliser et entraîne avec lui d’autres jeunes qui profitent ainsi de son énergie et de sa motivation », témoigne Gaëtane Marquis, directrice de l’école, tout en soulignant l’excellence des résultats de l’élève.

Comme Mattis le dit si bien : « Quand on veut améliorer les choses, on doit s’impliquer, donner du temps ». Nul doute qu’il défendra cette conviction encore très longtemps!



Mattis Savard-Verhoeven
École secondaire Paul-Gérin-Lajoie-d'Outremont


Lauréat de l'année dans la catégorie AVENIR Élève engagé


RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Mattis Savard-Verhoeven /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc