• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2013
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Les Sentinelles de l’aide

Polyvalente de L’Ancienne-Lorette
Commission scolaire des Découvreurs





 
Les Sentinelles de l’aide

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Les Sentinelles de l’aide
Polyvalente de L’Ancienne-Lorette

Né en 2006, le projet Les Sentinelles de l’aide, par l’engagement actif et sérieux de la trentaine d’élèves qui composent chaque année la brigade, a littéralement transformé  le processus d’intégration des nouveaux de 1re secondaire à la polyvalente de L’Ancienne-Lorette. Que ce soit lors des journées d’accueil, des journées portes ouvertes ou de l’animation d’activités spéciales comme le Rallye-accueil, le Réveillon de l’amitié et la Journée du sourire, la présence rassurante des Sentinelles de l’aide a facilité jusqu’à présent la transition primaire-secondaire pour des centaines d’élèves.

Longtemps avant sa création, l’idée de mettre sur pied une brigade spéciale d’accompagnement pour les élèves de 1re secondaire trottait dans la tête de Nathalie Blondeau, animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire à la polyvalente. Puis, grâce à un concours de circonstances et surtout, à une bourse de démarrage pour nouveaux projets, les Sentinelles de l’aide ont vu le jour.

« Cela faisait longtemps que je savais que les élèves arrivants vivaient beaucoup de stress et d’appréhension par rapport à l’école secondaire. Je voulais donc humaniser le tout, rendre cela plus facile. Pour moi, l’école est un laboratoire de vie où il faut essayer des projets, et celui-ci a bien fonctionné. Oui, il aide les plus jeunes et rassure les parents, mais il apporte aussi beaucoup à ceux qui deviennent des sentinelles », explique Mme Blondeau.

Il est vrai que les Sentinelles de l’aide peuvent se vanter d’avoir été utiles, voire indispensables, à leur école au cours des sept dernières années. D’abord formés pour devenir de véritables guides, les élèves membres de la brigade font preuve d’écoute et d’entraide, sont régulièrement source d’information et arrivent même parfois à résoudre des situations conflictuelles. Souvent, à force d’observation, ils parviennent à repérer les jeunes plus isolés et à créer un lien avec eux. D’autres fois, ils aperçoivent les élèves dont l’énergie est positive et les amènent à s’impliquer à leur tour.

« C’est très valorisant d’être une sentinelle. Cela nous permet de nous ouvrir aux autres et de réaliser des projets qui sortent de l’ordinaire. Le slogan de la brigade est “À la poly, je m’épanouis”, et c’est vraiment ce que j’y ai vécu », raconte Joëlle Lavoie-Charland, une élève de 5e secondaire membre des Sentinelles de l’aide depuis trois ans.

C’est grâce à l’engagement de dizaines et de dizaines d’élèves comme Joëlle que ce projet, avec ses nombreuses activités, est devenu essentiel à la polyvalente. Entre autres, lors des journées portes ouvertes, les sentinelles agissent comme guides auprès des jeunes et de leurs parents. Dès lors, les élèves de 1re secondaire savent que les sentinelles seront là pour les accueillir à la rentrée et qu’ils les accompagneront pendant les deux premiers jours. Tout pour rassurer élèves et parents!

Puis il y a la journée du Rallye-accueil, qui permet de développer rapidement un sentiment d’appartenance à l’école. Tout au long de l’année scolaire, des activités animées par les sentinelles se multiplient sur les heures du dîner ou à d’autres moments. Il y a entre autres les conférences, les quiz, le sport, l’improvisation ou les jeux de table. Les élèves sentinelles ont même déjà été comédiens pour l’activité Les Mots qui frappent, qui a servi à dénoncer la violence verbale. Que dire aussi de la Journée du sourire, dont l’objectif est de favoriser la bonne humeur et l’implication des élèves, ou encore du Réveillon de l’amitié, consacré aux gens seuls habitant les alentours de l’école!

« L’efficacité des Sentinelles de l’aide n’est plus à prouver, et ce, tant d’un point de vue collectif que personnel. La vie étudiante y gagne et les élèves aussi. Tous s’aident à grandir et c’est ce qui rend ce projet si beau », termine Nathalie Blondeau.

Pour visionner la capsule Radio-Canada des Sentinelles de l'aide, cliquez ici.



Les Sentinelles de l’aide
Polyvalente de L’Ancienne-Lorette


Finaliste dans la catégorie AVENIR Projet engagé

Sur la photo, de gauche à droite, Maude Gravel, Joëlle Lavoie-Charland, Benoît Lévesque, Maxime Henry et Nathalie Blondeau.


RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Les Sentinelles de l’aide /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc