• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2012
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Actions HumaniTerre

Centre de qualification professionnelle et d'entrepreneuriat de Laval
Commission scolaire de Laval





 
Actions HumaniTerre

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Actions HumaniTerre
Centre de qualification professionnelle et d'entrepreneuriat de Laval

Le développement durable, c’est l’affaire de tous, sans exception. C’est probablement ce que se sont dit Karine Auger et Marie-Ève Roy, respectivement enseignante et éducatrice spécialisée à l’école Le Virage, de Laval, lorsqu’elles ont proposé aux jeunes de leur classe TED (trouble envahissant du développement), composée de sept élèves autistes, de s’investir dans le projet Actions HumaniTerre. Ainsi, elles ont voulu leur démontrer qu’eux aussi pouvaient faire des gestes écologiques, pacifiques, démocratiques et solidaires. Depuis, c’est toute l’école qui profite de leur engagement.

« Bien qu’ils soient autistes, nos élèves fonctionnent très bien en classe, et certains aspirent même à des études collégiales. Là où c’est plus difficile, c’est dans le domaine des habiletés sociales. En leur proposant de piloter le projet Actions HumaniTerre, nous avons voulu les sortir de leur zone de confort et les obliger à aller vers les autres. En réalisant des projets en lien avec l’école verte, nous avons joint l’utile à l’agréable », explique Karine Auger, l’enseignante responsable de cette classe.

En fait, le projet Actions HumaniTerre est composé de plusieurs petits ou grands projets qui ont pris forme depuis le début de l’année scolaire ou qui le feront d’ici la fin de celle-ci. Par exemple, les sept élèves responsables du projet ont organisé un concours de recyclage. Pour y participer, chaque classe est invitée à récupérer certains objets, dont des piles, des goupilles de canette, des cartouches d’encre et des attaches à pain. À la fin de l’année, la classe ayant amassé le plus d’objets obtiendra un repas gracieusement préparé par les élèves d’Actions HumaniTerre. Jusqu’à présent, plus de 42 000 objets ont été amassés.

Les élèves ont également effectué une collecte de jouets usagés. Jouets qu’ils revamperont afin de les donner à des familles défavorisées. Ils ont aussi procédé à la vente de bouteilles réutilisables et de sacs écologiques, et ouvriront bientôt Fripotroc, une sorte de friperie où les élèves pourront échanger des vêtements.

« Chaque fois qu’un projet prend forme, nos élèves doivent eux-mêmes le présenter, faire le tour des classes et en faire la promotion. Ce n’est pas toujours facile, mais ils y parviennent. Ils intéressent les autres élèves, et la participation est toujours très bonne. C’est d’ailleurs ce qui fait le succès d’Actions HumaniTerre », indique Marie-Ève Roy.

L’ensemble des projets proposés rejoint les intérêts des jeunes. En fait, en grande partie, ce sont eux qui ont proposé et défini les grandes lignes des actions humanitaires à entreprendre. À celle nommée précédemment s’ajoutent la visite d’un centre de personnes âgées pour y rencontrer les résidents, la visite d’une usine d’épuration des eaux usées, la fabrication de savons et de produits nettoyants écologiques, le nettoyage du terrain de l’école et la préparation d’un quiz sur l’environnement afin de sensibiliser les autres jeunes de l’école.

La réalisation de l’ensemble de ces projets (il y en a encore plusieurs autres) demande un engagement régulier de la part des élèves et de leurs accompagnatrices. Mais jamais les élèves n’ont baissé les bras. « Au début, je trouvais que c’était un gros projet pour nous. On a proposé nos idées et ça nous a motivés. Le plus difficile a été de se rendre dans les classes pour expliquer les différentes activités, mais on l’a fait. C’est très gratifiant et ça nous permet de faire des choses constructives », raconte l’un des élèves du projet, Dylan Ribeiro.

Emballées par le succès d’Actions HumaniTerre, les deux responsables du projet espèrent pouvoir transformer certaines des activités en projets d’école permanents. Mais par-dessus tout, elles souhaitent que l’aspect humain de leurs actions ait des répercussions bénéfiques à long terme pour leurs élèves.

 

« En leur proposant de piloter le projet Actions HumaniTerre, nous avons voulu les sortir de leur zone de confort et les obliger à aller vers les autres. »



Actions HumaniTerre
Centre de qualification professionnelle et d'entrepreneuriat de Laval


Finaliste dans la catégorie AVENIR Projet engagé

Photo, de gauche à droite : Marie-Eve Roy, Karine Auger, Vincent Martel


RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Actions HumaniTerre /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc