• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2012
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Urinoirs écol’eau

Polyvalente de Normandin
Commission scolaire du Pays-des-Bleuets





 
Urinoirs écol’eau

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Urinoirs écol’eau
Polyvalente de Normandin

À la Polyvalente de Normandin, quatre élèves de 5e secondaire se sont lancé un défi de taille : celui de convertir écologiquement douze urinoirs de l’école. Une transformation qui permettra l’économie de plus d’un million de litres d’eau par année! Désirant d’abord poser un geste concret pour l’environnement, ces quatre jeunes sont maintenant en train de sensibiliser toute une communauté sur l’importance d’économiser l’eau potable. Jusqu’au maire de la ville qui a donné son appui au projet!

 

« Nous avons la chance dans notre pays de pouvoir bénéficier d’une grande quantité d’eau, mais nous devons néanmoins agir intelligemment pour éviter le gaspillage inutile », témoigne l’un des membres du projet, Alan Asselin. En constatant que les urinoirs de l’école semblaient fonctionner à toute heure du jour et de la nuit, Jean-Christophe Bouchard-Frigon, Samuel Fortin, Jean-François Fortin et Alan Asselin ont donc voulu analyser la quantité d’eau utilisée pour le fonctionnement de ces urinoirs.

 

En mesurant le niveau des réservoirs et en évaluant le mode de fonctionnement des urinoirs et la fréquence des lavages, les quatre élèves ont constaté que plus de 1 314 000 litres d’eau sont gaspillés chaque année pour le seul fonctionnement des douze urinoirs. En effet, « les urinoirs coulent de façon régulière gaspillant 150 litres d’eau à l’heure. Ça a été tout un choc de réaliser ça! », raconte Alan. « De plus, poursuit Jean-Christophe, ces urinoirs ne servent que le matin, aux récréations et sur l’heure du midi, alors que le système, lui, fonctionne 24 heures sur 24, hiver comme été. »

Après quelques recherches, les élèves ont découvert l’existence d’un système d’urinoirs avec turbines et œil magique, dont les lavages s’effectuent après chaque utilisation plutôt qu’en continu. « En faisant fonctionner ce système l’équivalent de quatre heures par jour, il en résulterait une économie de plus de 80 %, soit plus d’un million de litres d’eau par année! », explique Alan.

Voilà! Le projet est lancé! Coût estimé de l’opération : 15 000 $. « Ça a été la principale difficulté que nous avons rencontrée jusqu’à maintenant, révèle Alan. On se demandait si on pouvait réaliser un projet de cette envergure ». Selon Brigitte Larouche, animatrice à la vie étudiante, il n’y a pas de doute là-dessus : « Ces jeunes ont une grande capacité d’action », assure-t-elle.

Les quatre élèves se sont donc retroussé les manches et ont décidé de trouver l’argent nécessaire à la conversion des urinoirs. « Chaque jour, explique l’enseignant Éric Robert, ils font des téléphones, prennent des rendez-vous avec les dirigeants de différents organismes, recherchent des subventions privées ou gouvernementales. Ils ont même reçu l’appui du maire de la Ville de Normandin! »

« Le projet suscite un réel engouement, toute la communauté se sent concernée », ajoute Brigitte Larouche. Jusqu’à ce jour, les garçons ont obtenu l’appui de plusieurs commerces du milieu, dont certains qui leur offrent au prix coûtant divers matériaux et accessoires. Ils ont par ailleurs reçu des sommes du fonds Métro Éco École et de la CSST. Le projet a également été présenté au Concours québécois en entrepreneuriat.

La campagne de financement va bien, ce qui laisse croire aux membres du projet ainsi qu’à tous leurs partenaires que l’objectif de transformer les urinoirs d’ici la fin du mois de juin est tout à fait réalisable. « Ils sont déterminés, convaincus et surtout, convaincants, ajoute Éric Robert. Je les vois travailler avec acharnement parce qu’ils croient en leur projet et moi, je crois en eux ».

« Nous sommes convaincus que notre geste aura une portée sur l’environnement, parce que chaque geste compte », conclut Alan, au nom de toute l’équipe.



Urinoirs écol’eau
Polyvalente de Normandin


Lauréat AVENIR de l’année dans la catégorie AVENIR Projet engagé

Photo, de gauche à droite : Samuel Fortin, Jean Christophe Bouchard-Frigon, Jean-François Fortin, Alan Asselin


RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Urinoirs écol’eau /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc