• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2012
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Des mots d’espoir

Séminaire Saint-François
Ecoles privées participantes





 
Des mots d’espoir

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Des mots d’espoir
Séminaire Saint-François

Combiner valorisation de la langue française, appui à la Fondation pour l’alphabétisation et invitation aux jeunes à s’exprimer par l’écriture, voilà l’objectif qui a guidé la réalisation du projet Des mots d’espoir. Piloté de main de maître par Geneviève Viel-Taschereau, une élève de 5e secondaire au Séminaire Saint-François (SSF), ce projet, qui s’est étiré sur plus de huit mois, s’est récemment matérialisé sous la forme d’un recueil d’écrits de tous styles issus de la plume de 57 auteurs, dont 50 élèves.

Le projet Des mots d’espoir se veut en quelque sorte le prolongement d’un projet similaire qu’avait lancé le responsable de la bibliothèque du SSF, monsieur Julien, à la fin des années 1990. Avec son départ à la retraite en 2010, le projet était appelé à s’évanouir, car personne n’avait levé la main pour en assurer la coordination. Une année passa, puis Geneviève Viel-Taschereau, après quelques mois de réflexion, proposa de reprendre en main le projet, tout en y ajoutant sa couleur personnelle.

« C’est ma dernière année de secondaire et l’écriture a été pour moi une façon de prendre ma place. Il était donc de mon devoir d’offrir la chance d’écrire à d’autres jeunes qui, comme moi, voient en ce projet une façon de s’impliquer et de trouver une source de motivation. J’ai voulu pousser plus loin en faisant de Des mots d’espoir un projet-bénéfice au profit de la Fondation pour l’alphabétisation. Pour moi, cela avait beaucoup de sens », explique Geneviève.

C’est donc armée de sa grande volonté que l’étudiante s’est mise à donner une nouvelle vie à ce projet d’écriture. Dès la rentrée scolaire 2011-2012, Geneviève s’est mise à parler du projet aux jeunes et aux enseignants, cherchant ainsi à intéresser le plus grand nombre possible d’auteurs en herbe. Comme elle souhaitait que le produit final dépasse les frontières de son école, la jeune fille s’est mise à la recherche de personnalités qui voudraient bien se prêter au jeu et contribuer, à l’aide de leurs propres mots, au succès du projet. Au total, sept artistes ou personnalités connus se sont prêtés au jeu, certains étant même des anciens du SSF. Parmi eux se trouvent Jacques Languirand, Marie-Louise Arsenault, Jean Petitclerc, Sophie Cadieux et Jean-Thomas Jobin.

À tous les intéressés, Geneviève a alors donné comme heure de tombée le 22 décembre 2011. S’en est suivi un long travail de lecture, de sélection et de correction, auquel ont participé certains enseignants de l’école. Puis Geneviève s’est personnellement occupée de la mise en page, des demandes de soumission auprès des imprimeurs et aussi de la recherche de commanditaires.

C’est finalement à la fin du mois de mars dernier que le fameux recueil d’une centaine de pages a été lancé en grande pompe, lors d’une soirée spéciale tenue au Studio P, une salle multifonctionnelle du centre-ville de Québec. « Nous en avons initialement imprimé 300 exemplaires et il n’en reste que quelques-uns. Le plus merveilleux, c’est que grâce aux commanditaires, tous les revenus de cette vente iront directement à la Fondation pour l’alphabétisation », indique fièrement l’élève.

À travers ce projet, Geneviève a surtout souhaité exprimer son amour de la langue française et convier tous ceux qui partagent ce même sentiment. Elle compte d’ailleurs poursuivre dans cette même voie, car elle entend, malgré son départ prochain du secondaire, refaire l’expérience. Elle aimerait bien que le projet réunisse des élèves d’autres écoles secondaires de la région. Des démarches sont déjà entreprises en ce sens.

« Ça a été un beau défi que d’amener ce projet à terme. Mon prochain défi sera de le faire perdurer dans le temps. Mes objectifs de départ ont été atteints. Il faut maintenant les surpasser. Je compte bien y mettre le temps afin que cela se réalise et qu’il y ait encore plus de jeunes qui se passionnent pour l’écriture », conclut Geneviève.



Des mots d’espoir
Séminaire Saint-François


Finaliste dans la catégorie AVENIR Projet engagé

Photo, de gauche à droite : M. Denis Breton, Geneviève Viel Taschereau


RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Des mots d’espoir /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc