• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2011
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Prolongement de cycle P2,5, volet multi : implication auprès des organismes communautaires

Cavelier-De LaSalle
Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys





 
Prolongement de cycle P2,5, volet multi : implication auprès des organismes communautaires

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Prolongement de cycle P2,5, volet multi : implication auprès des organismes communautaires
Cavelier-De LaSalle

Il y a probablement très peu, voire même pas du tout, d’organismes communautaires au Québec qui peuvent se vanter de n’avoir aucun problème de recrutement de bénévoles. Les bénévoles, avec toute leur bonne volonté, vont et viennent, font leur possible, mais ne peuvent tout accomplir. C’est d’ailleurs afin de démontrer à quel point l’apport des bénévoles est essentiel à la bonne marche de nombreux OBNL que l’école secondaire Cavelier-De LaSalle a mis sur pied le Centre Action-Art. Au total, 38 jeunes de 2e secondaire en font partie et, tout en découvrant divers organismes, font leur premier pas à titre de bénévoles engagés.

Que ce soit auprès de personnes âgées, de personnes handicapées physiquement ou intellectuellement ou encore de jeunes enfants, l’implication des membres du Centre Action-Art vaut son pesant d’or. En fonction depuis le mois d’octobre 2010, le Centre a permis jusqu’à présent la visite d’au moins 10 organismes communautaires de l’arrondissement LaSalle. Ainsi, chaque mardi après-midi, les 38 bénévoles en herbe se dirigent vers un OBNL de leur choix, afin d’apporter leur aide pour la réalisation des activités quotidiennes.

La porte-parole du projet et enseignante, Chantale Duquette, insiste d’ailleurs sur la pertinence du projet et sur les retombées positives obtenues de part et d’autre. « Les jeunes participent activement et reçoivent une évaluation plus que positive face à leur implication, ce qui est très bénéfique pour la valorisation de leur estime de soi. D’un autre côté, les responsables des organismes, tout comme les clientèles desservies, attendent toujours impatiemment la visite de nos élèves », écrit-elle.

Ayant été pensé au préalable afin de servir des intérêts pédagogiques tout en stimulant l’intérêt des jeunes à l’égard de l’école, le projet Centre Action-Art a largement débordé de sa mission originale en permettant aux OBNL ciblés d’obtenir une aide ponctuelle qui se fait de plus en plus rare. La participation des élèves est d’autant plus appréciée.

« Malgré leur jeune âge, nos élèves comprennent qu’en s’impliquant de la sorte, ils peuvent contribuer concrètement à l’amélioration de la qualité de vie de nombreuses personnes dans le besoin », confirme la porte-parole tout en précisant que des suivis serrés avec les responsables des organismes visités contribuent à préciser les besoins et à bien préparer les jeunes face à leurs nouvelles responsabilités sociales.

Du côté des élèves impliqués, les retombées sont également extrêmement positives et l’enthousiasme est continuellement au rendez-vous. Ainsi, en plus de constater de manière très concrète de quelle façon ils peuvent jouer un rôle actif dans la communauté, les élèves touchent à la création et à l’organisation d’activités, développent leurs aptitudes sociales et communicationnelles et surtout, prennent conscience des responsabilités qu’ils peuvent assumer malgré leur jeune âge.

« Les élèves établissent eux-mêmes de saines relations avec les clientèles visées et les responsables des organismes. Nous, les trois enseignantes responsables du projet, sommes là pour les guider, mais ce sont eux qui prennent en main leur progression dans ce projet. C’est très formateur pour eux », assure Mme Duquette, indiquant du même coup que des rencontres hebdomadaires avec les élèves et les OBNL visités garantissent le sain développement du projet.

Dès le mois de mars 2011, la deuxième phase du projet prendra à nouveau son envol. Les résultats positifs issus de la première session laissent même présager que le projet sera de retour l’an prochain et, pourquoi pas, avec encore plus d’élèves impliqués et d’organismes partenaires.

Voilà donc un projet qui prouve que le milieu éducatif a tout à gagner en se rapprochant le plus possible de la communauté. « En tissant des liens avec le milieu, on atteint encore mieux nos objectifs pédagogiques et en bout de ligne, tout le monde en sort gagnant. Et surtout nos élèves », termine Chantale Duquette.



Prolongement de cycle P2,5, volet multi : implication auprès des organismes communautaires
Cavelier-De LaSalle



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Prolongement de cycle P2,5, volet multi : implication auprès des organismes communautaires /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc