• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Caroline Perreault

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Caroline Perreault
École de l'Achigan

S’il y a bien une chose qui est routinière pour Caroline Perreault, c’est justement de ne pas avoir de routine. Depuis qu’on lui a confié la prise en charge d’un projet pilote visant à raccrocher à l’école une quinzaine d’élèves en difficulté, c’est comme si on l’avait placée devant une page blanche et qu’on lui avait demandé de trouver comment la remplir. Un défi à la hauteur de cette enseignante créative de l’école secondaire de l’Achigan, dans Lanaudière, qui cherche toujours, par des projets, des activités et des initiatives surprenantes, à devenir une source d’inspiration pour des jeunes qui ont manifestement besoin de modèles.

« J’ai toujours eu en moi le goût de semer le bonheur et d’aider les autres. Mon conjoint me dit souvent que j’ai des collants et une cape de super héroïne que je sors à l’occasion histoire de sauver le monde. Ça me fait sourire, mais il n’a pas tort », lance Caroline Perreault.

Mis sur pied dans plusieurs écoles de la région afin de trouver des solutions pour contrer le décrochage scolaire, le projet PARER (Projet d’accompagnement rapproché pour les élèves à risque) permet de dégager entièrement l’enseignante de sa tâche pour de l’accompagnement individuel avec ses 16 élèves, mais aussi avec leur famille. Habituée de travailler depuis le début de sa carrière avec des clientèles en difficulté, ce projet devenait pour Caroline une façon d’aller encore plus loin avec les adolescents.

« Je crois que l’adolescence est une période charnière où les jeunes font des choix qui influenceront leur vie. Avec mes jeunes, je suis leur Jiminy Cricket et eux sont mes Pinocchio. Lorsqu’ils ont envie de faire des folies, je suis la petite voix qui les ramène à la réalité », image-t-elle à nouveau.

Et c’est en intervenant sur plusieurs fronts que Caroline Perreault a réussi à tisser des liens de confiance très serrés avec ses élèves. Pour cela, l’engagement de l’enseignante dépasse largement les exigences du projet PARER. Entre autres, comme elle doit maintenir des liens réguliers avec les familles, elle a décidé de mettre sur pied des activités parents-enfants qui permettent d’impliquer tout le monde dans la réussite des jeunes. Par exemple, elle organise des ateliers de cuisine où les jeunes préparent des plats pour leurs parents et s’en suivent des soirées thématiques. La prochaine sera consacrée à des cours de danse que les élèves et leurs parents suivront ensemble.

Comme une saine alimentation fait aussi partie des préalables pour faciliter la réussite et que bien de ses jeunes sont issus d’un milieu défavorisé, Caroline a pris l’initiative d’impliquer la communauté. Elle a ainsi créé un partenariat avec une épicerie locale afin d’obtenir de la nourriture et pouvoir offrir à déjeuner et à dîner à ses élèves. « Cette personne a tellement été formidable et généreuse que mes élèves les plus démunis peuvent même partir le week-end avec une boîte à lunch. Voilà un geste concret que la communauté peut poser pour aider nos jeunes », assure-t-elle.

Justement convaincue que la société peut faire davantage, l’enseignante s’est aussi donnée comme défi de trouver des milieux de stage pour ses élèves. Armée de sa détermination, elle a frappé à plusieurs portes et convaincue des entreprises de tenter le coup. « Je veux rendre l’école significative aux yeux des jeunes et je veux leur faire découvrir des passions. Je veux les motiver pour qu’ils persévèrent et qu’ils obtiennent leur diplôme. »

Et les répercussions sont immédiates car l’an dernier, un des jeunes en stage dans une entreprise spécialisée en mécanique de précision y a même obtenu un emploi d’été, et ce, à condition qu’il poursuive ses études. « Caroline Perreault m’a charmé dès notre première rencontre. Elle défend une cause de taille et d’un enjeu sans pareil : nos enfants. J’ai d’ailleurs constaté à maintes reprises l’importance qu’elle prend dans leur vie. Elle est une éducatrice, une conseillère, un mentor et un modèle de femme », témoigne Pierre Ayotte, vice-président et directeur général de Mecachrome Canada.

Quant au directeur adjoint de l’école, Étienne Couture, lui aussi ne tarit pas d’éloges à l’égard du travaille de l’enseignante. « Caroline est une de ces perles rares qui facilitent le travail des directions d’école. Ses résultats sont si probants que la presque totalité des élèves suivis reviendront l’an prochain pour poursuivre leurs études. »



Caroline Perreault
École de l'Achigan



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Caroline Perreault /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc