• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2011
AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ
Léo Delage-Laurin

Séminaire Saint-François
Ecoles privées participantes





 
Léo Delage-Laurin

AVENIR ÉLÈVE ENGAGÉ



Léo Delage-Laurin
Séminaire Saint-François

Il faut du talent et de l’audace pour passer de joueur de football à rédacteur en chef du journal étudiant, de capitaine de l’équipe de soccer à comédien dans la troupe de théâtre ou encore de champion de badminton à musicien dans le Stage Band de l’école. Du talent, c’est indéniable, Léo Delage-Laurin a en à revendre pour faire tout ça. Quant à l’audace, il en faut sûrement une bonne dose à cet étudiant de 5e secondaire du Séminaire Saint-François (SSF) qui, à travers ses implications, a prouvé à tous qu’il était possible d’être à la fois sportif, artiste et même engagé dans la vie étudiante.

Il est parfois difficile de se départir de certaines étiquettes qui vous identifient à tel ou tel groupe. Et probablement encore plus lorsque vous êtes adolescent. C’est justement pour briser ce moule que Léo Delage-Laurin a choisi de s’impliquer à plusieurs niveaux et, il faut bien le dire aussi, par goût.

« Des fois, c’est comme si les jeunes s’empêchaient de faire autre chose par peur des jugements. Pourquoi un joueur de foot ne peut pas participer à Secondaire en spectacle? Pourquoi un comédien ne peut pas faire partie de l’équipe de basket? En m’impliquant partout, je le fais par plaisir et aussi pour faire disparaître l’écart immense qu’il y a parfois entre ces domaines », explique le jeune garçon de 17 ans, avouant du même coup avoir perdu quelques amis qui ne comprenaient pas pourquoi Léo s’identifiait à autant de disciplines différentes.

Athlète naturel, Léo a joué au football dès son arrivée au SSF et aussi joint l’équipe interscolaire de badminton. Avec cette dernière, il a remporté 11 tournois régionaux en quatre ans. Depuis deux ans, il a troqué ses épaulettes de receveur pour la casquette de l’entraîneur au niveau cadet et atome. Au même moment, il joignait l’équipe de soccer interscolaire et en devenait même le capitaine cette année.

Mais tout ce sport n’a jamais entièrement comblé toutes ses aspirations. Un côté de sa personnalité, plus artistique, avait aussi envie de s’exprimer. Naturellement, la musique et le théâtre se sont imposés. Ainsi, en plus de jouer du tuba au sein du Stage Band depuis trois ans, de tambouriner de la caisse claire avec le Marching Band de l’école lors des parties de football, il agit aussi comme moniteur d’harmonie auprès des plus jeunes. Cette année, avec la troupe l’Esclaffe, Léo jouera un des rôles principaux dans la pièce Un simple soldat de Marcel Dubé. Auparavant, il avait fait valoir ses talents de comédien avec un autre groupe qui présentait aux élèves plus jeunes de l’école une pièce portant sur l’intimidation. À cela s’ajoute l’animation de plusieurs galas au fil des dernières années et de Secondaire en spectacle, concours auquel il a même pris part comme artiste il y a deux ans.

« Léo est un modèle pour son engagement varié et marqué de succès. C’est le bon gars, bourré de talent et de gentillesse, que tout le monde aime côtoyer. Il est dévoué et est doté d’un excellent sens de l’humour. Il contribue vraiment de façon positive au rayonnement des activités de notre école », insiste Marc Pinard, animateur à la vie étudiante, soulignant que Léo maintient par surcroît une moyenne générale autour de 88 %.

En plus de ses implications sportives et culturelles, le jeune garçon donne aussi de son temps pour une fondation qui vient en aide à de jeunes orphelins roumains. Il fait partie du Comité du bal ainsi que du Comité des agrumes qui amasse de l’argent pour les voyages de fin d’année de son école. Il agit comme surveillant d’étude lors de différentes périodes et participe à un programme d’aide aux devoirs.

Pour le principal intéressé, tous ses engagements contribuent également à faciliter l’intégration des plus jeunes au SSF. Il n’y a rien de plus motivant pour lui que de voir d’autres jeunes, inspirés par ses actions, suivre ses traces ou décider de s’impliquer dans différentes choses.

« Je crois sincèrement que lorsque les jeunes élèves que j’ai entrainés me voient vendre du popcorn pour une levée de fonds ou participer à une pièce de théâtre, cela les aide à se sentir à l’aise dans l’école. J’ai même un jeune joueur de football, assez timide, qui a décidé d’intégrer le Stage Band. Pour moi, je me dis alors que mes engagements ont servi d’exemples pour d’autres », raconte Léo.



Léo Delage-Laurin
Séminaire Saint-François



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Léo Delage-Laurin /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc