• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2011
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Marie-Josée Corneau

École polyvalente Arvida






 
Marie-Josée Corneau

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Marie-Josée Corneau
École polyvalente Arvida

Affectueusement surnommée « Mme Verte » par les élèves de l’École polyvalente Arvida, l’enseignante d’anglais Marie-Josée Corneau a de quoi se démarquer. Son amour pour la nature l’a amenée, dès le début de sa carrière il y a près de 20 ans, à mettre en place des projets de grande envergure visant à sensibiliser les jeunes et la population à l’importance de protéger l’environnement. « En tant qu’enseignante, ma mission est d’éduquer. » Et, pour Marie-Josée Corneau, cette mission se réalise bien au-delà de la salle de classe. Ayant fait de la cause environnementale son message, elle a choisi de s’engager pour donner aux jeunes l’occasion de prendre leur place.   

Pour Marie-Josée Corneau, enseigner constitue à la fois un privilège et un engagement. « Au fil des ans, j’ai pris conscience de l’importance du rôle joué par l’enseignant comme personne-ressource, comme modèle pour les élèves, confie-t-elle. À l’adolescence, les jeunes tentent de se définir, de trouver un sens à leur existence. Pour cette raison, ils alimentent en moi ce désir intense et quotidien d’intervenir auprès d’eux et de les sensibiliser à l’engagement et au rôle qu’ils peuvent jouer dans la société ». Voilà maintenant près de 20 ans que Marie-Josée Corneau s’engage en ce sens, avec les jeunes, pour les jeunes et… pour l’environnement! 

Car en effet, Marie-Josée Corneau a fait de la protection de l’environnement son cheval de bataille. Son amour pour la nature remonte à l’enfance. Elle se souvient avoir toujours été sensible aux arbres, aux animaux, aux cours d’eau. Par ailleurs, « mon père est un grand recycleur! Chez nous, tout avait une deuxième fonction ».

La portée éducative des activités qu’elle réalise dans l’école est toujours un objectif fondamental. « Je veux éduquer, susciter l’intérêt et favoriser l’apprentissage des jeunes », explique-t-elle. Donc, en plus d’intégrer les sujets environnementaux à son programme d’enseignement, elle imagine, développe et coordonne une variété de projets porteurs de retombées autant à l’école que dans la communauté. Elle a notamment mis en place le projet Jour de la Terre, il y a six ans, faisant de l’École polyvalente Arvida la première école secondaire de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean à célébrer le Jour de la Terre. 

En plus de faire la promotion du Jour de la Terre, ce projet va beaucoup plus loin. Tout au long de l’année scolaire, Mme Corneau organise des activités de sensibilisation qui trouvent leur point culminant le 22 avril. L’activité Sacs d’épicerie en est un exemple. « Il s’agit d’un partenariat avec le marché IGA de notre secteur, explique Danielle Racine, directrice de l’École polyvalente Arvida. Pour ce projet, l’école a même reçu le prix régional Essor 2007, dans la catégorie Partenariat pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean ». 

Mais en quoi consiste cette activité? Au cours de l’année scolaire, les jeunes font des recherches et des traductions dans le cours d’anglais sur des thèmes reliés à l’environnement. En collaboration avec l’enseignante en arts Carole Brisson, les jeunes transposent ces thèmes en concepts visuels et écrits sur des sacs de papier recyclés. Et ça marche fort! L’année dernière, plus de 500 sacs ont été créés par les jeunes de l’école. « Ce sont de véritables œuvres d’art! », reconnaît Marie-Josée Corneau, admirative. 

D’année en année, Mme Corneau ne cesse de créer de nouvelles activités qui s’intègrent au projet Jour de la Terre. Concours d’affiches et de dessins, concours de capsules vidéo-écolo, conférences en partenariat avec l’Université du Québec à Chicoutimi. Tout cela, sans compter son engagement au sein de l’équipe verte de l’école, l’activité de reboisement des berges du ruisseau Jean-Deschênes qu’elle réalise annuellement avec les élèves et son engagement à faire de l’École polyvalente Arvida la première école secondaire verte Brundtland de la région, statut obtenu en 2010. Ce n’est pas sans raison que Marie-Josée Corneau a obtenu le prix Porteur d’espoir en 2009, prix qui lui a été remis par la ministre de l’Environnement et M. Jacques Languirand en personnes!

 Ayant pour modèles des personnalités comme David Suzuki et Laure Waridel, « Marie-Josée est devenue, selon les jeunes Laurence Gaudreault et Marie-Septembre Larouche, un exemple à suivre ». Et pourquoi ne pas faire comme elles le suggèrent? « Inspirons-nous de Marie-Josée Corneau et posons des gestes concrets qui deviendront porteurs d’espoir ».



Marie-Josée Corneau
École polyvalente Arvida



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Marie-Josée Corneau /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc