• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2016
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Claude Nadeau

Collège des Compagnons
Commission scolaire des Découvreurs





 
Claude Nadeau

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Claude Nadeau
Collège des Compagnons

Alors qu’il était adolescent, rien ne prédisposait Claude Nadeau à devenir enseignant au secondaire en science et technologie. Amoureux de la nature, passionné par l’ornithologie, il envisageait plutôt de devenir biologiste et de passer sa carrière auprès des oiseaux. Mais un jour, au cours d’un stage d’intégration, il découvrit qu’il était justement allergique aux oiseaux! Alors, que faire? S’il ne pouvait devenir biologiste, peut-être pouvait-il communiquer sa passion à des plus jeunes. Un projet qu’il concrétise depuis ce temps auprès des élèves du Collège des Compagnons.

« Quand j’ai commencé comme enseignant, je me demandais si j’allais vraiment faire de vieux os dans ce domaine. Puis j’y ai découvert que je pouvais piloter des projets, qu’on pouvait être créatif en enseignement et faire en sorte que les élèves, qu’ils soient en classe ou non, aient du plaisir tout en apprenant. Voilà toute la beauté de l’enseignement et voilà pourquoi j’y reste », explique Claude Nadeau.

Pour lui, la création peut prendre différentes formes. Par exemple, lorsqu’il a fait un détour par l’enseignement des mathématiques, à ses débuts, il exploitait les différentes technologies à sa portée pour livrer ses explications et rendre le transfert de connaissances plus dynamique et interactif.

Maintenant, comme enseignant de sciences et technologie, il prend plaisir à sortir des sentiers battus afin d’intéresser les élèves à son univers. Son plus récent projet : celui de créer un véritable musée des sciences naturelles dans sa classe. Pour cela, il s’est mis à bâtir depuis le début de l’année une incroyable collection de crânes et de pattes d’animaux. En tout, depuis septembre, et en mettant de nombreux contacts à profit, il a amassé près de 60 spécimens : pattes et crânes de lynx, loup, chevreuil, sanglier, caribou, orignal, chèvre, renard, vache et ainsi de suite.

« Tout est parfaitement naturalisé. J’ai approché des chasseurs, des trappeurs, des tanneurs et même des bouchers. J’ai bâti une collection très diversifiée qui regroupe pratiquement tout ce qui peut être chassé ou élevé au Québec. Comme ça, quand nous abordons la classification animale, les élèves peuvent manipuler, ce qui les fait comprendre beaucoup mieux qu’uniquement à travers les livres », explique-t-il.

Auparavant, Claude avait aussi fait le pari d’élever des papillons dans sa classe. Il souhaitait ainsi faire comprendre le cycle de vie complet de ces insectes à ses élèves, tout en permettant à ceux-ci de le vivre de près.

« C’est ma façon de transmettre ma passion et d’intéresser les jeunes à l’univers de la science. Parfois, il suffit de placer un élève en contact direct avec le sujet étudié pour allumer une étincelle chez lui et avoir une incidence sur son choix de carrière. »

À ce sujet, l’enseignant se rappelle le parcours d’une jeune fille en adaptation scolaire qui avait choisi de s’inscrire au Club photo, une activité parascolaire que Claude, passionné également par cet art, pilote et supervise depuis son lancement il y a cinq ans. Toujours avec la même énergie contagieuse, il amène les élèves à vivre des expériences formatrices et les sort de l’environnement scolaire quelques fois par année pour aller saisir la vie dans le Vieux-Québec, à Cap-Tourmente ou au bord d’une rivière.

« Bon an mal an, une quinzaine d’élèves s’inscrivent au club et parfois, on voit qu’il y en a qui émergent du lot. Ça a été le cas avec la jeune fille en adaptation scolaire. Elle était timide, peu sûre d’elle, mais elle a finalement trouvé sa voie. Son passage dans le club lui a permis d’orienter son cheminement professionnel, et elle a fait de la photo un métier », indique-t-il avec un brin de fierté.

Il en va ainsi avec le club de robotique, que Claude supervise aussi. Dans ce groupe, il voit des jeunes qui se découvrent, font émerger leurs talents et leurs aptitudes.

« Je vois les sciences comme un plateau de nourriture qu’il faut présenter aux élèves afin qu’ils y découvrent ce qu’ils aiment. Et s’ils y prennent de plus en plus goût, j’aurai contribué à en orienter quelques-uns. C’est comme ça que je vois mon rôle dans l’école. »



Claude Nadeau
Collège des Compagnons



RESSOURCES

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Claude Nadeau /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc