• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2010
AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Fatoumata Barry

École secondaire de La Cité
Commission scolaire de la Capitale





 
Fatoumata Barry

AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT



Fatoumata Barry
École secondaire de La Cité

Il faut certainement beaucoup d’audace et de courage pour quitter sa terre d’origine à l’âge de 14 ans et débarquer dans un pays inconnu, recouvert de neige et où la langue nous est complètement étrangère. C’est ce qu’a pourtant fait Fatoumata Barry qui a délaissé sa Guinée natale pour s’installer au Québec. Une année et demie plus tard, l’étudiante de 1ère secondaire à l’école de La Cité parle avec aisance le français (accent québécois en prime), cultive un bon cercle d’amis, s’implique dans la communauté et à son école, et espère plus que tout pouvoir terminer son secondaire et devenir infirmière.

À son arrivée au Québec le 2 décembre 2008, où elle venait rejoindre son frère et sa sœur, Fatoumata Barry se souvient du choc culturel et thermique qu’elle a vécu. Elle voyait de la neige pour la première fois et prenait alors conscience que tout allait être différent maintenant. Mais il n’était pas question de perdre du temps à s’adapter. Dans les jours qui ont suivi son arrivée, Fatoumata entreprenait déjà des démarches pour s’inscrire à l’école et s’intégrer ainsi à sa nouvelle vie.

« À mon arrivée à l’école, j’étais très timide et je ne parlais pas beaucoup parce que je ne connaissais que quelques mots. Mais je voulais tellement apprendre que je ne me suis jamais découragée et j’ai travaillé fort pour apprendre la langue », affirme-t-elle.

Dès lors, Fatoumata fait preuve de beaucoup de sérieux dans ses études et pour ses cours de francisation. Pour accélérer son apprentissage, la jeune fille s’impose chaque jour des périodes de lecture à l’école et à la maison et développe ainsi une excellente relation avec son meilleur ami du moment : le dictionnaire.

« Au début, se rappelle Céline Milot, l’enseignante de la jeune fille en adaptation scolaire, nous communiquions beaucoup par des gestes et on finissait toujours par se comprendre. Elle voulait beaucoup apprendre, c’était évident, et elle a été très impressionnante par la vitesse à laquelle elle a assimilé notre langue. »

Mais les livres et le dictionnaire ne suffisaient pas à Fatoumata. Elle voulait aller encore plus vite et quoi de mieux que de se mêler aux autres et de s’impliquer pour apprendre à la vitesse grand V une nouvelle langue et une nouvelle culture. Dès qu’elle s’est sentie plus confortable, elle s’est mise à participer à certaines activités sur les heures du midi. Puis à l’été 2009, elle a participé, comme apprentie-monitrice, à un programme vacances-été organisé par la Ville de Québec et destiné à de jeunes enfants handicapés.

« J’ai adoré cette expérience car je me suis sentie utile et j’ai beaucoup appris. J’aime aider les gens et offrir mon écoute. C’est pour cela que je veux devenir infirmière », confirme la jeune étudiante.

À son retour à l’école en septembre dernier, Fatoumata n’était plus la même jeune fille. Une nouvelle confiance s’était installée en elle et elle pouvait ainsi mieux affronter son milieu et bâtir des liens d’amitié avec ses collègues de classe. Elle a aussi accentué ses implications, offrant son temps de façon hebdomadaire afin de faire de la lecture animée pour des personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou encore en travaillant bénévolement pour le centre de tri de nourriture et de vêtements de l’organisme Relais de l’espérance.

« Sa discipline, son humour, sa persévérance, son attitude positive, sa débrouillardise et sa bienveillance font d’elle une apprenante extraordinaire », témoigne par écrit la directrice adjointe de l’école, Laurie L’Hérault. « Elle est pour nos élèves un modèle, une source d’inspiration et une leader positive », renchérit-elle.

Au cours de la dernière année, Fatoumata a d’ailleurs obtenu le Méritas pour l’élève la plus méritante en adaptation scolaire, ce qui a grandement stimulé son désir d’apprendre. Sans ses efforts soutenus et constants, elle sait qu’elle n’y serait jamais arrivée et ce sont ces mêmes efforts qui lui ouvrent aujourd’hui bien des portes pour l’avenir.

« Cette année, je me sens beaucoup plus à l’aise à l’école et avec mes amis. J’aime apprendre et aussi donner. Je suis fière de moi et je sais maintenant que je vais réussir tout ce que je vais entreprendre », résume-t-elle.

 



Fatoumata Barry
École secondaire de La Cité



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Fatoumata Barry /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc