• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2010
AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Sabrina C. Charneau

École secondaire Mgr-A.-M.-Parent
Commission scolaire Marie-Victorin





 
Sabrina C. Charneau

AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT



Sabrina C. Charneau
École secondaire Mgr-A.-M.-Parent

L’école n’a jamais vraiment été une partie de plaisir pour Sabrina C. Charneau. Même au primaire, un simple devoir, qui aurait pris 10 minutes à faire pour la majorité des élèves, pouvait lui prendre jusqu’à deux heures de son temps. Devant apprendre à vivre avec ses difficultés d’apprentissage, un diagnostic de trouble envahissant du développement (TED) et le rejet de ses pairs, Sabrina aurait pu abandonner à plusieurs occasions. Pourtant, elle n’a jamais renoncé et se retrouve aujourd’hui, grâce à sa persévérance, à l’aube de terminer son secondaire et projette même des études collégiales.

Quand Sabrina C. Charneau a mis les pieds pour la première fois à l’école secondaire Mgr-A.-M.-Parent de St-Hubert, elle savait déjà que cela n’allait pas être facile. Comme il lui fallait consolider ses acquis de 5e et 6e année du primaire, la jeune fille a tout d’abord intégré une classe en cheminement particulier. Réussissant son année, elle a ensuite joint une classe en mesures d’appui pour sa 1ère année du secondaire, qu’elle est parvenue à compléter.

Puis les problèmes ont ressurgi lors de sa 2e année du secondaire. Bouc émissaire de sa classe, elle était souvent victime de railleries et était souvent mise de côté par ses pairs. Cette situation a eu un impact majeur sur la motivation de Sabrina et sur ses performances académiques, accumulant du retard dans toutes ses matières. C’est à ce moment que l’équipe école a décidé de changer la jeune fille de groupe, l’intégrant dans une classe relation, classe spécialisée pour les élèves présentant un TED. Un changement qui a été des plus bénéfiques pour elle.

« Dans ma vie, j’ai passé par plusieurs moments difficiles et il y a eu beaucoup de personnes qui ne croyaient pas en moi. Mais moi, je me faisais confiance et je savais que je pouvais y arriver. Puis avec mon changement de classe, j’ai ressenti qu’on croyait enfin en moi. Cela m’a beaucoup motivé », confie Sabrina qui est maintenant âgée de 19 ans.

À partir de ce changement important, Sabrina est devenue presque méconnaissable. Avec l’appui du personnel de l’école et surtout celui de ses parents et de ses deux sœurs, elle a repris goût à l’école, remontant tranquillement la pente et parvenant à reprendre son retard. Le plus important, c’est qu’elle est parvenue à accepter ses difficultés d’apprentissage et sociales et de travailler sur elle-même pour améliorer tout ça.

« Le plus remarquable chez Sabrina c’est qu’elle a vite compris que nos interventions étaient bénéfiques pour elle. Même si parfois cela pouvait la fâcher, elle comprenait que nous étions là pour l’aider. Elle a aussi développé le réflexe de demander de l’aide et de verbaliser ses besoins, ce qui n’est pas facile pour une élève comme elle », raconte son éducatrice spécialisée, Barbara Michel.

Au fil de ses progrès, tant académiques que relationnels, Sabrina est même devenue un modèle dans sa classe. Souvent, elle offre son aide à ses collègues. « Elle a pris confiance en elle et prend son rôle au sérieux. Elle est comme une aide éducatrice », ajoute Mme Michel.

Sa nouvelle confiance en soi a même poussé Sabrina à vouloir faire face à tous ceux qui l’avaient fait souffrir auparavant. Avec assurance, elle s’est impliquée dans un comité environnement à l’école où elle fréquente d’autres jeunes du régulier et participe à l’organisation d’événements spéciaux. Ses cinq années dans le mouvement scout lui ont aussi permis de s’épanouir, tout comme son expérience de travail, l’été dernier, dans un camp pour jeunes handicapés où elle agissait comme animatrice.

Rêvant maintenant de devenir éducatrice spécialisée, Sabrina envisage son avenir avec beaucoup d’optimisme. Prévoyant terminer son secondaire l’an prochain, elle regarde déjà, avec l’aide de ses enseignants, les diverses possibilités qui s’offrent à elle pour le cégep. « Je veux à mon tour aider les autres. J’ai appris beaucoup dans les dernières années et je veux montrer à d’autres jeunes qu’ils sont capables eux aussi de persévérer et d’atteindre leur but. J’ai eu la chance d’avoir des bonnes personnes autour de moi et c’est ce que je veux offrir plus tard », assure-t-elle avec un sourire dans la voix.



Sabrina C. Charneau
École secondaire Mgr-A.-M.-Parent



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Sabrina C. Charneau /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc