• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2010
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Harold Boivin

École secondaire de Saint-Anselme






 
Harold Boivin

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Harold Boivin
École secondaire de Saint-Anselme

« Harold Boivin est tout simplement un homme vrai et bon, un homme qui se donne sans compter, mais surtout qui a à cœur la réussite et le bonheur de ses élèves. » C’est en ces termes fort élogieux que Mireille Brousseau, l’animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire (AVSEC) de l’école secondaire de Saint-Anselme, présente son collègue. Et à voir les divers engagements de l’enseignant de français, il n’est pas étonnant d’entendre pareilles paroles. Production théâtrale, Gala Méritas, voyages à New-York, sorties culturelles, rencontres sportives, Harold Boivin est de toutes les activités et si elles n’existent pas, il les crée.

« Harold s’engage à 100 % dans le développement des jeunes en devenir. Sa contribution pour les méga-productions théâtrales, pour la vie sportive et pour les activités parascolaires de l’école font de lui un modèle et un guide pour eux », renchérit pour sa part la conseillère d’orientation, Chantal Boivin.

À n’en pas douter, Harold Boivin et son dévouement pour les jeunes font l’unanimité au sein de l’école de Saint-Anselme. Le cœur sur la main, toujours disponible pour les élèves, l’enseignant trouve tout simplement très naturelle son implication. Pour lui, il fait le plus beau métier du monde et c’est pourquoi il aime y mettre tout le temps et les efforts nécessaires. « Je m’implique parce que j’ai envie de générer des passions, d’ouvrir des horizons et j’ai le goût d’entraîner d’autres personnes dans ce sillage. Je veux créer une dynamique positive où le goût de faire vibrer les élèves est au centre des préoccupations de tous », lance-t-il.

La mise sur pied du projet théâtre, il y a 10 ans, en collaboration avec un autre enseignant, est un bel exemple du dévouement de M. Boivin. Sentant l’intérêt des jeunes face aux arts de la scène, les deux acolytes ont alors choisi de prendre les moyens pour les satisfaire. Depuis, chaque année, se sont tous les élèves de l’école qui, à leur manière, s’impliquent dans le projet. Cette année, la troupe présentera en adaptation libre, la comédie musicale Ère de glace, inspirée des films d’animation du même nom. Au total, il y aura 50 comédiens et figurants, 20 danseurs et acrobates, 9 musiciens, 18 choristes, 4 solistes et 19 techniciens. Mais à travers les cours d’arts plastiques, se sont tous les élèves de l’école qui contribuent au décor. Puis, une dizaine de représentations sont prévues et plus de 4500 spectateurs sont attendus.

« Comme metteur en scène, je trouve fantastique de voir les yeux lumineux des jeunes qui entrent sur scène et qui, après leur performance, reçoivent les applaudissements du public. La fierté et le bonheur qui les habitent à ce moment sont leurs récompenses et aussi les miennes. Ces moments sont le leitmotiv de mon engagement. »

Outre les longues heures à assurer la mise en scène, la coordination des différentes disciplines et la gestion financière du projet, Harold Boivin trouve néanmoins le temps pour d’autres implications. C’est le cas avec le Gala Méritas qu’il a relancé l’an dernier après quelques années d’abandon. Même chose pour la mise en place du voyage annuel à New-York qui existe depuis 2004. « Nous leur faisons monter des comédies musicales. Il faut bien qu’ils aient la chance de voir comment ça se passe sur Broadway », commente-t-il.

L’enseignant prend aussi beaucoup de plaisir à prendre part, tout au long de l’année, aux différentes rencontres sportives qui opposent les professeurs aux étudiants. Tout comme il le fait en organisant certaines sorties culturelles ou en participant à des activités étudiantes ponctuelles. S’impliquant aussi à d’autres échelons, il a mis en place le journal interne La Potinière, destiné aux membres du personnel de l’école, agit à titre de délégué syndical et est actif au sein du Comité de participation des enseignantes et des enseignants. La communauté y trouve aussi son compte, car il est membre des Chevaliers de Colomb et de la troupe Ortho-Fun.

« Je ne veux pas être cliché, mais l’enseignement c’est pour moi une vocation. Si on y met le temps, on peut toucher des enfants, leur faire vivre des passions et les amener plus loin. Puis on gagne leur respect et le contact devient différent. Quand des anciens élèves continuent de venir voir nos pièces de théâtre et qu’ensuite ils viennent discuter avec nous, je me dis qu’on leur a laissé quelque chose de positif et ça, ça me touche. »



Harold Boivin
École secondaire de Saint-Anselme



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Harold Boivin /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc