• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2010
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Johanne Ouellet

École secondaire Louis-Jacques-Casault






 
Johanne Ouellet

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Johanne Ouellet
École secondaire Louis-Jacques-Casault

Chaque matin, Johanne Ouellet se lève en pensant aux jeunes qu’elle rencontrera dans la journée, en échafaudant des projets qui leur plairaient, en songeant aux gestes qu’elle pourrait poser pour les aider à se découvrir. Chaque matin, cette animatrice à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire de l’école secondaire Louis-Jacques-Casault se lève avec l’espoir de découvrir des trésors. Des trésors de 14, 15 ou 16 ans qui prendront conscience de leur richesse intérieure et qui la feront prospérer. Portrait d’une chasseuse de trésors engagée.

« Il faut les aimer les jeunes et croire en eux. Je crois que je n’ai jamais dit d’un jeune : ”Y a rien à faire avec lui“. Ils ont tous quelque chose à dire ou à faire émerger. Ce n’est pas toujours facile, mais quand le déclic se fait et qu’ils se disent ” je suis tellement fier de moi “, je pense qu’ils ont avancé », philosophe Johanne Ouellet, lors d’un entretien téléphonique.

C’est d’ailleurs à ce niveau que se trouve le défi permanent de l’AVSEC de l’école Louis-Jacques-Casault : trouver la façon de faire avancer les jeunes. « Mon travail consiste à apprendre aux jeunes à croire en eux, à se découvrir et les amener à réfléchir à leur place dans la société. Et pour y parvenir, je suis très technique d’impact. Il faut que les messages portent », rigole la finaliste de la catégorie Personnel engagé.

Comme la tête de Johanne Ouellet bouillonne littéralement d’idées, ses techniques d’impact prennent forme de nombreuses manières. Que ce soit à travers le mur de la gratitude, les camps de ressourcement, la journée RESPAIX, la troupe vocale ou encore des ateliers de visualisation, l’AVSEC trouve toujours une manière d’aller toucher tous les élèves.

Par exemple, dans le cadre des camps de ressourcement, qu’elle organise deux à trois fois par année pendant les week-ends, au Village des sources à Rimouski, Mme Ouellet s’assure de tout coordonner afin que les jeunes puissent prendre un temps d’arrêt, faire une réflexion sur eux-mêmes, redécouvrir les valeurs de la vie et prendre contact avec la nature. « Premièrement, aucun bidule électronique n’est toléré. Ni Ipod, ni montre, ni jeux électronique. Au début, ils rouspètent, puis au cours de la fin de semaine, j’assiste à des transformations et ils ne trouvent plus le temps long. Au retour, je deviens le pont entre ce qu’ils ont vécu et comment le transposer dans leur quotidien », raconte-t-elle tout en précisant qu’elle s’assure toujours de cibler pour ces camps des jeunes qui vivent des périodes plus difficiles.

La journée RESPAIX est un autre bel exemple de l’approche créative et originale de Johanne Ouellet. Tenue pour la première fois au printemps 2009, cette journée a invité tous les élèves à prendre un engagement en lien avec l’intimidation et la violence à l’école. « Pour changer les comportements, il est important que chacun pose un geste signifiant son implication ou son appui envers ceux qui vivent la violence verbale et psychologique au quotidien. Cela a été un grand succès et la direction aimerait que l’on répète l’exercice dès le printemps 2010. »

Le plus merveilleux à travers la tenue de ces activités ou projets, c’est que tout le personnel et la direction de l’école se range derrière l’AVSEC et l’aide de façon très dynamique. « Ses qualités humaines la distinguent et les élèves l’apprécient beaucoup pour la relation saine qu’elle entretient avec eux. Même les membres du personnel la consultent pour différentes raisons. Johanne est une personne précieuse et importante pour tous dans notre école », assure prestement le directeur de l’école, Mario Guimont.

Comme il est souvent plus facile de regarder par-dessus la clôture pour envier ce qui se trouve ailleurs, Johanne Ouellet agit essentiellement de manière à ramener les jeunes vers eux-mêmes, à leur faire découvrir leur potentiel et à apprécier qui ils sont et ce qu’ils ont.

« En bout de ligne, je suis une enseignante dans l’âme et rien n’est plus stimulant pour moi que de découvrir la richesse des jeunes et de leur donner l’occasion de la découvrir à leur tour. Et c’est ce qui me motive à poursuivre mon engagement auprès des jeunes. Quand ils comprennent qu’ils sont capables d’apprendre et d’avancer, cela représente une grande récompense pour moi », avoue-t-elle.

 

« Mon travail consiste à apprendre aux jeunes à croire en eux, à se découvrir et les amener à réfléchir à leur place dans la société. Et pour y parvenir, je suis très technique d’impact. »



Johanne Ouellet
École secondaire Louis-Jacques-Casault



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Johanne Ouellet /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc