• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2010
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Défi Altitude

École secondaire Pointe-aux-Trembles






 
Défi Altitude

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Défi Altitude
École secondaire Pointe-aux-Trembles

Grimper l’équivalent de sept fois le mont Éverest, soit 61 240 mètres, et ce en seulement deux heures trente, voilà un défi qui peut sembler titanesque, mais qui a pourtant été réalisé par des élèves de l’école secondaire Pointe-aux-Trembles, au début du mois de février 2010. Par le biais du Défi Altitude, 400 participants ont ainsi entrepris une course folle à travers les escaliers de l’école, à raison de 30 minutes par jour durant cinq jours. Voilà comment, à partir d’une idée originale et simple, ces élèves ont voulu promouvoir l’activité physique tout en créant un événement rassembleur au sein de leur école.

Il ne faut souvent pas chercher de midi à quatorze heures pour dénicher l’idée géniale qui fera en sorte que de nombreuses personnes auront envie de se joindre à votre projet. La vingtaine d’élèves à l’origine du Défi Altitude l’ont certes compris. « Nous sommes tous passionnés par la course à pied et on a voulu partager notre passion. C’est rare que les jeunes s’intéressent à ce sport et on a pensé, en créant une sorte de challenge, qu’il s’agirait d’un bon moyen pour les motiver », raconte l’une des organisatrices, Mélodie Couture, une étudiante de 5e secondaire.

Cela a pris trois mois de préparation au groupe pour élaborer leur projet, obtenir l’appui de la direction de l’école, trouver les bénévoles et surtout, motiver les participants. Les jeunes devaient se regrouper en équipe de quatre et effectuer, en 30 minutes, un maximum de montées des escaliers de la place publique de l’école, ce qui représente l’équivalent d’une ascension de 10 mètres pour chaque personne. « Le plus beau dans tout ça, c’est que ça n’a rien coûté aux participants et à l’école. Ça été un projet qui a regroupé 400 personnes avec les bénévoles, mais il faut aussi ajouter tous les supporteurs qui ont encouragé chaque jour les coureurs », précise Mélodie.

Les initiateurs du projet ont surtout voulu démontrer à leurs collègues étudiants qu’il était possible de faire une activité physique à peu de frais et qui apporte beaucoup. Pour eux, c’était aussi l’occasion de poser un geste concret, afin de lutter contre l’obésité et la sédentarité des adolescents.

Il faut préciser que l’engagement du groupe d’organisateurs envers l’activité physique dépasse largement les cadres du Défi Altitude. En plus de la réalisation de ce projet collectif au cœur de l’école, ces 20 adolescents s’apprêtent à relever un autre grand défi, soit celui de parcourir à la course les 600 kilomètres qui séparent Montréal de New York. Accompagnés de professeurs, les étudiants se relaieront à tour de rôle et parcourront un kilomètre chacun à la fois. Ils estiment qu’ils auront besoin de cinq jours, à raison de 10 heures de course par jour, pour arriver à leur destination finale, soit devant l’édifice abritant l’Organisation des Nations Unies.

L’an dernier, ce même groupe d’étudiants, ou presque, avait effectué le même style de projet, mais en courant de Montréal à Ottawa, aller et retour, soit plus de 400 kilomètres. À cette occasion, ils avaient profité de leur randonnée pour amasser des fonds pour l’organisme Right to Play, organisation qui fait la promotion du sport et de la paix dans les pays en voie de développement. Ils avaient alors redonner 3 000 $ à l’organisme et ils espèrent pouvoir en faire autant cette année, sinon davantage.

« C’est un gros travail d’équipe. On s’entraîne ensemble deux fois par semaine et au moins trois à quatre fois individuellement. On s’encourage constamment et l’esprit est très bon dans le groupe. On a hâte de vivre cette nouvelle aventure », assure Mélodie tout en racontant que d’autres écoles secondaires de Montréal, inspirées par leur défi, avaient aussi mis sur pied des projets similaires.

Terminant tous leurs études secondaires cette année, les 20 passionnés de la course auront certainement laissé leur marque à l’école de Pointe-aux-Trembles. Par leur initiative, le Défi Altitude pourrait bien devenir un événement annuel dans cette école. À tout le moins, c’est ce qu’ils souhaitent.

« En repensant à toute mon implication dans le Défi Altitude et les longues courses à relais, je crois que ça représente les meilleurs souvenirs de mon secondaire. Nous nous sommes investis beaucoup et ça nous a donné confiance. Et puis, si cela nous a permis d’inciter d’autres jeunes à faire de l’activité physique, on peut être fier de nous », conclut la porte-parole du groupe.



Défi Altitude
École secondaire Pointe-aux-Trembles



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.

PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Défi Altitude /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc