• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2009
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Les sandwichs volants

Collège de Montréal






 
Les sandwichs volants

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Les sandwichs volants
Collège de Montréal

À force de côtoyer l’itinérance dans les rues de Montréal, on finit par en oublier sa présence et la dure réalité que cela implique pour ceux qui la vivent. Une dizaine d’étudiants du Collège de Montréal ont quant à eux choisi de ne plus fermer les yeux et d’aller à la rencontre de l’itinérance et de ses habitués. C’est ainsi qu’une fois toutes les deux semaines, les membres du projet Les sandwichs volants concoctent des dizaines de sandwichs, préparent le café, les fruits et les desserts, puis parcourent un itinéraire bien précis pour rencontrer les habitants de la rue et leur offrir de quoi apaiser leur faim, mais aussi de l’attention pour apaiser leur âme.

« La première fois que nous sommes sortis pour aller à la rencontre des itinérants, nous en avons surpris plusieurs. Je me rappelle entre autres une femme qui me regardait d’un drôle d’air, comme si elle ne croyait pas trop ce qui lui arrivait. Nous avons ensoleillé sa journée cette fois là », raconte l’une des protagonistes du projet, Laurianne Charbonneau.

Entièrement piloté par des étudiants de 5e secondaire, ce projet tient tout de même son origine de l’animateur de la pastorale et responsable de l’engagement communautaire du Collège de Montréal, Guy Bérubé. « Dès que j’ai lancé l’idée, une dizaine d’élèves se sont inscrits volontairement, alors que les assises du projet n’étaient pourtant pas encore complètement arrêtées », relate-t-il.

Pour appuyer les jeunes, M. Bérubé a donc fait appel à une ancienne étudiante du collège, Marion Dulude, fortement impliquée dans l’entraide communautaire. Cette dernière a alors transmis sa passion et ses connaissances aux jeunes volontaires. « Rapidement, Marion a facilité l’émergence du leadership de ces élèves qui à tour de rôle ont assumé par la suite les responsabilités de l’activité », précise-t-il.

Mais avant de se mettre à sillonner les rues, le groupe d’étudiants est passé par une série de formations, de rencontres et d’activités préparatoires, allant même jusqu’à s’associer pendant trois semaines à un groupe de jeunes adultes qui font également la distribution auprès d’itinérants. Puis dès janvier, les jeunes derrière le projet Les sandwichs volants amorçaient leurs propres opérations, allant même jusqu’à établir des partenariats avec des commerces du secteur afin d’obtenir tout ce qu’il leur fallait pour préparer de bien bons repas.

Les sandwichs volants ont le mérite d’aller à la rencontre des itinérants, ce qui n’est pas toujours le cas avec les organismes d’aide. De cette façon, en plus d’offrir de la nourriture, les jeunes créent un lien particulier avec les personnes rejointes, prenant le temps de leur parler et de les écouter, contribuant ainsi à briser les barrières des préjugés qui entourent très souvent les sans-abris.

« On sent qu’il y a parmi les gens qu’on rencontre des personnes très seules », explique Laurianne. « Une fois, il y avait un homme qui n’arrêtait plus de nous parler. Puis j’en ai rencontré un autre qui nous a raconté que jamais il ne se serait imaginé se retrouver un jour dans la rue. C’est triste. »

Respectant un itinéraire fixe couvrant trois secteurs précis dans la ville, les différentes équipes de jeunes sont maintenant attendues par les personnes qui apprécient leur visite. Et quand il reste quelques sandwichs à distribuer, les jeunes trouvent assez rapidement des preneurs. « Ils nous reconnaissent et nous accueillent avec le sourire. Même quand je passe par là, par hasard, certains me reconnaissent, me saluent et me demandent quand je reviens avec les sandwichs. »

Pourtant en place depuis peu, le projet rayonne déjà grandement. Certains jeunes de d’autres écoles se sont montrés intéressés par le projet et souhaiteraient bien contribuer activement à ce dernier. Puis au sein même du Collège de Montréal, les élèves finissants ont pris soin de conscientiser les jeunes de 4e secondaire qui allaient prendre leur place l’an prochain, les invitant à reprendre ce projet en main et même l’améliorer et le faire grandir.

« Le projet Les sandwichs volants est simple et touchant. Il apporte un vent de fraîcheur et de légèreté qui fait du bien. Quand un itinérant vous remercie sincèrement en vous regardant dans les yeux, ça vaut toutes les heures à préparer ce projet », termine Laurianne.



Les sandwichs volants
Collège de Montréal



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Les sandwichs volants /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc