• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2009
AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Bianca Lamontagne

École secondaire Edgar-Hébert






 
Bianca Lamontagne

AVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT



Bianca Lamontagne
École secondaire Edgar-Hébert

Il y a parfois des passages primaire/secondaire beaucoup plus houleux que d’autres. Pour Bianca Lamontagne, ce passage s’est fait sous le signe de la rébellion. Rejetant l’autorité et l’école, la jeune fille, âgée alors de 12 ans, a pris le chemin des familles d’accueil, de la consommation, des fugues et de la violence. Une trajectoire turbulente où elle filait à 200 kilomètres/heure et qui la conduisait directement vers le mur du décrochage. Puis un jour, elle a choisi de ralentir et de reprendre là où elle avait tout abandonné, se distinguant maintenant comme un exemple de persévérance.

Inscrite aujourd’hui en classe de secondaire adapté II à l’école secondaire Edgar-Hébert, Bianca Lamontagne, du haut de ses 14 ans, resplendit de confiance et d’ambition. Une transformation radicale versus la Bianca d’il y a à peine une année. Alors que son cheminement scolaire était à un certain moment extrêmement difficile et ponctué d’expulsions, de séchage de cours et d’intimidation, voilà que la jeune fille se distingue par son implication en classe et le leadership qu’elle assume avec brio auprès de ses pairs. « Elle est un rayon de soleil qui incite les autres à la participation et au travail à tout moment », s’empresse de préciser Joël Mercier, le directeur de l’établissement d’enseignement.

Trouvant enfin dans sa nouvelle vie un milieu plus stable auquel elle peut plus facilement s’identifier sans avoir à plaire à quiconque sauf à elle-même, Bianca a ainsi repris le contrôle sur sa vie et a fait un grand pas vers la réussite scolaire, et ce, au grand plaisir de sa famille chez qui elle est retournée récemment. « Je me fous maintenant de ce que les autres peuvent penser et je fais ma vie. Les profs qui m’entourent m’aident beaucoup et je l’apprécie. J’aime bien aussi pouvoir venir en aide à mes collègues. C’est stimulant », affirme la jeune fille chez qui on devine, à travers ses propos, que son expérience de vie lui a fait prendre beaucoup de maturité.

D’ailleurs, malgré son jeune âge, Bianca connaît plus que jamais le domaine professionnel vers lequel elle veut se diriger. « Je veux devenir intervenante auprès des jeunes. Je suis bien placée pour comprendre les jeunes qui vivent des périodes difficiles et je sais que je pourrai les aider. J’ai un bon sens de l’écoute et je ne porte pas de jugement sur les autres. Je crois que ça fait partie des qualités à avoir pour faire ce métier », dit-elle fermement.

Bien qu’elle ne doute plus de ses aptitudes à la réussite, il n’en a pas été toujours ainsi pour Bianca. S’efforçant de faire sa dure pendant sa cavale, cette période a tout de même eu un impact très négatif sur son estime d’elle-même. Maintenant, chaque petite réussite et chaque commentaire positif contribuent à guérir les cicatrices. « À un certain moment, j’étais certaine de ne jamais m’en sortir tellement j’étais allée loin. Maintenant, quand je me fais féliciter pour mes efforts, ça me fait comprendre que j’ai fait les bons choix. »

De l’avis de ses enseignants et de son tuteur, Raymond Champagne, Bianca serait en mesure, académiquement parlant, de retourner dès l’an prochain vers le secondaire régulier. Toutefois, tout en discutant avec elle, il a été convenu de la maintenir en secondaire adapté afin qu’elle puisse vraiment stabiliser ses acquis et rebâtir sa confiance. « Dans une classe de secondaire adapté, on travaille les matières de base, mais on met aussi beaucoup d’efforts à tisser des liens de confiance avec les élèves, à échanger avec eux. Nous avons bien réussi cela avec Bianca et le plus merveilleux, c’est qu’elle parvient elle aussi à tisser des bons liens avec les autres élèves », indique son tuteur.

Si la persévérance est le principal outil de lutte contre le décrochage scolaire, il est aussi le meilleur pour retrouver un parcours de vie mieux équilibré. Dans le cas de Bianca, la persévérance a été et est toujours son outil de travail quotidien. « Il ne faut jamais lâcher. Même quand on n’y croit qu’on y arrivera pas, il faut pousser et aller jusqu’au bout. Pour y arriver, j’ai dû faire des choix et laisser tomber certaines fréquentations. Maintenant je suis bien et je sais que cela va toujours s’améliorer. Tout le monde peut y arriver avec des efforts. Ça c’est sûr! »



Bianca Lamontagne
École secondaire Edgar-Hébert



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Bianca Lamontagne /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc